Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

WEEK-END - Quelles plages à proximité de Santiago ?

Par Lepetitjournal Santiago | Publié le 05/02/2019 à 06:19 | Mis à jour le 05/02/2019 à 19:21
tunquen

Accablante, la chaleur de Santiago nous invite à fuir la capitale chilienne pour mieux profiter des côtes sableuses du pays. Lepetitjournal.com vous propose donc trois petites escapades ensoleillées, à moins de deux heures en voiture de la métropole.

 

Quintay 2 en 1 : entre la plage et le port

A Quintay, on y va non seulement pour sa plage mais aussi pour son port : Caleta Quintay. Ses allures méditerranéennes et son format "pocket" charment au premier regard. Cette petite crique aux bateaux multicolores est cernée de restaurants de poissons et fruits de mer, dans l'ensemble modestes. L'endroit est idéal pour profiter de quelques heures de soleil en terrasse avec vue sur l'océan. Pendant 25 ans, Caleta Quintay a été un port baleinier qui a fait vivre un millier de personnes. Il est possible encore aujourd'hui de visiter, les restes de la baleinerie. Enfin, l'endroit est très prisé des plongeurs. Pour y accéder, traversez le village de Quintay et descendez tout droit vers le port.

Mais Quintay a aussi sa grande plage. Deuxième  bonne raison de s'y rendre: prenez la route 68 en direction de Valparaiso. Puis, empruntez l'embranchement Quintay qui se situe au niveau de la Reserva Nacional lago Peñuelas. D'ici, il vous restera 23km pour atteindre le petit village puis un chemin de terre jusqu'à la plage. Deux parkings permettent de garer votre véhicule sans problèmes. Si vous ne disposez pas d'une voiture, Transportes Quintay propose des "taxis collectivos" au départ de la gare routière de Valparaiso et vous déposent dans la rue principale de Quintay pour un total de 1500 CH$ environ. Une petite promenade de 2,5 km vous amènera ensuite tout droit vers la plage.

 

Playa las Docas

Préparez vos réserves de boissons et de nourriture, la Playa de las Docas est un peu plus aventureuse et vous n'y trouverez même pas une épicerie pour vous vendre une bouteille d'eau minérale. Néanmoins, pas d'inquiétude, un seul itinéraire mène directement à las Docas. Autoroute 68 direction Valparaiso, après avoir dépassé le croisement de Placilla, sortez au km 110 en prenant le "Camino de la Polvora". Au bout de cette route se trouve la prison de Valparaiso où il vous faudra tourner à gauche pour atteindre Laguna Verde. Puis, après avoir traversé ce village où vous passerez notamment devant un poste de police, un embranchement sur votre gauche vous emmènera sur 10km de chemin en terre direction l'océan.

En effet, au bout de la piste accidentée qui se faufile à travers la pinède, point une grande plage tapie dans les falaises. Il est certain que vous pourrez profiter de ces deux kilomètres de plage en toute tranquillité. Du fait de sa localisation secrète, c'était auparavant un repaire de contrebandiers. 

 

 

Tunquén

Pour terminer en beauté, la plage de Tunquén est de loin la plus grande et la plus déserte. Pour y accéder, empruntez l'autoroute 68 direction Valparaiso, sortez à Quintay-Tunquén au niveau du lago Peñuelas, vous quitterez à un moment la route de Quintay pour prendre celle de Tunquén sut votre gauche. Seulement 4km et vous apercevrez la plage au loin. Le chemin est bien indiqué, pas de risque de se tromper. Cependant, cet endroit est inaccessible autrement qu'en voiture. Sur la plage, rien pour se restaurer mais  un petit commerce situé légèrement en amont du littoral propose de très bonnes "empanadas".

Un fois arrivés, vous pourrez garer votre voiture pour 1500 CH$ environ. Voyagez léger pour profiter des 20 minutes de balade qui séparent le parking de l'océan. Après un champ de chardons, un passage sous les arbres puis une promenade dans le sable, vous pourrez apercevoir par-delà les végétations, le bleu de la mer. La plage encaissée entre deux collines, s'étend sur environ trois kilomètres et les hautes vagues sont impressionnantes de hauteur et de régularité. La baignade est dangereuse, de toutes façons, la température de l'eau en refroidira plus d'un !

 

Auteur : Holy Sicard-Razaka.

 

logofbsantiago

Lepetitjournal Santiago

L'édition de Santiago de Lepetitjournal.com, le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

DÉCOUVERTE

Découverte de la plus vieille empreinte humaine au Chili

Il s'agit de la plus vieille empreinte humaine du continent américain. Depuis 2011, les scientifiques cherchent à dater une trace de pas découverte au Chili, à plus de 800 km au sud de Santiago ...

Vivre à Santiago

TOP 10

10 phrases qui agacent les expatriés en vacances en France

Votre esprit est déjà aux vacances en France : la tournée des amis, les apéros qui s’éternisent, les barbecues au vert…Aucun nuage à l’horizon, si ce n’est LA réflexion qui dérange. Florilège.   

Expat Mag

Istanbul Appercu
LITTERATURE

Simla Ongan : traductrice, une vie à crédit

Lancée sur le chemin de la traduction par son ancien professeur de français, Simla Ongan a traduit de grands noms de la littérature française, comme Louis-Ferdinand Céline ou Michel Tournier. Mais la

Sur le même sujet