Lundi 12 novembre 2018
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

TOURISME - Pourquoi il faut venir visiter Niteroi

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 22/11/2016 à 23:05 | Mis à jour le 22/11/2016 à 14:02

Si Rio regorge de lieux tous plus merveilleux les uns que les autres, on aurait tort d'ignorer la "cité sourire" qui lui fait face. Lepetitjournal.com vous explique en cinq points pourquoi Niteroi vaut largement le coup d'?il, même lorsque l'on est seulement de passage à Rio.

Parce que Niteroi est aussi une ville d'histoire
La "Terre de là-bas", comme l'appelait à l'origine son fondateur autochtone, le fier Arariboia ? dont la statue trône juste en face de la sortie des navettes fluviales Rio-Niteroi, accueille plusieurs édifices anciens tout à fait remarquables. Il y a, dans le centre-ville, les institutionnels tels le Palais Arariboia (l'ancienne mairie), le conseil municipal de Niteroi (anciennement assemblée législative de l'Etat de Rio de Janeiro quand Niteroi était sa capitale) ou encore la bibliothèque publique, en style néoclassique elle aussi, qui lui fait face sur la place de la République. On n'oublie pas la dizaine d'églises disséminées ici et là dans la ville très étendue (129 km², plus que Paris) et ses forts situés à l'entrée de la baie de Guanabara, constituant le complexe fortifié le plus grand du Brésil.

Parce que Niteroi était le terrain de jeu d'Oscar Niemeyer
Quelle est la deuxième ville, après Brasilia, avec le plus grand nombre d'?uvres du génial architecte brésilien ? C'est Niteroi et ses sept merveilles signées Oscar Niemeyer. On exagère un peu, certains bâtiments sont plus fonctionnels qu'extraordinaires. Afin de suivre les pas de l'architecte, il faut suivre le "Chemin Niemeyer" qui débute près du terminal de bus de la ville et du célèbre marché aux poissons (Sao Pedro) de la ville. Le premier lieu de l'itinéraire comporte trois de ses ?uvres de Niteroi : le splendide théâtre populaire et ses formes féminines, le mémorial Roberto Silveira (qui abrite une bibliothèque numérique) et la fondation Oscar Niemeyer. Sur la route de l'étonnant Musée d'art contemporain (MAC) et ses aires de soucoupe volante, vous trouverez la place Juscelino Kubitschek, le Centre d'information touristique (CAT) et le Centre Petrobras de cinéma (qui a ouvert récemment sous le nom de Reserva Cultural). Plus loin, la station de bateau de Charitas constitue même une huitième ?uvre du maître à Niteroi.

Parce que les plages de Niteroi valent bien celles de Rio
Si vous êtes plutôt flâneur que baigneur ? intérieur de baie oblige, l'eau n'est pas toujours très propre, rendez-vous dans l'agréable quartier d'Icarai et sa plage qui vous offrira un superbe panorama de Rio ? la plus belle vue de Rio selon les Cariocas moqueurs qui ne voient rien d'autre à faire à Niteroi, du Pain de Sucre au centre-ville, en passant par le Corcovado et son Christ rédempteur. Certes, les kiosques sont réduits à portion congrue et il n'y a ainsi quasiment rien pour se restaurer en front de mer. Il faudra alors aller plus loin, sur la plage de São Francisco pour trouver de jolies terrasses. Pour se baigner, destination les quelques plages océaniques dont celle d'Itaipu et son hameau de pêcheurs ou encore la splendide plage d'Itacoatiara et ses énormes rochers arrondis.

Parce que c'est la ville de naissance de personnalités brésiliennes importantes
Niteroi a vu plusieurs de ses enfants connaître une prestigieuse carrière, dans divers domaines. Les musiciens Sergio Mendes, Cauby Peixoto et Baby do Brasil, les comédiens Nicette Bruno, Murilo Benicio, Luiz Carlos Tourinho, Leila Diniz, Leandro Hassum, Paulo Gustavo et Samantha Schmutz, le réalisateur Walter Lima Junior, les écrivains Fernanda Young, Roberto DaMatta et Antonio Callado, les personnalités des médias Mauricio Sherman, Ronnie Von, Manoel de Nobrega et son fils Carlos Alberto, le fondateur d'O Globo, Irineu Marinho, les footballeurs Leonardo, Edmundo et Gerson sont tous nés de l'autre côté de la baie. Deux autres personnalités de Niteroi, bien moins connues mais avec également beaucoup de talent, que Lepetitjournal.com a rencontrées, vous en diront encore plus sur l'esprit particulier qui règne dans cette ville : Luciano Freitas et Charles Teixeira Vasconcelos.

Parce que les femmes y sont les plus belles du monde et les hommes ont les chaussettes remontées
En 2012, un site américain avait désigné Niteroi comme la ville comportant les femmes les plus belles du monde - classe. En revanche, ces dernières aiment à se moquer de leurs congénères masculins qui, de ce côté-ci de la baie, aiment à porter les chaussettes remontées, notamment quand ils portent des shorts ? pas classe. 

Corentin CHAUVEL (www.lepetitjournal.com - Brésil) Rediffusion actualisée

- Lire notre reportage sur le "Chemin Niemeyer" à Niteroi

- Lire notre article sur la forteresse Santa Cruz da Barra

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rio ?

São Paulo Appercu

VARILUX - 20 films français dans 60 villes du Brésil en juin

Au-revoir là haut, L'échange de Princesses, Le Brio ou encore Tout le monde debout seront à l'affiche très bientôt au Brésil. Le Festival Varilux de Cinéma Français au Brésil revient du 7 au 20 juin

Sur le même sujet