Dimanche 21 octobre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

REVUE - Actus de Monaco et de la région

Par | Publié le 28/04/2011 à 00:00 | Mis à jour le 03/01/2018 à 06:37

Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

La diplomatie se féminise

Le 18 avril, S.E. Félicité Ongouori-Ngoubili, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République gabonaise, a remis ses lettres de créance à S.A.S. le Prince Albert II, au Palais princier. Elle était accompagnée de Riccardo Giraudi, consul honoraire du Gabon. Des relations diplomatiques existent entre la Principauté de Monaco et le Gabon depuis le 28 mars dernier. Un peu plus tard, c'était S.E. Irena Radovic, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Monténégro auprès de la Principauté de Monaco qui remettait les siennes. Les deux États ont établi officiellement des relations diplomatiques le 7 septembre 2007. Lors de ces deux cérémonies, le Prince était entouré de Jacques Boisson, secrétaire d'État, Georges Lisimachio, chef de Cabinet de S.A.S. le Prince et José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Puis, S.A.S. Albert II a reçu chaque ambassadeur pour une audience privée dans le Salon de Famille.
Le Département des Relations extérieures a ensuite réuni les deux nouveaux ambassadeurs pour un déjeuner présidé par José Badia. S.E. Irena Radovic, titulaire d'une maîtrise en économie et business international, d'un master en relations internationales, d'un master en économie et d'une thèse en économie, enseigne l'économie internationale à l'Université Donja Gorica de Podgorica, capitale du Monténégro. Parallèlement à ces activités, elle occupe, au sein du ministère des Affaires étrangères, les fonctions de délégué permanent du Monténégro auprès de l'UNESCO et de chef de la mission de ce pays auprès de la République française. Quant à S.E. Félicité Ongouori Ngoubili, titulaire d'un DEA d'histoire des relations internationales de l'Institut Pierre Renouvin de Paris I, elle a occupé différents postes, directeur Europe, au ministère des Affaires étrangères, puis ambassadeur. De 2002 à juin 2008, elle a été directeur-adjoint de cabinet du président de la République. Depuis 2008, elle est ambassadeur, haut représentant du Gabon en France, au Portugal et en Suisse. Au cours du déjeuner, les deux nouveaux ambassadeurs ont déclaré qu'un renforcement des relations avec Monaco serait bénéfique, notamment dans le domaine économique en partenariat avec la Chambre de développement économique. Par ailleurs, et selon S.E. Félicité Ongouori Ngoubili, Monaco pourrait faire bénéficier le Gabon de son expérience dans les secteurs de l'environnement, du développement industriel et des services. S.E. Irena Radovic, quant à elle, a manifesté son intérêt pour les actions menées par la coopération monégasque dans les Balkans.

Une bien utile précaution

Photo (c) Centre de Presse
Le 19 avril, Michel Roger, ministre d'État s'est rendu au siège de l'AIEA, Agence Internationale de l'énergie atomique de Monaco, pour visiter l'installation se trouvant sur le toit des bâtiments de cet organisme, quai Antoine 1er. Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l'Intérieur, Marie Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l'Équipement, l'environnement et l'urbanisme ainsi que Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, l'accompagnaient. En effet, après le séisme et le tsunami qui ont frappé les côtes du nord-est du Japon le 11 mars dernier, et l'accident nucléaire de la centrale de Fukushima Dai-ichi, le Gouvernement princier a souhaité prendre toutes les dispositions nécessaires pour mesurer de la façon la plus précise le risque radiochimique en Principauté et protéger la population qui s'y trouve.
0 Commentaire (s)Réagir