TEST: inter

Quels sont les investissements nécessaires à la sécurité des employés?

Par Article Partenaire | Publié le 15/10/2020 à 17:30 | Mis à jour le 15/10/2020 à 17:30
office-730681_1920

Dans les entreprises, l’employeur à l’obligation d’assurer des conditions de travail parfaitement sécurisées à ses employés. C’est une disposition qui figure dans le Code du travail et dont les applications se font sur divers points. Elles s’appliquent bien entendu aux entreprises qui ont des salariés, dans tout type de secteurs d’activité et de bâtiments (bureaux, usines, entrepôts, agences…). Voici quelques exemples d’investissements nécessaires pour sécuriser un local professionnel.

 

Le sol antidérapant

Dans certains secteurs d’activité, les sols des entreprisespeuvent rapidement devenir très glissants et provoquer des accidents de travail. C’est souvent le cas dans le secteur agroalimentaire (chaînes de production, ateliers…), dans le secteur commercial (boucheries, magasins d’alimentation…), ou dans le secteur de la mécanique (garages, usines de fabrication de véhicules…). Les résidus de graisses, d’essence ou d’aliments rendent les sols très glissants et entraînent de nombreuses chutes. Pour limiter ce risque, il suffit d’investir dans un sol antidérapant. 

 

Les nez de marche 

Le nez de marche est très certainement le détail le moins visible dans une entreprise, mais il est un élément de sécurité indispensable. Il s’agit de la pièce qui recouvre le bord des marches d’un escalierpour éviter aux utilisateurs de glisser et de chuter. Il en existe différents types (acier galvanisé, acier inoxydable, caoutchouc, élastomère, aluminium, fibre de verre…). Avec un nez de marche à bande phosphorescente, on équipe les escaliers utilisés en milieu sombre (comme c’est le cas dans le domaine du spectacle et dans les boîtes de nuit). On choisit le modèle le plus adapté aux conditions de travail, au style d’escalier, à la matière et aussi au niveau d’humidité de la pièce. Par exemple, dans un environnement très humide, on utilisera le caoutchouc alors que l’acier galvanisé conviendra mieux aux environnements glissants et les surfaces très grasses.

 

La signalisation

La signalisation en entrepriseest très complexe et dépend de l’environnement de travail (bureaux, industrie, commerce…). Elle est obligatoire et doit répondre à des normes bien précises. Celles-ci diffèrent selon qu’il s’agit d’un parking, d’un couloir, d’un magasin ou d’un entrepôt. La signalisation comprend l’ensemble des panneaux d’indication, de direction ou d’interdiction ainsi que le marquage au sol. Les différents dispositifs législatifs qui sont entrés en vigueur à ce sujet ont pour objectif d’harmoniser la signalisation en entreprise et d’éviter les accidents susceptibles d’engager la responsabilité de l’employeur.

 

Le dispositif de lutte contre les incendies

La lutte contre les incendies en entreprise fait l’objet de nombreuses normes et obligations. Pour commencer, les locaux professionnels doivent être équipés d’extincteursou de lances à incendies adaptés à l’activité exercée et la taille des locaux. Les extincteurs, tout comme les alarmes doivent être clairement indiquées sur place et dans les plans. Ensuite, un parcours d’évacuation doit être signalé avec différents panneaux de direction. Enfin, des plans et des consignes d’évacuation doivent être affichés à des points stratégiques des locaux de l’entreprise. 

La sécurité en entreprise est un enjeu de taille et la mise en place des CSE valorisera la place de la négociation dans le respect des règles pour l’amélioration des conditions de travail des salariés. 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique