Vendredi 26 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

New York en mars avec Laurène Hamilton

Par Laurène Hamilton | Publié le 11/03/2019 à 15:30 | Mis à jour le 11/03/2019 à 15:30
Photo : Anders Jildèn
Laurène Hamilton

Sortie Théâtre : Network au théâtre Belasco près de Times Square

Le nom de Bryan Scranton vous est sans doute familier, si comme moi, vous étiez accro à la série Breaking Bad ou encore Malcolm. C’est avec bonheur que l’on retrouve l’ancien professeur de chimie dans la pièce Network de Broadway. La pièce de théâtre qui reprend l’histoire du film éponyme sorti en 1976 dirige par Sidney Lumet, vous plonge dans les abîmes de la télévision et de ses travers. Des écrans géants, un plateau TV, des caméramans en électrons libres sont les ingrédients d’une mise en scène dynamique. En perte de sens, de repères, c’est un cri d’alarme qui est lancé par un présentateur télé sur sa fin. Ce cri entendu par un public avide de changements, se retrouve finalement inexorablement étouffé par le système des médias, où les parts d’audience sont les seuls baromètres.

Pendant deux heures, on ne s’ennuie pas. Bryan Scranton porte la pièce à bout de bras entouré d’acteurs talentueux. Network, victime de son succès, a vu s’est vue prolongée jusqu’au 8 juin 2019 au théâtre Belasco.

Astuce : Pour les petits budgets, n’hésitez pas à prendre des places au centre en hauteur, car les écrans géants de la mise en scène vous rapprochent la scène.

Théâtre Belasco

 

 

Un café qui a sa propre « patte »

Pour ceux en manque de compagnie féline, voici l’endroit tout trouvé : le Meow Parlour à la limite entre Chinatown et le Lower East Side. Le concept ? Un café où vous interagissez avec des chats. Au menu, chatouilles et ronron. Tous les chats y sont adoptables, grâce à la division ONG du café. Pour chaque demi-heure passée en compagnie de ces petits minous, il vous en coûtera 7 $. Attention, chaque enfant de moins de 16 ans, doit être accompagné d’un adulte. La cerise sur le gâteau : les macarons du Macaron Parlour juste à côté que l’on peut y déguster. Ce genre d’endroit est une bouffée d’oxygène originale.

Astuce : Meow Parlour accepte les dons (nourriture pour chat, petits jeux) et vos donations financières sont déductibles fiscalement aux USA.

Meow Parlour

 

Un évènement haut en couleurs

On le sait, NYC est une des villes les plus diverses au monde. Selon les estimations de 2014, la ville de NYC compte autour de 228,000 personnes d’origine indienne. Une des forces de la grande pomme est de promouvoir les différentes cultures de ses habitants. Pour ceux qui y vivent depuis plusieurs, vous aurez remarqué qu’en mars- avril, il n’est pas rare de croiser des gens pour le moins « pigmentés ». C’est la tradition de Holi. Lors de cette fête d’origine hindoue, on s’amuse à se lancer de la poudre colorée afin de célébrer la victoire du bien sur le mal, du printemps sur l’hiver, de la vie sur la mort. La légende raconte que Krishna, complexé par la couleur de sa peau, demanda à son amour d’enfance Radha de lui colorer le visage. Cette fête qui débute officiellement le 20 mars 2019 selon le calendrier lunaire, est organisée par différents établissements. Une bonne raison pour faire la fête autour de concerts de musique. Plus d’infos sur les évènements sur NYC: www.festivalofcolors.org (réservé aux adultes de plus de 21 ans )

Astuce : Prenez des vêtements conforts et blancs pour faire ressortir les couleurs. 

Festival Of Colors

 

 

Le « Green Book » de Harlem

Le mois passé, la récompense du meilleur film aux Oscars a été attribué à Green Book. Ce fut un beau clin d’œil au « Black History month » de février. Certains pourraient traduire ce titre par « le guide vert ». Or, cette dénomination est trompeuse, car elle tire son label de Monsieur Victor Hugo Green. Bien que l’auteur des Misérables fût à l’origine de son nom, c’est dans un autre registre que Mr Green s’illustra.  

En effet, le « guide vert pour automobilistes noirs » fut publié de 1936 à 1966. Son auteur Victor Hugo Green fut victime de son succès et créa des éditions pour d’autres villes ainsi qu’une agence de voyage spécialisée. Le guide indiquait les établissements tels que des motels, restaurants, et stations essence ouverts aux noirs à l’heure des lois locales dites de Jim Crow. Certaines villes n’avaient que des hôtels réservés aux Blancs. Green eu donc l’idée de répertorier les habitants prêts à louer une chambre.

Harlem est un quartier qui regorge de l’histoire de ces hommes et de ces femmes qui ont contribué à l’émergence et à la défense de la culture afro-américaine. N’hésitez pas à aller redécouvrir ces lieux recommandés au Green Book : le théâtre de l’Apollo, l’hôtel Teresa ou encore le Lenox Lounge Club (malheureusement détruit en 2012).  

Astuce : Victor Hugo Green vivait au 580 St. Nicholas Avenue. Passez devant si vous allez visiter la Hamilton Grange

Victor Hugo Green

 

 

Finissez sur une note sucrée vintage

Avec les beaux jours qui reviennent, pourquoi ne pas prendre le NYC ferry pour découvrir les nouveautés de Red Hook. En juillet 2018, le fameux glacier de Brooklyn, Ample Hills, a ouvert une usine musée . C’est un endroit MAGIQUE ! On achète sa glace et ensuite, on peut se balader et observer toutes les étapes de fabrication. Tapis roulants, machines empaqueteuses et de la crème glacée qui coule à souhait. La balade se déroule librement avec des panneaux explicatifs pour les enfants et un espace de jeu. Le coup de cœur ? Des soirées cinéma sont organisées avec des dessins animés !

Et puis si vous n’êtes pas trop glace et préférez le chocolat, à 15 minutes à pied, vous pourrez découvrir la chocolaterie Raaka. Avec des parfums originaux comme avoine et lait, Cabernet Sauvignon, ou encore cacao myrtille, vous pourrez vous laisser surprendre. On entre dans la chocolaterie et on se sent comme dans une grande famille. La cuisine des employés à gauche, l’espace dégustation devant, l’empaquetage au centre et tout au fond l’espace de production. N’hésitez pas à y passer en semaine. Encore mieux, planifiez pour 15 $ une visite guidée de l’usine en week-end.

Astuce : finissez votre visite de Red Hook en vous rendant à Pioneer Works, un espace culturel avec des expositions temporaires où l’on peut découvrir les studios d’artistes en résidence. Allez-y le deuxième dimanche de chaque mois pour des performances spéciales.

Chocolaterie Raaka

 

 

 

Laurène Hamilton

Laurène Hamilton

Laurène Hamilton est la fondatrice de New York Prive LLC, ateliers et visites guidées à NYC.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Adélaïde ven 05/04/2019 - 23:24

J'adore ce billet ! 2 sujets m'intéressent. Envie de revenir du coup... merci Laurène ! 😉

Répondre

Expat Mag

Valence Appercu
J'AI TESTÉ POUR VOUS

J’ai testé pour vous : Fallera por un día (1ère partie)

Fallera por un día, c’est une nouvelle entreprise qui s’est lancée en plein cœur du centre historique de Valencia. Comme son nom l’indique, vous pourrez revêtir les costumes traditionnels des Falleros