Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Ecriture ou musique, Frank Darcel n'a pas choisi

Par Julie Sicot | Publié le 17/04/2019 à 17:11 | Mis à jour le 17/04/2019 à 18:15
Frank Darcel

Frank Darcel est encore à New York. Encore, car le breton traîne dans la grosse pomme depuis ses 14 ans. Le musicien est en repérage. Il vient voir le studio qui va accueillir d'ici quelques semaines l'enregistrement de quelques riffs de guitare pour le 3ème album de Marquis de Sade. Il en profite pour dédicacer ce vendredi 19 avril* son 4ème livre, le polar "Vilaine blessure", sorti il y a peu.

Rencontre sur les bords de l'East River en face de Manhattan.

 

Ça doit bien faire douze fois que Frank Darcel vient à New York. La première fois, il n'était qu'un adolescent, venu voir son oncle d'Amérique. Ensuite, il est revenu régulièrement humer cette odeur de "caoutchouc brûlé." "En 1978, j'ai passé 3 mois ici. J'étais dehors tout le temps, dans les clubs".

 

Un troisième album en préparation

Un retour à New York évident et essentiel, alors que le 3ème album de Marquis de Sade est en préparation. "Tous les groupes qui nous ont influencés sont new-yorkais. Ces gens-là ont un toucher, personne ne joue comme eux."

Marquis de Sade, que certains qualifient de culte ou de mythique, crée à Rennes en 1977 et dissous en 1981 a décidé de s'offrir ces musiciens. Ivan Julian des Voidoids ou encore Richard Lloyd de Television vont déposer leurs accords sur le nouvel opus de la formation rennaise. Les membres du groupe de rock et ces guitaristes devraient tous se retrouver en juin au studio Super Giraffe Sound à Brooklyn.

Le groupe breton n'a jamais joué aux Etats-Unis et n'est pas connu ici. Des signatures américaines qui pourraient aider à sortir l'album outre-Atlantique dans quelques mois, comme l'espère Frank.

À ces noms américains, vont s'ajouter quelques patronymes bretons comme Yann Tiersen, le guitariste guingampais Xavier Géronimi, le saxophoniste Daniel Paboeuf ou au clavier Paul Dechaume.

Les textes, en anglais et en français, sont en cours d'écriture par le chanteur Philippe Pascal. "Musicalement, on essaye de garder l'esprit du début, mais on est pas indemne de tout ce que l'on a écouté ces quarante dernières années. Ce ne sera pas un album d'ermite. On était exigeant et enragé à 20 ans. La question est de savoir si on a toujours cette énergie, j'ai l'impression que oui."

La reformation du groupe pour plusieurs concerts en 2017 avait suscité beaucoup d'intérêt, des critiques mais aussi du public. "Ça serait désagréable que l'album soit mal accueilli. Il va falloir être à la hauteur ! "

Le successeur de "Dantzig Twist" et "Rue de Siam" sera aussi enregistré à Saint-Jean-du-Doigt, près de Morlaix, à Ouessant et à Bruxelles et devrait être disponible en janvier.

 

Des mémoires en cours

Et cet album, ne sera pas la seule surprise de Frank Darcel dans les mois à venir. La période semble prolifique pour l'artiste. Le 15 mars, le musicien, également écrivain, publiait son quatrième roman : Vilaine Blessure. "Un défi", pour la première fois, c'est au genre du polar que s'est attelé Frank Darcel. Un livre méticuleux, vérifié par des procureurs, des médecins légistes et des policiers.

L'action se déroule sur trois semaines à Rennes et met en scène une lieutenante. "Beaucoup de réflexions de mes personnages viennent de personnes que j'ai rencontrées dans ma vie." Frank Darcel pense même donner une suite à ce polar. "Depuis 15 jours, je prends des notes."

Sur son ordinateur fixe qu'il trimballe dans son carton, l'écrivain  a également lancé l'écriture de ses mémoires. "J'ai croisé différents mouvements artistiques, je suis allé dans différentes villes, j'ai rencontré beaucoup de personnages, le livre ne sera pas chronologique mais par séquences." Un livre de souvenirs qui devrait être disponible d'ici la fin de l'année 2020.

Nul doute que dans ces mémoires, la Bretagne mais aussi New York seront de la partie.

 

*L'association BZH New York a invité Frank Darcel pour une séance de dédicaces. L'écrivain sera au Galway Hooker Bar, 133 7th Ave S à New York à partir de 18h ce vendredi 19 avril.

 

julie sicot

Julie Sicot

Julie Sicot est journaliste télé. Durant quelques semaines, elle troque sa caméra contre un crayon et collabore avec Le Petit Journal New York.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Dani22 jeu 18/04/2019 - 10:07

Merci pour cet article très informatif et complet. C'est toujours un plaisir.

Répondre
Commentaire avatar

jean-yves COISEL mer 17/04/2019 - 19:21

Bravo pour cet article depuis le Conquet.

Répondre

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils