Mohamed Ghoul et « Fenêtre sur le monde » : un regard nouveau sur la neurodiversité

Par Maël Narpon | Publié le 23/06/2022 à 17:12 | Mis à jour le 23/06/2022 à 17:58
La web émission Fenêtre sur le monde organisée par la ville de La Sarre et Mohamed Ghoul

La thérapie par la musique, ça vous parle ? Mohamed Ghoul, lauréat des Trophées des Français de l’étranger en 2020, connait le sujet sur le bout des doigts. En parallèle des développements son programme APPROSH, à travers lequel il se sert de la musique pour favoriser l’intégration des personnes autistes, il a récemment pris part à l’émission Fenêtre sur le monde.

 

Mohamed Ghoul est expatrié au Canada depuis maintenant 22 ans. Ce médiateur culturel français y a monté son projet APPROSH (Art Percussions Programme Recherche Organisation Socio-Humaine), via lequel lui et son équipe opèrent auprès des personnes atteintes d’autisme afin de mieux les intégrer par le biais de la musique. Depuis l’obtention du Trophée Education des Français de l’étranger en 2020, Mohamed Ghoul a poursuivi son action entreprise à travers son programme APPROSH, et a même diversifié son activité de façon significative. Si de nombreux projets sont en cours de développement, c’est bien l’émission web Fenêtre sur le monde, réalisée en partenariat avec la ville de La Sarre, qui a récemment attiré l’attention.

 

Fenêtre sur le monde, l’émission qui offre un regard nouveau sur la neurodiversité et permet de s’exprimer par l’art créatif

L’émission Fenêtre sur le monde s’est déroulée le 1er mai dernier à la salle Desjardins de La Sarre, proche de la délimitation entre le Québec et l’Ontario. Si elle a pu voir le jour, c’est parce que la ville de La Sarre a été subventionnée pour la mise en oeuvre du projet nommé Percussions, expression et créativité. Un projet pensé dans le cadre de l’appel à projets « culture et inclusion », lancé par le ministère québécois de la Culture et des Communications. Forte de cette aide financière, la ville projette de mettre en place une série d’ateliers musicaux s’adressant aux personnes devant faire face chaque jour à leur difficulté à s’intégrer socialement.

 

C’est dans ce cadre qu’elle a fait appel à Mohamed Ghoul, dont le travail dans le domaine en tant qu’éducateur, musicien et médiateur culturel a plus d’une fois fait ses preuves. Accompagné de son équipe, il a mis en place divers ateliers, pas seulement musicaux, mais également des chroniques se penchant sur l’art, l’inclusion, la science et la mobilité des jeunes et adultes concernés par la neurodiversité. Des musiciens de la Gang à Rambrou, organisme avec lequel Mohamed Ghoul et son programme APPROSH ont un partenariat, étaient aussi présents pour accompagner les participants qui ont performé sur scène.

 

L’émission ayant été retransmise en direct sur Facebook, il est toujours possible de la visionner sur la page de la ville de La Sarre, qui assurait la diffusion de ce moment de partage empreint de bienveillance et d’humanité.

 

Mohamed Ghoul sur la scène durant l'émission "Fenêtre sur le monde"
Mohamed Ghoul sur la scène durant l'émission "Fenêtre sur le monde"

 

Un épisode pilote qui en appelle d’autres

Fenêtre sur le monde n’a pas vocation à s’arrêter là, ce premier épisode ne constituait qu’un pilote à qui d’autres devraient succéder. C’est en tout cas la volonté des organisateurs et de Mohamed Ghoul, qui aimerait reproduire l’expérience en France. Dans le cadre de la tournée d’APPROSH, qui amènera toute l’équipe dans l’Hexagone, l’émission pourrait voir la naissance de son second épisode, à Paris ou à Avignon. « Le top serait de le faire à Avignon, à l’occasion du salon de l’autisme », nous a ainsi confié Mohamed Ghoul. Cette tournée, qui passera en France en septembre, fera ce même mois une halte à Tempere en Finlande, pour se rendre ensuite à Rome en septembre 2023.

 

Ce projet de divertissement culturel inclusif, qui avait longtemps été retardé en raison de la pandémie, va par ailleurs être « déposé aux instances concernées ». Si le premier épisode avait duré 1h20, les suivants respecteront un format de 50min et seront toujours produits par une équipe professionnelle. Des conditions nécessaires pour pouvoir être proposés à des chaînes de télévision, ce qui est bien le but poursuivi par ses différents acteurs. En plus des activités créatives, des chroniques scientifiques et éducatives devraient rejoindre ce programme déjà bien riche.

 

Mael Narpon - journaliste junior Londres

Maël Narpon

Diplomé d'une licence de sociologie à Pau et à Athènes, il intègre ensuite l'IEJ Londres. Il effectue un stage avec lepetitjournal.com Londres puis rejoint l'édition internationale en tant qu'alternant dans le cadre d'un Master à l'IEJ Paris.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Montreal !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale