Jeudi 4 mars 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

MOBILITE REDUITE – Rudy : "Avec l’envie et beaucoup de préparation, le voyage est possible"

Par | Publié le 28/11/2013 à 23:35 | Mis à jour le 28/11/2013 à 21:26

Handilol est tout d'abord une idée, celle de deux frères, Rudy, 23 ans, atteint de myopathie, et Julien, 30 ans. Leurs vidéos, en plus de formidables souvenirs de vacances, sont un message d'espoir à l'attention de toutes les personnes handicapées, et démontrent qu'avec l'envie, tout est possible.

L'envie de voyager
Rudy est originaire de Lyon. Il souffre d'une forme rare de myopathie, la dystrophie musculaire de Becker. Cette maladie neuromusculaire, caractérisée par une atrophie et une faiblesse musculaire progressive, touche essentiellement les membres inférieurs. C'est ainsi que Rudy, se retrouve en fauteuil roulant à l'âge de 19 ans. Face à ce coup dur, aidé de ses proches et de sa famille, il ne baisse pas les bras. Pour prouver que le handicap n'est pas une fin en soi, Rudy et son frère Julien, créent le site internet Handilol. Le but : "donner une image positive du handicap moteur".

Le site se crée autour du handicap de Rudy, mais aussi et surtout autour du voyage, une passion que partagent les deux frères. Depuis 2007, ils voyagent ensemble. C'est en 2009 que l'idée de ces vidéos prend forme. En 2011, l'aventure prend de l'ampleur, avec le voyage des deux frères à Venise et la réalisation d'une vidéo humoristique sous forme de lipdub. Depuis, les voyages s'enchaînent et ne se ressemblent pas. Après Barcelone en 2012, Rudy et Julien sont partis à la découverte de Rome et d'Amsterdam en 2013.

Handilol, la positive attitude en roue libre
Handilol voit le jour avec la vidéo tournée à Venise. Au départ, "c'était juste pour s'amuser, pour avoir des souvenirs de vacances" racontent Rudy et Julien. Petit à petit, les vidéos se succèdent et le site voit le jour. C'était pour les deux frères, un moyen de "regrouper toutes les vidéos sur un seul site afin de les diffuser plus facilement". Le temps passe et l'idée d'en partager plus, que ce soit dans le quotidien ou dans les voyages, fait son chemin. Le site internet d'Handilol devient un moyen de partager une expérience par l'image, pour "sensibiliser le public mais aussi redonner confiance aux personnes à mobilité réduite, en partageant des informations et nos "bons plans", en leur montrant que tout est possible ! " 

Les vidéos prennent alors une tournure plus touristique, avec le point de vue d'une personne en fauteuil. Les deux jeunes hommes s'attachent à mettre en lumière les transports, pièce charnière de chaque déplacement dans une ville. Mais Rudy et Julien n'oublient jamais la musique, une autre passion commune, et aucune vidéo ne finit sans lipdub, ces petites vidéos dans lesquelles les acteurs font du playback sur une chanson. Aujourd'hui, si les deux jeunes gens ne se voient pas comme des guides touristiques, ils espèrent en être une sorte de complément.

Au fur et à mesure de l'aventure, le site des deux frères commence à se faire connaitre. Aujourd'hui, la vidéo sur Rome comptabilise plus de 300 vues, et celle de Montpellier 665. Handilol est également présent sur les réseaux sociaux propose une chaine youtube. Leur vidéo sur Rome se définit comme un reportage, où ils essaient de rassurer les personnes à mobilité réduite qui auraient des doutes quant à l'organisation d'un tel voyage. Montrer que c'est possible, qu'on peut le faire et le faire bien : voilà le principal message.

Avec une bonne organisation, tout devient possible
Mais les deux frères ne mentent pas, et ne font pas croire que tout est simple. Il y a forcément plus d'organisation que pour un touriste valide, et certains voyages sont synonymes de grosse fatigue. Mais pour Rudy, "c'est une fatigue qui vaut vraiment le coup".

Chaque préparation de voyage commence avec le guide Toujours un chemin, spécialement conçu pour les personnes à mobilité réduite. Comme pour n'importe quel touriste, un voyage ça se prépare ! Pour Rudy, son handicap, bien loin d'être une fin en soi, n'est qu'une contrainte supplémentaire.

Voyage à Rome, entre agréables surprises et pavés millénaires
La Ville Eternelle a été le théâtre de leur dernier voyage, puisqu'en avril dernier les deux frères ont passé six jours à Rome. Première bonne surprise, dans une société ou le handicap entraîne souvent des surcoûts, la compagnie aérienne easyJet propose un très bon service aux personnes handicapées. Il suffit de faire une demande sur le site quelques jours avant l'embarquement, pour que la compagnie mette à disposition un monte-charge ou un fauteuil spécial pour vous accueillir. Arrivés à Fiumicino, un autre point positif s'offre aux deux frères, puisque le train qui relie l'aéroport au centre de Rome est bien adapté et accessible.

Pour le logement, Rudy et Julien préfèrent louer un appartement, pour des raisons pratiques mais aussi économiques. A plusieurs, louer un appartement revient rapidement moins cher qu'une chambre d'hôtel, et c'est encore plus vrai lorsqu'on est en situation de handicap.

S'ils ont décidé d'établir leur base dans le centre historique, ils n'ont pas hésité à se lancer à la découverte du Vatican, mais aussi des étroites ruelles de Trastevere. Les visites se sont faites essentiellement à pieds et en fauteuil, et malgré des déplacements parfois "un peu chaotiques" liés aux pavés ou aux voitures mal garées, les deux frères ont été agréablement surpris par la ville. En effet, la majorité des bus sont bien adaptés, et disposent d'une passerelle pour monter et descendre. Oublié par contre le métro, principalement dans le centre historique, qui n'est pas adapté aux personnes en fauteuil roulant.

Le petit plus vient du fait que la ville n'impose presque aucun surcoût pour les visites touristiques. Au contraire, dans la plupart des lieux touristiques ou musées, la ville applique la gratuité pour la personne handicapée mais également pour son accompagnateur. Aucun problème pour visiter le Colisée, ou le Castel San Angelo. En revanche, le forum n'est pas accessible aux fauteuils. Les deux frères ont du se contenter de l'admirer depuis la rue.

Mais Rudy et Julien ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. La prochaine vidéo d'Handilol aura pour cadre la ville de Toulouse. Elle devrait être publiée en décembre. Ils ont également déjà des idées de prochains voyages : Florence, Madrid, et pourquoi pas New-York l'été prochain. L'occasion pour Rudy de démontrer une fois de plus que "qui veut, peut", mais aussi la promesse pour tous les deux de belles aventures à venir.

Romain Designolle (Lepetitjournal.com de Rome) ? vendredi 29 octobre 2013

Crédit photo: avec l'aimable autorisation de Rudy

Retrouvez nos articles de la rubrique "A faire".

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Rome !

0 Commentaire (s)Réagir