Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Laurence de Valmy expose à la MUD Foundation durant la Miami Art Week

La Miami Art Week débute le 5 décembre 2023, transformant la ville en l'épicentre mondial de l'art grâce à la foire Art Basel, une vingtaine de foires satellites et une multitude de passionnés d'art. Laurence de Valmy, artiste finaliste du Trophée des Français des États-Unis, y sera présente en participant à l'exposition Media Under Dystopia WISPer Edition organisée par la Fondation MUD. Cette exposition hybride présente 25 artistes internationaux explorant la relation entre Internet, la réalité étendue et la démocratisation de la création artistique. Au cours de cet événement, elle présentera des œuvres de sa série POST, des tableaux qui revisitent l'histoire de l'art et mettent en lumière l'importance des médias sociaux pour les artistes.

Laurence de Valmy expose à la MUD Foundation durant la Miami Art WeekLaurence de Valmy expose à la MUD Foundation durant la Miami Art Week
Écrit par lepetitjournal.com Miami
Publié le 28 novembre 2023, mis à jour le 28 novembre 2023

Pouvez-vous nous parler de l’exposition et de son objectif ?

L’exposition organisée par Rodolfo Peraza et Ania Rodriguez combine des œuvres physiques et digitales d’artistes aux pratiques variées dont le point commun est la réflexion sur les impacts de la technologie sur la création et sur notre société. Les visiteurs peuvent découvrir et interagir avec les œuvres d’art à la fois en personne et virtuellement, devenant ainsi des participants actifs aux œuvres d’art elles-mêmes. Ce concept est au cœur de la mission de la Fondation MUD : faciliter des projets éducatifs et artistiques qui favorisent la sensibilisation à la culture numérique contemporaine et à son impact sur la société. D’ailleurs, la Fondation MUD a reçu en 2022, le Knight Foundation New Work Award pour le développement de leur programme.

 

Le mode hybride élimine la contrainte géographique, offrant ainsi la possibilité d'atteindre un vaste public

 

Comment voir l’exposition ?

La Mud Foundation organisera un vernissage, le 29 novembre à 19h (RSVP) puis les visiteurs pourront venir à la fondation ou voir l’exposition virtuellement sur le métaverse de la Fondation MUD et sur Loop.Onland.io, deux plateformes développées par l'organisation pour héberger des expositions et des programmes éducatifs sur le net. Le mode hybride élimine la contrainte géographique, offrant ainsi la possibilité d'atteindre un vaste public.

 

Mon objectif est de révéler les récits cachés derrière ces œuvres d'art

 

À travers vos créations, vous examinez le rôle d'Instagram pour les artistes. Pourriez-vous nous parler de votre œuvre et de son message ?

Ma série POST revisite l'histoire de l'art via des peintures anachroniques d’Instagram. Comment Claude Monet ou Frida Kahlo auraient-ils partagé leurs créations sur les réseaux sociaux ? Mon objectif est de révéler les récits cachés derrière ces œuvres d'art, incitant ainsi à les redécouvrir sous un nouveau jour. Les dialogues présents dans mes toiles sont le fruit de mes recherches dans les biographies des artistes, mettant en lumière les liens qui les unissent. J'ai opté pour l'esthétique propre à Instagram, cette plateforme étant la préférée des artistes visuels. En manipulant le temps de manière délibérée, j'encourage une réflexion sur notre société contemporaine.

 

Les plateformes sociales ont révolutionné la manière dont nous interagissons en éliminant de nombreuses barrières et en permettant aux individus de rester connectés à l'échelle mondiale

 

Quelle est votre relation avec les réseaux sociaux ?

Instagram constitue à la fois le sujet central de ma série POST et un outil exceptionnel me permettant de me connecter avec des passionnés d'art et d'autres professionnels. Les plateformes sociales ont révolutionné la manière dont nous interagissons en éliminant de nombreuses barrières et en permettant aux individus de rester connectés à l'échelle mondiale. Ma série met en avant le côté positif de ces connexions. Cependant, il est important de reconnaître que toute médaille a son revers. En tant que reflet filtré de la réalité, les réseaux sociaux peuvent créer une pression sociale sur les utilisateurs. Dans l’exposition Gretchen Andrew, connue pour son travail sur les moteurs de recherche et l'utilisation de l'intelligence artificielle, présente une nouvelle série intitulée Wild Era Art mettant en lumière les dérives des utilisations d’outils tels Facetune. Son travail pose des questions pertinentes sur les normes sociales imposées par ces algorithmes.

 

Laurence de Valmy expose à Miami

 

Quels sont vos projets actuels et à venir ?

Ces dernières années, mon attention artistique s'est tournée vers l'examen de la place des femmes tant dans la société que dans les arts. Au sein de ma série POST, j’ai mis en avant des artistes femmes souvent moins connues que leurs homologues masculins et j’ai réalisé des collaborations avec Art Girl Rising. 

Cette réflexion m’a amené à développer une nouvelle série intitulée You Go Girl dans laquelle, je m'efforce de mettre en lumière la représentation positive des femmes et des filles au sein de la franchise Pokémon, l'une des plus grandes franchises médiatiques de l'histoire. Mon but ultime est d'amplifier un récit inspirant qui célèbre la force et la résilience des femmes.

Je travaille sur la préparation de projets d’expositions et de foires à Los Angeles, à New York et en Floride donc les semaines à venir sont bien remplies, j’en suis ravie.

 

 

Media Under Dystopia WISPer Edition - 29 novembre 2023 au 30 juin 2024

Artistes participants : Gretchen Andrew, Connie Bakshi, Martin Carrillo, Leo Castaneda, Dhiren Dasu, Laurence de Valmy, Richard Garet, Jose Hernandez, Lans King, Rodolfo Peraza, Amélie Schläeffer et Ariel Baron-Robbins, aux côtés des artistes résidents de LOOP : Angie Amaro, BBraio, cha, Wenjun Chen, AdrienneRose Gionta, Inbar Hagai, Ibuki Kuramochi, Joelle McTigue, Zhou Peng, Denis Rovinskiy, David Sainté, Ryan Seslow et Match Zimmerman.

Flash infos