Jeudi 13 août 2020

Ñ - Le prénom Fañch non accepté par la justice française

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 14/09/2017 à 22:00 | Mis à jour le 15/09/2017 à 14:39

Comme le rapporte le quotidien ABC, la justice française a récemment opposé son veto au prénom de Fañch (avec la lettre ñ), que des parents bretons avaient souhaité donner à leur fils en mai 2017. L'état civil de Quimper qui a estimé que la ñ ne faisait pas partie des lettres accompagnées d'un signe diacritique reconnues par la langue française, même si le Conseil culturel de Bretagne affirmait qu'elle faisait partie de la culture du pays. Malgré la réplique des parents qui disent que deux écrivains bretons portent déjà ce prénom, la décision de la justice française qui a obligé aux parents de retirer le signe sur le n. En effet, la Justice considère que ce signe étranger de la langue française peut porter atteinte à la volonté de l'Etat de défendre l'unité du pays et l'égalité sans distinction d'origine.

Léane BURTIER (www.lepetitjournal.com - Espagne) vendredi 15 septembre 2017
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.