Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2271

Torres de Colón : bientôt nouvel icône "vert" de Madrid

Par Perrine Laffon | Publié le 16/02/2021 à 11:40 | Mis à jour le 16/02/2021 à 11:44
Photo : lepetitjournal.com
tours colomb madrid

Le célèbre gratte-ciel madrilène va être réformé pour devenir un nouvel icône de la ville, un bâtiment à consommation énergétique presque nulle.

 

Créées dans les années 1970 par l'architecte Antonio Lamela, les Tours Colomb (las Torres de Colón) sont devenues un gratte-ciel particulièrement célèbre de la capitale espagnole, symbole de l'avant-gardisme architectural de la ville. Surplombant la plaza Colón, l'édifice est composé de deux tours de vingt-trois étages pour une hauteur totale de 117 mètres. La compagnie d'assurance Mutua Madrileña, propriétaire du bâtiment, a annoncé un investissement de 65 millions d'euros pour le transformer en un ensemble de bureaux modernes et écologiques. Malgré l'opposition de Carlos Lamela (fils du créateur des tours) et d'associations qui réclament la protection du bâtiment par le Conseil régional du Patrimoine historique, les travaux ont débuté et devraient se finaliser en 2022.

 

tours colomb madrid
Creative Commons César Caracuel https://www.flickr.com/photos/ces_vlc/

La petite histoire des tours

Le bâtiment a été construit selon le concept d'architecture suspendue : l'idée est de réduire au maximum l'impact de l'immeuble au sol en dégageant sa partie basse. Ainsi, les deux tours qui composent l'édifice naissent sur un même socle, de telle sorte qu'elles ne touchent pas directement le sol. Le design novateur des tours a représenté une véritable prouesse technique, puisque leur construction a dû se faire à l'inverse des immeubles habituels, du haut vers le bas. À cette époque, dix-sept bâtiments dans le monde seulement avaient été construits de cette manière. Dans les années 1990, les tours connurent une première modification importante qui leur a donné leur apparence si populaire : une structure à été installée au sommet de l'édifice afin de relier les deux tours, et de pouvoir mettre en place une issue de secours en cas d'incendie. De style art deco, la plateforme installée sur les tours a une forme caractéristique de prise électrique qui a donné une marque distinctive unique au gratte-ciel madrilène.

 

tours colomb madrid
Maquette du projet / ACS


Le futur nouveau design

La principale modification qui sera apportée par la nouvelle réforme des tours concerne encore la partie supérieure de l'édifice. La célèbre structure en forme de prise électrique, qui a été enlevée en décembre, va être substituée par quatre nouveaux appartements au-dessus de chaque tour, qui conserveront la même hauteur. Un nouvel élément sera construit entre les deux tours pour y installer les ascenseurs, et pour permettre l'union et la circulation entre les deux structures à chaque niveau. La carcasse orange du bâtiment va aussi être modifiée au profit d'un design plus moderne.

L'architecte Luis Vidal est en charge de ce projet de réforme de dernière génération pour son efficacité énergétique. L'idée est de faire des Tours Colomb un symbole du développement durable : si un immeuble traditionnel aux caractéristiques similaires aux tours Colomb émet environ 1.000 tonnes de CO2 par an, le nouveau projet permettra de consommer 60% d'énergie en moins. Les nouvelles tours n'utiliseront que des sources d'énergies renouvelables, et un système d'autosuffisance va permettre de créer 10% de l'énergie consommée par le bâtiment. 

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet