Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Famille française & enfant handicapé en Espagne: quels droits sociaux?

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 02/07/2019 à 12:15 | Mis à jour le 02/07/2019 à 17:03
Photo : Charles 🇵🇭 on Unsplash
handicap espagne

Les familles françaises vivant en Espagne avec un enfant handicapé à charge peuvent prétendre à des aides de la part de l'Etat espagnol et de l'Etat français. Attention les aides ne peuvent pas être cumulées. Petit guide explicatif.


Pour l'Etat espagnol il faut justifier de 5 ans de résidence dans le pays pour pouvoir accéder aux aides sociales en matière de handicap, via la ley de dependencia.


Comment justifier 5 ans de présence dans le pays ? 


A l'aide d’un des documents suivants : certificat de "empadronamiento", certificat de scolarité, contrat de travail, de location ou d’achat d’un bien immobilier, déclaration d’impôt espagnol.

Après ces 5 années la personne concernée doit se diriger aux services sociaux de la ville où elle réside pour constituer un dossier adapté à sa situation.

La personne peut avoir recours également à des associations ou missions locales de quartiers, qui l’aideront dans ses démarches.

Aucune famille ne peut prétendre à la "la ley de dependencia" sans respecter ces 5 années de présence en Espagne.

 

Pour l'Etat français


Dès leur arrivée en Espagne les familles doivent s’inscrire sur les listes consulaires pour pouvoir prétendre à une aide si elles ont une personne handicapée à leur charge.

Elles doivent en outre être en règle avec leurs documents d’identités officiels (carte d’identité, passeport, carte de séjour).

Les aides varient d’une situation à une autre, en fonction du degré d’invalidité et des revenus.

Pour un enfant titulaire d’une carte d’invalidité ou de priorité, le montant de l'aide est de 144 euros par mois pour le taux de base. Compter 151 euros par mois supplémentaires en cas de mention du degré de handicap sur la carte d’invalidité.

Attention : un enfant qui perçoit une aide dans le cadre de la ley de dependencia ne peut pas prétendre à l’aide pour enfant handicapé (AEH). Les deux aides, la française et l'espagnole, ne sont pas cumulables.

Pour un adulte ayant une carte d’invalidité, le montant de l'aide française est de 488 euros par mois, pour le taux de base. Compter 151 euros par mois supplémentaires en cas de mention du degré de handicap sur la carte d’invalidité.

Attention, un abattement de 73 euros est appliqué sur le montant de l'aide, si la personne est propriétaire ou logée gracieusement.

A noter également que pour les couples, les revenus du conjoint sont pris en compte.

Les dossiers doivent être retirés aux services sociaux du Consulat (Dossier MDPH-Maison départementale de la personne handicapée).

 

Les associations


A Madrid il existe deux associations françaises dédiées au soutien des familles françaises en difficulté. Il est important de les connaître afin de savoir dans quelle mesure elles peuvent, au cas par cas, aider les familles concernées.

L'Entraide française : depuis plus de 160 ans, l’Entraide Française prête assistance et secours aux français de la Circonscription Consulaire de Madrid et à leurs familles, souvent plurinationales, qui se trouvent en grande détresse à travers de nombreuses actions concrètes comme le don de vêtements, l’aide alimentaire ou médicale, le soutien scolaire, l’aide au retour en France…

Lo Vives Mejor (le vivre mieux) : Fondée en juin 2018, cette association est dirigée par Teresa Esteban, Franco-espagnole et éducatrice spécialisée. L’un des projets phares de l’association est de permettre aux familles de se reposer et de prendre du recul, pendant que l’on s’occupe de leur enfant. A travers des thérapies ou un accompagnement éducatif, "Los papis descansan" a une double approche singulière et philanthropique où l’on s’occupe aussi bien de l’enfant handicapé que des parents. Un an après sa création plus de vingt familles ont eu recours aux services de l'association.

Adhérer à l’association ou contacter : 

A partir de 30 euros par an, il est possible de parrainer un enfant.
Levivremieux.lovivesmejor@gmail.com
Tel : 644 712 668
Facebook: Marie Camacho @levivremieuxlovivesmejor
 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Sur le même sujet