FISCALITE – Madrid est la communauté d’Espagne qui fait payer le moins d’impôt, contrairement à la Catalogne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 28/02/2016 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 20:06

On le nomme IRPF pour Impuesto sobre la Renta de las Personas Fisicas. En Somme, un impôt progressif à la sauce espagnole, variable en fonction des Communautés autonomes, qui prend en compte le revenu des personnes sur l'année écoulée. Dans son Panorama de la fiscalité autonome sur l'année 2015, le Conseil Général des Economistes a pu dresser un classement des communautés en fonction de leur taux d'imposition plus ou moins élevé en la matière. Premier constat : quand il s'agit de l'IRPF, de grandes inégalités persistent d'une région à l'autre. Ainsi, on retrouve Madrid et les Canaries en tête des communautés où cet impôt est le moins élevé, surtout pour les contribuables dont le revenu dépasse les 45.000 euros. A l'inverse, la Catalogne et l'Estrémadure sont les régions avec le plus fort taux d'imposition, surtout pour les classes supérieures. Et ces inégalités sont constatables pour d'autre types de prélèvements. Par exemple, en ce qui concerne la taxe sur les droits de successions payés au titre de l'Impuesto de sucesiones (ISD), elle s'établit à 164.049 euros sur un héritage de 800.000 euros en Andalousie, contre seulement 1.586 euros à Madrid.

D'autre part l'étude tente d'établir une corrélation, pas toujours évidente, avec les majorités politiques en place dans chacune des communautés du pays. Par exemple, depuis l'arrivée de Podemos en Aragon, aux Baléares, en Navarre et dans la Communauté Valencienne, le taux d'imposition a connu une nette tendance à la hausse sur le patrimoine (IP) et les revenus supérieurs à 100.000 euros (IRPF). Seuls les gouvernements PP en Galice, et PRC-PSOE en Cantabrie ont fait de même dans le dernier cas. En revanche, les Communautés d'Andalousie (PSOE-Ciudadanos), de Castille et León (PP-Ciudadanos) et de La Rioja (PP-Ciudadanos) ont diminué l'impôt sur toutes les catégories de revenus, et pas seulement les moins élevées.

Simon MARACHIAN (www.lepetitjournal.com - Espagne) Jeudi 25 février 2016‏
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

A relire :

FISCALITE ESPAGNOLE – Comprendre comment gérer ses impôts
BAISSE IRPF – Dans quelle mesure votre impôt sera-t-il réduit ?
IMPÔTS – Madrid, 16e ville d'Espagne où l'effort fiscal est le plus important

 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale