TEST: 2271

Espagne : le Congrès des députés vote in extremis la réforme du travail

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 03/02/2022 à 17:40 | Mis à jour le 04/02/2022 à 12:31
Photo : Congrès des députés
congrès des députés espagnol

Le gouvernement espagnol a obtenu 175 voix pour contre 174 non.  Après une nuit d'intenses négociations entre les nationalistes basques et les socialistes, le PNV a finalement choisi de rejoindre le bloc d'opposition à la réforme avec ERC, EH Bildu, BNG, PP, Vox, Foro et JxCAT. 

 

La réforme est officiellement entrée en vigueur le 31 décembre 2021, à l'exception de certaines matières qui le feront trois mois après la publication au BOE. Rappelons que l’un des principaux objectifs de cette réforme est de réduire la précarité de l'emploi, en faisant pratiquement disparaitre les contrats temporaires au profit des CDI. Les sanctions pour les contrats temporaires frauduleux sont renforcées. 

Avec cette nouvelle loi du travail, le gouvernement espagnol répond aussi à l'exigence imposée par la Commission européenne de réduire le poids de ces emplois précaires afin de débloquer 12 milliards supplémentaires de fonds européens dans les prochains mois.

 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale