Arrêt maladie Covid: comment l’obtenir avec un test antigénique effectué à domicile

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 08/01/2022 à 10:00 | Mis à jour le 10/01/2022 à 09:49
Photo : Annie Spratt
une personne réalise un test antigene à domicile, en espagne

Actuellement, demander un congé maladie pour cause de Covid tient du parcours du combattant, les centres de santé étant surchargés depuis plusieurs semaines. Pour cette raison, six Communautés autonomes - Madrid, la Catalogne, l'Andalousie, l'Aragon, la Navarre et La Rioja- ont décidé de mettre en place des mécanismes permettant de faciliter les démarches afin d’obtenir plus facilement un congé maladie.

 

La mesure est innovante et vise à alléger la charge des soins primaires, puisqu’un simple autotest Covid réalisé à domicile suffit. Il n’est donc plus nécessaire de passer par un professionnel de la santé, raison pour laquelle cette démarche suscite quelques réticences. En effet, les autotests sont loin d’être aussi fiables que les PCR, sans parler des possibles "resquilleurs" ou des erreurs involontaires en effectuant le test.

Mais les avantages semblent peser plus lourd dans la balance. Jusqu'à présent, les gens passaient des jours à attendre un test ou un résultat de leur centre de santé. Ils devaient se rendre au travail (ils n'étaient pas en congé de maladie pour cause d'infection par le Covid-19), mais ils ne savaient pas s'ils étaient infectés.

Comme toujours, chaque région a mis en place sa propre procédure. Dans le cas de Madrid, une personne ayant obtenu un résultat positif à un test d'autodiagnostic doit appeler le centre de soins personnalisés (CAP) au numéro de téléphone suivant : 900 102 112. Le département régional de la santé lui enverra ensuite un SMS pour traiter le congé de maladie. 

En Catalogne, c’est à peu près pareil, via SMS ou l'application La Meva Salut ; en Andalousie, avec l’application mobile ‘salud responde’ et dans d'autres encore une adresse e-mail avec en plus, en Aragon, une déclaration sous serment à joindre à l'appui du résultat positif. 

Au total, plus de 11 millions de personnes, soit la population active de ces six communautés autonomes, peuvent effectuer ces démarches pour leur arrêt maladie plus rapidement que le reste des Espagnols, qui doivent attendre que le médecin leur donne un rendez-vous, que le test soit effectué et que le résultat sorte.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale