Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

V.I.E. – L'Espagne dans le top 10 des destinations

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 23/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 23/06/2015 à 16:30

L'Espagne fait désormais partie des 10 pays d'affectation les plus courants pour les VIE, ce contrat qui permet aux jeunes Français d'effectuer une mission à l'étranger. L'Espagne est passée de 68 contrats VIE accueillis en 2012, à 200 recensés au mois de juin 2015. Retour sur un partenariat qui s'est développé grâce à la collaboration entre les gouvernements des deux pays.

(http://www.photo-libre.fr)

Le Volontariat International en Entreprise est un contrat instauré par la loi du 4 mars 2000 qui permet d'envoyer un jeune Français réaliser une mission à l'étranger pour le compte d'une entreprise française. Le candidat doit avoir moins de 28 ans et les missions proposées durent entre 6 et 24 mois. Ces contrats encadrent des missions sur des fonctions transversales (commercial, marketing, comptabilité) tout comme sur des postes nécessitant une expertise technique (réseau informatique, chimie, ingénierie). L'organisation des volontariats en entreprise est pilotée par Business France, l'agence française pour le développement international des entreprises. Le jeune en mission perçoit une indemnité fixée selon un barème variant en fonction du pays de destination.

Un levier fiscal a boosté les volontariats en Espagne
Il y a trois ans à peine, le nombre de missions VIE affectées en Espagne était trois fois moins important que celui existant aujourd'hui. Il faut dire qu'en 2012 encore, la loi espagnole comportait un frein rendant la mission beaucoup moins attrayante. Les contrats réalisés dans le pays étaient fiscalisés en Espagne et les entreprises d'accueil devaient donc supporter cette charge. Un désavantage compétitif important par rapport aux autres pays, car l'Espagne était l'exception européenne en la matière. Il faudra attendre octobre 2012 pour que la fiscalisation des contrats de volontariat soit déverrouillée. Lors d'un sommet franco-espagnol, François Hollande et Mariano Rajoy ont signé un nouvel accord fiscal, qui aurait fait économiser 12.000 euros aux entreprises selon Business France.

L'Espagne redevient économiquement attractive
Richard Gomes, directeur du bureau Espagne Business France, n'attribue pas le regain d'intérêt pour l'Espagne uniquement aux "success stories" des jeunes en mission. Selon ses déclarations dans le blog de Business France, l'Espagne serait pleine de promesses pour les entreprises après une crise difficile. "L'économie redémarre et les entreprises espagnoles sont devenues compétitives à l'export" explique le directeur en ajoutant que "le pays devrait enregistrer une croissance d'au moins 3 % en 2015".
En plein redémarrage d'activité économique, et fort de l'harmonisation fiscale effectuée, le contrat de volontariat en entreprise en Espagne pourrait être un levier non négligeable pour les petites et moyennes entreprises qui souhaitent développer leur présence dans la Péninsule.

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com ? Espagne) Mardi 23 juin 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet