Le Tour de France a débuté en Espagne il y a des mois

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 30/06/2022 à 14:45 | Mis à jour le 30/06/2022 à 14:45
Photo : Sierra Nevada / CC
Des cyclistes s'entrainent à sierra nevada

Le Tour de France démarre ce vendredi à Copenhague. Mais pour beaucoup, la préparation s'est faite en Espagne. La Sierra Nevada, les Pyrénées et les îles Canaries accueillent des rassemblements d'entraînement en altitude pour de nombreux candidats au maillot jaune.

 

En effet, pour les cyclistes, la course ne commence pas maintenant. La "Grande Boucle" est précédée par des mois de préparation, qui comprennent, entre autres, des séances d'entraînement en haute altitude pour améliorer la condition physique. À partir de 2.000 mètres d'altitude, les conditions d'oxygène obligent le corps à augmenter sa capacité à transporter l'oxygène dans le sang. Un séjour de trois semaines d'entraînement en altitude, avec son assimilation ultérieure, implique une augmentation des performances lors du retour au niveau de la mer.

La Sierra Nevada, les environs d'Andorre ou le Teide des Canaries sont les trois pôles qui amènent en Espagne les grands noms du peloton pour se préparer en haute altitude

Et c'est là que l'Espagne revient sur le devant de la scène en tant que destination d'entraînement préférée des cyclistes. La Sierra Nevada, les environs d'Andorre ou le Teide des Canaries sont les trois pôles qui amènent en Espagne les grands noms du peloton pour se concentrer et se préparer au principal objectif de l'année.

La Sierra Nevada, un classique pour les grands sportifs

En fait, la Sierra Nevada est probablement le grand classique des athlètes de haut niveau pour ce type d'entraînement. Le centre sportif de haute performance, situé à 2.320 mètres d'altitude, voit défiler tout au long de l'année des professionnels de tous horizons. Les cyclistes, bien sûr, mais aussi les athlètes et même les nageurs du monde entier fréquentent les installations du centre, situé en face de la station de ski de Pradollano.

Faire du vélo sur la route asphaltée la plus haute d'Europe, jusqu'à 3.300 mètres

Les nombreuses journées ensoleillées de la région, la possibilité de descendre dans la plaine et sur la côte de Grenade pour s'entraîner par de bonnes températures et de faire du vélo sur la route asphaltée la plus haute d'Europe - jusqu'à 3.300 mètres, sur le chemin du Pico Veleta - sont des attraits plus que suffisants. Et une année de plus, malgré l'apparition de destinations de plus en plus exotiques qui tentent d'attirer les cyclistes professionnels, les montagnes de Grenade sont le témoin de la préparation de nombreux cyclistes pour ce Tour.

 

Entrainement de cyclistes à  sierra-nevada
Entrainement des cycliste à pico veleta, route asphaltée la plus haute d'Europe / CC

 

A commencer par l'un des grands candidats au poste de jaune à Paris : Primoz Roglic. Le Slovène a côtoyé une bonne partie de ceux qui seront ses écuyers dans la Jumbo-Visma : Van Aert ou Sepp Kuss ont accompagné le triple champion de la Vuelta à Grenade. Mais ils n'étaient pas les seuls.

 

L'équipe belge Deceuninck-QuickStep, avec Julian Alaphilippe à sa tête, a également été vue à Sierra Nevada lors d'un entraînement commun, ainsi que la Totalenergies de Peter Sagan et Pierre Latour. Les autres qui n'ont pas manqué sont les Français d'AG2R Citroën, avec Ben O'Connor, qui défend sa quatrième place en 2021, et plusieurs coéquipiers, ainsi qu'Adam Yates (Ineos).

 

parcours du Tour de France 2022

 

Les Pyrénées espagnoles et les alentours de la Principauté d'Andorre

Même si Sierra Nevada ne se démode jamais, le nombre de cyclistes qui se sont installés dans la Principauté d'Andorre ne cesse d'augmenter. Les avantages fiscaux, la proximité de l'Espagne et de la France et sa situation au cœur des Pyrénées sont ses principaux attraits. L'un d'eux est Enric Mas, le principal atout de l'Espagne dans la "Grande Boucle". Les Pyrénées offrent également des itinéraires avec des cols comme celui d'Envalira avec ses 2.407 mètres et d'autres comme La Rabassa, Cortal D'Encamp ou Ordino, qui avoisinent les 2.000 mètres.

Volcan Le Teide aux Canaries
Le volcan du Teide culmine à plus de 3.500 mètres /Jens Steckert - CC BY-SA 3.0

 

Plusieurs des coéquipiers de Mas dans l'équipe Movistar partagent le terrain d'entraînement et le lieu de résidence de l'Espagnol. C'est le cas d'Iván García Cortina, par exemple. Il y a d'autres coureurs comme Jonathan Castroviejo, Daniel Felipe Martínez, Jack Haig ou Alaphilippe et O'Connor eux-mêmes, qui ont cependant fait leurs camps d'entraînement dans la Sierra Nevada.

Le volcan du Teide attire aussi les cyclistes de haut niveau

Le troisième centre d'intérêt est le Teide. Le volcan des Canaries, le plus haut sommet d'Espagne, est devenu populaire au milieu de la dernière décennie et l'un des plus fidèles a été Chris Froome, quatre fois vainqueur du Tour. L'Anglo-Kényan n'a pas manqué son rendez-vous avec les îles, cette fois en février.

 

entrainement des cyclistes sur la route du Teide aux Canaries
Entrainement des cyclistes sur la route du Teide aux Canaries / CC BY-SA 3.0

 

Que ce soit à Grenade, dans les Pyrénées catalanes ou aux îles Canaries, ces hauts lieux de l'entrainement physique sont les épicentres du cyclisme professionnel avant chaque Grand Tour.

Le Tour 2023 commencera en Espagne

Rappelons par ailleurs que le Grand Départ du Tour 2023 se fera pour la deuxième fois depuis l’Espagne, concrètement au Pays Basque. Le premier avait eu lieu à Saint-Sébastien, en 1992, lorsque le grand Miguel Indurain commençait à remporter le maillot jaune.

 

En 2023, les trois provinces basques figurent au programme des trois journées de course qui marqueront le coup d’envoi de la 110e édition. De Bilbao à Saint-Sébastien en passant par Vitoria, le peloton évoluera sur des routes souvent escarpées où se sont écrites des pages glorieuses du cyclisme espagnol.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale