Ranking des pistes cyclables des grandes villes espagnoles

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 27/01/2022 à 11:00 | Mis à jour le 28/01/2022 à 10:33
Photo : Flo Karr 
une personne sur une pistes cyclable en espagne

De plus en plus, la priorité des grandes villes est donnée à des modèles où l'utilisation de la voiture doit disparaître en faveur du transport public, mais aussi de la marche et du vélo. Cependant, entre les belles paroles des conseils municipaux et la réalité, il y a parfois un abime. 

 

On le constate dans la dernière analyse publiée par l'Organisation des consommateurs (OCU) qui a étudié la fonctionnalité des infrastructures cyclables dans 14 villes d’Espagne, les huit plus peuplées et six autres qui sont connues pour l'impulsion qu'elles donnent au vélo.

L'OCU considère que pour qu'un réseau cyclable soit utile et sûr, il doit répondre à sept critères : il doit être complet, continu, uniforme, direct, reconnaissable, dense et passer par des routes principales. Bien que les résultats se soient globalement améliorés par rapport à la précédente étude réalisée en 2013, seules quatre villes obtiennent une bonne ou très bonne note. 

 

pistes cyclables espagne

Vitoria, Séville, Valence et Barcelone en tête de peloton

Ainsi, Vitoria, Séville, Valence et Barcelone sont en tête de peloton. À l'autre extrême, se situent les villes dont les réseaux peuvent être qualifiés de mauvais (Malaga et Bilbao) ou de très mauvais (La Corogne, Cordoue et Madrid). D’ailleurs, la lanterne rouge revient une fois de plus à Madrid, la seule des grandes villes qui ne réussit à satisfaire aucun des sept critères analysés. 

Dans le cas de la capitale espagnole, l'OCU dénonce, en particulier, qu’il y ait beaucoup trop peu de pistes cyclables pour la taille de la ville. De plus, l’organisation de consommateurs regrette "l'utilisation de la bande cyclable, qui n'est rien d'autre qu'un vélo peint sur la route avec un panneau 30 km/h, laissant les cyclistes à la merci des voitures. Ce type de voie cyclable décourage la pratique du vélo et est souvent utilisé pour camoufler l'absence d'une infrastructure spécifique de voies cyclables exclusives et protégées". 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition internationale