Mercredi 21 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Sauvetage du petit Julen: dénouement tragique après 13 jours d'espoir

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 26/01/2019 à 00:32 | Mis à jour le 26/01/2019 à 09:04
Photo : ©Youtube-Mediaset
Sauvetage Julen

Dans la région de Malaga, une opération de sauvetage sans précédent a été mise en place après la chute du petit Julen, 2 ans, dans un puit de forage non signalé, profond d'environ 100 mètres. Pendant 13 jours les sauveteurs ont dû faire face à de nombreux contretemps avant d'arriver jusqu'à l'enfant. C'est malheureusement sans vie qu'il a été retrouvé dans la nuit de vendredi à samedi.  
 
Le temps jouait contre lui. Chaque minute qui passait, les chances de retrouver le petit Julen s’amenuisaient dans les collines de Totalan, dans la région de Malaga, où les secours se sont activés autour d'un puits de forage large de seulement 25 cm et profond d'environ 100 mètres. Aucun signe de vie n'y avait été recueilli depuis la chute du garçon de 2 ans, Julen Rosello, le 13 janvier dernier. Les recherches et les travaux d'excavation mis en œuvre depuis 13 jours par une équipe de 300 personnes ont tenu en haleine tout le pays qui a soutenu la famille et voulu croire au miracle. L’Espagne est d'autant plus émue que les parents de Julen avaient perdu en 2017 un enfant de trois ans, qui avait des problèmes cardiaques, selon les médias.
 

Nombreux contretemps

Les autorités espéraient atteindre entre mardi et mercredi l’endroit où était supposé se trouver Julen, via un tunnel parallèle, plus large, permettant la descente d'adultes. D'importants moyens ont été déplacés et des équipes nationales et internationales se sont relayées pour participer au forage et à l'opération de sauvetage. Mais les difficultés techniques se sont enchaînées, notamment du fait de la dureté des matériaux à forer et de l'importance de la profondeur à atteindre. « Des difficultés techniques sont apparues […] une fois atteints les 40 mètres de profondeur. Les tubes ne passent pas au-delà », expliquait ainsi cette semaine le porte-parole de la sous-préfecture de Malaga.
 
Des mineurs venus des Asturies sont enfin descendus jeudi soir dans le tunnel parallèle, pour percer un couloir horizontal relayant les deux cavités. Un travail effectué de façon manuelle, sur les quatre mètres séparant les deux puits, afin d’atteindre le niveau estimé de l’enfant. Initialement prévue mardi à la mi-journée, la réalisation de ce tunnel horizontal a été retardée de plus de deux jours. « Les personnes qui travaillent là-bas et mettent leur vie en jeu ont l’espoir de retrouver l’enfant vivant. Dans le cas contraire, ils ne travailleraient pas dans ces conditions », déclarait Bernardo Molto, porte-parole de la Garde civile dans la province de Malaga, en cours de semaine.
 
La garde civile a tenté depuis le début de l’affaire de déterminer les causes du drame, interrogeant les parents, le propriétaire du terrain et la personne ayant creusé le puits artésien, étroit de 25 centimètres et non signalé. Mardi, un juge d’instruction de Malaga a ouvert une enquête sur la base des rapports de la garde civile.

Prix Princesse des Asturies de Concord 2019 

Change.org avait déjà recueilli plus de 80.000 signatures ce vendredi soir pour attribuer le prix Princesse des Asturies Concord 2019 à la brigade de sauvetage minier des Asturies. Au total, 8 mineurs ont mis leur vie en danger pour sauver le petit Julen. 

« En 1972, le ministre du Travail, M. Licinio de la Fuente, remit à la brigade la médaille d'or du mérite au travail. C'est le lauréat de la paix, la décoration la plus importante, le prix du sacrifice, du dévouement, du courage et de la solidarité. C'est la reconnaissance de l'Espagne dans son ensemble pour votre travail.
De manière totalement altruiste, ces mineurs offrent leur aide de l’autre côté du pays, mettant en péril leur intégrité physique, tout en restant au-dessus de la vie de l’enfant qu’ils veulent sauver.
Pour tous les efforts et les réalisations de cette brigade, et leur contribution totalement désintéressée à cette cause, nous avons sollicité le prix de la princesse des Asturies pour la brigade du salut de la mine de Hunosa »
déclare la pétition. 

Épilogue dramatique

Malgré tous les efforts déployés, c’est un corps sans vie qu’ont retrouvé les mineurs dans la nuit de vendredi à samedi. « Malheureusement à 1h25 du matin, les équipes de sauvetage sont parvenues au niveau du puits où l’on recherchait Julen et ont localisé le corps sans vie du petit » a annoncé Alfonso Gomez de Celis, le préfet d’Andalousie, sur Twitter. Transporté immédiatement par un fourgon funéraire vers le funérarium de la ville, une autopsie devrait être pratiquée rapidement pour, dans un premier temps estimer la date approximative de son décès et dans un second temps, connaître les causes (traumatisme, déshydratation, hypothermie). L’examen devrait également permettre de savoir si sa chute était liée à un vertige.
 

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Sur le même sujet