Les prêts hypothécaires à taux fixes atteignent les 5% en Espagne

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 02/11/2022 à 11:50 | Mis à jour le 02/11/2022 à 12:47
Photo : freepik.es
représentation de la hausse des taux pour acheter une maison

Face à l'instabilité, les clients préfèrent encore les prêts à taux fixes. Cependant, les banques offrent des taux de plus en plus prohibitifs ou les éliminent carrément de leur catalogue.

 

La flambée de l'Euribor a chamboulé en seulement quelques mois le marché hypothécaire. Si l'on jette un coup d'œil à l'offre actuelle de prêts à taux fixes pour l'achat d'un bien immobilier, force est de constater qu'ils deviennent de plus en plus chers. À ce jour, certaines banques ont déjà dépassé le seuil des 5%.

 

Sur le marché actuel, on trouve des prêts hypothécaires autour du seuil de 5% chez Bankinter et Abanca (entre 4,04 et 5,16%, en fonction de la durée -de 10 à 30 ans- et de la bonification, c’est-à-dire si d'autres produits, tels que des assurances ou des plans de pension, sont souscrits).

 

graphique de l'évolution de l'euribor entre 2006 et 2022

 

A CaixaBank, toujours selon la durée (entre quinze et trente ans), et la bonification, les taux d'intérêt fixes sont actuellement autour de 4,3%. Santander offre un taux entre 3,4 et 4,19% et BBVA, entre 2,81% et 3,6%.

Priorité aux prêts à taux variables

Ces taux d'intérêt sont bien supérieurs à ceux proposés à la fin de l'année dernière, lorsque les prêts hypothécaires les moins chers de l'histoire étaient en concurrence sur le marché. Depuis que l'Euribor à 12 mois a entamé sa hausse vertigineuse au début de l'année, les banques ont rendu les prêts hypothécaires fixes progressivement plus chers.

 

Le secteur a adopté cette position parce que, compte tenu de la hausse des taux d'intérêt, il est plus logique que les banques donnent la priorité à la vente de prêts hypothécaires variables, contrairement aux années précédentes. Cependant, les clients, à la recherche de stabilité, continuent de demander des taux fixes. Mais certaines banques ont déjà commencé à éliminer ces produits de leurs catalogues et ne proposent que des hypothèques variables, tandis que d'autres les ont rendus si chers qu'ils ne sont pas rentables pour les clients.

75% des prêts sont variables en Espagne

Selon l'Association espagnole du crédit hypothécaire (AHE), actuellement 75% des prêts hypothécaires en Espagne (qui sont toujours en cours de remboursement) sont à taux variable, tandis que le reste est à taux fixe.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale