Mardi 23 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Pompidou Malaga: 500.000 visiteurs depuis 2015... et ça continue !

Par Victoria Philippe | Publié le 25/02/2019 à 12:00 | Mis à jour le 05/03/2019 à 17:28
Photo : Centre Pompidou
pompidou malaga

Le Centre Pompidou et la municipalité de Malaga vont prolonger leur partenariat pour une durée de cinq ans. Ce renouvèlement sera signé le 7 mars prochain à la mairie de Malaga, en présence du Maire de la ville Francisco De La Torre Prados et de Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou.

 

 

*** Actualisation 5/03/2019 ***

En raison de la période de réserve électorale qui a commencé ce 5 mars suite aux élections générales prévues en avril en Espagne, la signature officielle du contrat de reconduction du partenariat entre le Centre Pompidou et la municipalité de Málaga est reportée. La commission électorale espagnole recommande en effet dans ce contexte de respecter scrupuleusement les dispositions de la convention initiale. Il sera possible de ratifier l’accord dans les douze mois qui précédent les cinq ans d’activité du Centre Pompidou Málaga. Celui-ci ayant ouvert ses portes le 28 mars 2015, cette signature pourrait être effective dès le 29 mars. 

 

****


Depuis son inauguration en 2015, le musée sis à Malaga invite son public à faire l’expérience du Centre Pompidou à travers une riche collection et programmation, et le croisement des disciplines artistiques. Première implantation à l’étranger de l’institution française, le Centre Pompidou Malaga a accueilli plus de 500.000 visiteurs depuis son ouverture, un chiffre record pour cette ville andalouse de 600.000 habitants. 

Le Centre Pompidou Malaga et son bâtiment iconique "El Cubo", revisité par l’artiste français Daniel Buren, sont ainsi devenus le symbole de l’attractivité et du rayonnement de la ville. Malaga compte désormais parmi les destinations incontournables du tourisme culturel en Espagne, le Centre Pompidou a largement renforcé son attractivité en la matière. 

En s'engageant dans le renouvellement de ce partenariat, les équipes pourront travailler d’ores et déjà aux futures programmations du Centre Pompidou Malaga, autour d’une traversée de l’art des 20e et 21e siècles, conçue avec les œuvres majeures de la collection du Centre Pompidou. Seront proposés chaque année des expositions temporaires, des représentations de danse, des performances, des concerts, du cinéma, des conférences, des ateliers et programmes de médiation, pour tous les publics, et en lien avec la scène artistique locale et espagnole. 

 

Une preuve du dynamisme de cette coopération entre deux pays voisins

"Le Centre Pompidou a donné un coup de fouet important à Málaga en améliorant et en complétant son offre, tout en consolidant son statut de capitale culturelle, à l'échelle espagnole, européenne et mondiale. Le fait que Málaga accueille et continuera d'accueillir le premier Centre Pompidou hors de France est une preuve du dynamisme de cette coopération entre deux pays voisins, membres clés de l'Union européenne. Je pense que la prolongation de notre accord pour cinq ans est une excellente nouvelle pour les deux parties. Pour Málaga, cet accord confirme l'objectif du conseil municipal d'attirer et de retenir les talents et de continuer de s'affirmer à l'international comme une destination culturelle de référence", a déclaré le maire de Malaga.

Inauguré le 4 décembre 2017 et intitulé "Les utopies modernes", le nouveau parcours permanent de visite offre déjà jusqu’en 2020 une traversée inédite de la collection, interrogeant le destin des avant-gardes et la place des artistes dans les utopies modernes. Rendez-vous le 6 mars prochain, pour l’inauguration d’une grande exposition intitulée "Un pays nouveau", qui mettra à l’honneur le peintre Henri Matisse. 

matisse pompidou malaga

 

victoria philippe

Victoria Philippe

Étudiante et stagiaire en journalisme, elle a déjà travaillé pour deux médias francophones à Beyrouth. Avec des affinités culture et société, elle est passionnée de photographie et photojournalisme.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet