Mardi 25 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Polémique: demande de retrait de la Légion d’honneur du général Franco

Par Camille Guil | Publié le 07/03/2018 à 10:25 | Mis à jour le 07/03/2018 à 17:38
Photo : CC BY-SA 4.0
général franco

Jean Ocana, 77 ans est Français, son père était un républicain espagnol qui s’est exilé en France sous le régime de Franco puis a été déporté à Mauthausen en Autriche. Il a demandé le retrait de la Légion d’honneur du général Franco à la Chancellerie, puis devant la justice française. Le tribunal administratif de Paris a rejeté sa demande, il a donc fait appel. 


Pour mémoire, c’est en 1928 que la distinction a été accordée au général par le maréchal Pétain. A cette époque, les deux pays sont alliés lors de la guerre du Rif, dans le nord du Maroc et c’est le débarquement espagnol d’Al Hoceïma qui a valu à Franco sa distinction. Il a ensuite été promu au grade de commandeur, toujours à la demande du maréchal Pétain en 1930.

 

Bien qu’il ait pendant longtemps été impossible de retirer la Légion d’honneur à des étrangers, les textes ont été révisés en 2010. Le titulaire peut depuis perdre sa décoration "si celui-ci a commis des actes ou eu un comportement susceptibles d'être déclarés contraires à l'honneur ou de nature à nuire aux intérêts de la France à l'étranger ou aux causes qu'elle soutient dans le monde". 

 

Si on peut envisager de retirer la Légion d’honneur à Harvey Weinstein, on peut envisager de la retirer à un dictateur

 

L’avocate de monsieur Ocana, Maître Toloudi a cependant expliqué dans un communiqué que selon la juridiction administrative, "cette haute distinction française ne peut être retirée à une personnalité étrangère à titre posthume". En effet, la procédure veut que la personne qui ait été visée par le retrait de la Légion d’honneur puisse se défendre, et ce ne sera pas le cas pour Franco. Un argument que refuse Jean Ocana : "Si on peut envisager de retirer la Légion d’honneur à Harvey Weinstein, on peut envisager de la retirer à un dictateur", avance-t-il. Me Toloudi doit présenter une nouvelle requête devant la cour administrative d’appel de Paris, elle devrait être examinée d’ici 1 an.

Nous vous recommandons

3 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Hidalgo jeu 08/03/2018 - 10:28

Quand l'ambassadeur de France a quitté l'Espagne pour rentrer à Paris à la veille de la guerre, Franco lui aurait dit "Excellence, nous vous regretterons" ce à quoi il aurait répondu 'moi je vous regrette déjà". L'ambassadeur de France en Espagne avant la guerre était le Maréchal Philippe Pétain...

Répondre
Commentaire avatar

dulcie december mer 07/03/2018 - 20:13

polémique débile grâce à Franco, Pétain avait alors remporté la dernière guerre victorieuse de l'histoire de France

Répondre
Commentaire avatar

Globetrotter ven 09/03/2018 - 11:06

Non, c'est le contraire. C'est grâce à Pétain et à l'armée française que les Espagnols et Franco ont pu gagner la guerre du Rif...

Répondre