Mercredi 20 mars 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

ESPAGNE MODE D'EMPLOI - France/Espagne, attention au décalage horaire !

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 01/09/2014 à 22:00 | Mis à jour le 26/11/2018 à 15:54
Photo : CC0 Creative Commons https://pixabay.com/fr/montre-temps-heure-minute-main-828902/
horaire

Entre la patrie de Molière et celle de Cervantès, les Pyrénées et? le décalage horaire. Comprenez un décalage au niveau des horaires. De ceux que les aiguilles n'affichent pas mais que le rythme de vie impose. Lepetitjournal.com a mené l'enquête, aux confins des situations les plus insolites provoquées par deux appréhensions bien différentes de l'utilisation du temps


"L'heure, c'est l'heure. Avant l'heure, ce n'est pas l'heure ; après l'heure, ce n'est plus l'heure". Comment traduire cette célèbre maxime du poète parisien Jules Jouy en castillan ? "Peut-être par ?la hora es la hora', phrase très populaire en Espagne. Mais question ponctualité, c'est étrange de voir qu'il y a des proverbes en France !", sourit Marta Méndez del Barrio. Silhouette tonique, débit dynamique, sourire omniprésent aux accents ironiques, cette jolie jeune femme originaire de Séville, a tronqué en octobre dernier la capitale de l'Andalousie pour celle de la Gascogne, par choix professionnel, ses 25 ans tout juste célébrés. Aussi, les différences majeures entre le sud-ouest espagnol et français, elle peut les évoquer en détails. "À Auch comme partout en France, le principal changement horaire concerne les repas. En fin de matinée, il n'y a pas de pause 'petit-déjeuner de 11h' comme c'est le cas en Espagne. Du coup, il faut petit-déjeuner ici avant de partir au travail, pour tenir jusqu'à midi. Mais comme on mange tôt à midi, on a faim en sortant du travail vers 18h. Du coup, on fait un méga goûter. D'ailleurs, on se retrouve souvent entre Espagnols pour le goûter de 18h30 chez l'un d'entre nous. Car on a le même réflexe. Autant on peut s'adapter le matin et le midi, autant le soir il est inconcevable de diner à 19h. Sinon, la faim nous empêche de trouver le sommeil !".

 


Nord-Sud, le match !


Alors imaginez pour un Nordiste de chez les nordistes ! Craig est Irlandais et est installé depuis maintenant deux ans à Madrid. "C'est sûr, c'est l'heure du repas qui surprend le plus au début" explique le jeune traducteur de 25 ans. "Je me suis adapté aux horaires à mon boulot" raconte-t-il en riant, "mais j'avoue, j'ai du mal à attendre 22h pour manger, je grignote toujours un peu avant !". Ils sont aujourd'hui des milliers comme Craig à prendre le pli espagnol et à ne plus s'étonner de voir des enfants jouer dans les rues passé minuit un dimanche soir ni de voir discuter deux mémés sur un banc sur le coup des 1h du matin.



"Entre la France et l'Espagne, il y a 2h30 de décalage horaire"


Mais c'est bien avec les repas qu'on tiendrait le principal "décalage horaire" entre les deux voisins pyrénéens. Marta confirme : "Entre la France et l'Espagne, il y a 2h30 de décalage horaire. Généralement, à midi vous mangez à 12h30, nous à 15h. Le soir à 20h, nous à 22h30". Les heures d'ouverture des lieux de restauration, comme les pauses déjeuner dans le milieu professionnel appuient cette thèse. "J'avais un restaurant en Dordogne où la cuisine était ouverte de 12h à 15h, puis de 19h à 21h30 en semaine", relate Eduardo, gérant d'une pizzeria du centre de Madrid. "Ici en Espagne, le four de la pizzeria fonctionne de 14h à 16h30, puis de 20h à 23h". Traduction : en Espagne on mange et peut manger (plus) tard. Décalage culturel et horloger, chapitre I. Par ricochet, si le repas du soir est servi plus tard, le lit doit attendre aussi. "En Espagne, certains matches de foot à la télé commencent à 22h et même 22h30, comme le film de la première partie de soirée. Les séances de cinéma peuvent aller jusqu'à 00h30 pour la dernière. Il est rare d'aller dormir avant minuit, voire 00h30. C'est certain, les journées sont plus longues ici", souligne Marilo Sanchez Valle, 26 ans, dont un d'expérience Erasmus à Paris. Les Espagnols dans l'ensemble seraient ainsi plus couche-tard ? Décalage culturel et horloger, chapitre II.


 

Douceur de vivre andalouse !
En Andalousie, plus encore que dans le reste de l'Espagne, on vit en décalé. Contrairement à Madrid ou Barcelone où la sieste n'est pas toujours respectée, il n'est pas rare de se promener dans les rues de Séville ou de Malaga en plein après-midi et de constater que tous les volets sont clos et les rues désertes. Les seules âmes qui vivent sont les chiens?et les touristes ! Fait des fortes chaleurs ou d'habitudes inchangées depuis de nombreuses années, ce rythme de vie est envié dans le monde entier. Pas d'énormes surprises cependant puisque comme dans la plupart des autres villes d'Espagne, les banques n'ouvrent que le matin (généralement de 8h à 14h), les supermarchés et commerces tirent leur rideau une bonne partie de l'après-midi et les écoles ont des horaires plus souples qu'en France.

"Films et matches de foot qui débutent à 22h30, séances de cinéma jusqu'à 00h30, les journées sont plus longues en Espagne"


Davinia Genevoix, 29 ans, passée par Marseille en qualité d'assistante de langue, l'a compris sur le? tard : "En France, les collégiens se couchent beaucoup plus tôt. Alors quand tu es prof espagnole, au début, le matin, ils impriment un rythme de folie ! On apprend à s'endormir plus tôt par la force des choses. Il s'agit de prendre le rythme du pays. La journée commence et se termine avant, mais dure autant au final". L'aspect professionnel et l'adaptation au rythme de travail : décalage culturel et horloger, chapitre III. "En Espagne, ils font souvent 5h-13h l'été, notamment dans les métiers manuels", explique Francis, 59 ans, vacancier habituel du sud de la Péninsule ibérique. "C'est une obligation par rapport à la chaleur. Mais même le reste de l'année, leur coupure se situe autour de 13h-17h l'après-midi, avec un long moment où l'activité cesse. Alors qu'en France le modèle est plutôt une pause de plus en plus courte, de 12 à 13h, pour finir le plut tôt possible. Les mentalités sont opposées en cela".


"l'idéal c'est l'horaire français l'hiver puis l'horaire espagnol l'été"


Une tendance qui ne se perd pas en Espagne cependant : le rythme du vendredi. Après 15h ce jour-là, rares sont ceux qui sont encore au boulot. Et ceux qui le sont n'en finissent pas de râler : "J'ai l'impression de travailler comme un Français !" s'exclame par exemple Alberto, la trentaine et (presque) Madrilène de pure souche quand son patron ne le laisse pas partir avant l'heure dite. À noter cependant que de plus en plus d'Espagnols réclament un raccourcissement de la sieste pour pouvoir finir plus tôt : c'est ce qu'on appelle le rythme intensivo.
Quant à Marta, elle apprécie certains changements du mode de vie hexagonal, qu'elle cible : "En France, on peut aller à la banque ou chez le coiffeur à la sortie du travail. L'espace temps est large vu qu'on termine de bonne heure. Et puis les banques ouvrent le samedi, alors qu'en Espagne?  Par contre, pour sortir, tout est résumé. Pour le premier de l'an surtout, durant lequel vous faîtes un concentré de soirée, avec tout le monde rentré vers 5h30 du matin, alors que nous mangeons en famille et que la soirée ne débute vraiment qu'à partir de 2h du matin en Espagne !". Festivités, décalage culturel et horloger, chapitre IV. "Oui mais à la sortie de discothèques ou bars on peut aller déjeuner ou acheter le journal, dès 6h, alors qu'en Espagne?", contre Francis. "En fait, l'idéal c'est l'horaire français l'hiver puis l'horaire espagnol l'été", tranche Marta. Et d'ajouter : "De toute façon, pour le rythme des vacances, les Français se mettent en mode ?horaires espagnols', ils adorent !". Décalage culturel et horloger, conclusion. Espagnole pour tous.



Benjamin IDRAC et Charlotte LAZAREWICZ 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Valence Appercu
INTERVIEW

BHL : "C’est trop facile de ne mettre en cause que les populistes"

Le philosophe et écrivain Bernard-Henri Levy est actuellement en tournée européenne pour sa pièce Looking for Europe. Lancée à Milan le 5 mars dernier, c’est à Valencia qu’elle sera présentée ce mercr

Sur le même sujet