Samedi 23 octobre 2021
TEST: 2271

Éruption volcanique aux Canaries: quelles conséquences pour l'économie espagnole ?

Par Perrine Laffon | Publié le 28/09/2021 à 08:30 | Mis à jour le 28/09/2021 à 22:21
Photo : Creative Commons 3.0 Aglaya72 https://commons.wikimedia.org/wiki/File:ES7020011-La_Palma-Sur_de_la_isla_desde_Cumbre_vieja-IMG_0196.JPG
volcan cumbre vieja aux canaries

Les dégâts matériels causés par l'éruption du volcan sur l'île de La Palma sont considérables. Les habitants comme les entreprises se tournent vers les aides autonomiques de la région des Canaries et les aides gouvernementales. 

 

Depuis son éveil il y a plus d'une semaine, le volcan Cumbre Vieja de l'île de La Palma a englouti près de 600 habitations et 260 hectares, et plus de 6.000 habitants ont du être évacués. Impossible de savoir avec exactitude combien de temps le volcan continuera à cracher sa lave, bien que les estimations indiquent que la situation pourrait durer plusieurs semaines. Après un bref moment de calme, le volcan est entré hier dans une phase de plus grande effusivité.


La Palma, zone catastrophique

Les destructions causées par la lave du volcan sont considérées comme un fait extraordinaire, et ne sont donc pas prises en charge par les assurances. Pour couvrir ces dégâts, il existe le Consortium de compensation des assurances, qui finance les compensations pour les assurés en cas d'inondation, de tornade ou de tout autre catastrophe exceptionnelle. La porte-parole du gouvernement espagnol Isabel Rodríguez a annoncé la reconnaissance de l'île de La Palma comme ZAEPC (zona catastrophique) pour débloquer un plan d'aide.


10,5 millions d'euros débloqués par le gouvernement espagnol

Le gouvernement espagnol a validé mardi un plan d'un montant de 10,5 millions d'euros pour secourir en urgence les habitants de Palma qui ont tout perdu. De cette enveloppe de 10,5 millions d'euros, 5 millions seront destinés à distribuer des produits alimentaires et de première nécessité, et les 5,5 millions d'euros restant seront investis dans l'achat d'une centaine de biens immobiliers pour fournir un logement aux familles qui n'ont plus de maison.
D'autre part, le Conseil des ministres a approuvé la mise en place de mesures de chômage partiel (appelés ERTE) pour venir en aide aux entreprises de la zone affectée. Les auto-entrepreneurs qui sont dans l'obligation de suspendre leur activité pourront solliciter une prestation. Certains d'entre aux ont totalement perdu leurs locaux et leur matériel de travail, et pour tous, l'avenir reste incertain.


Pertes agricoles et terres infertiles

L'avancée des coulées de laves a déjà détruit plus de 250 hectares de terres à ce jour. Une véritable catastrophe pour les agriculteurs locaux : les plantations de banane représentent près de 50% du PIB produit par l'île de La Palma, et un tiers des emplois de l'île dépendent directement ou indirectement de la culture de la banane. Les exploitants vont souffrir d'un manque de production et de revenus, et il est impossible de savoir quand ils pourront reprendre leur activité. Selon les spécialistes, les cendres qui recouvrent inlassablement l'île d'un manteau noir vont endommager les cultures en cours, mais l'impact écologique est bien plus important : les dégâts causés par les coulées de lave pétrifiées pourraient quant à eux rendre la terre infertile à la culture durant plusieurs dizaines d'années. 

Nous vous recommandons
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet