Samedi 17 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Chômage : les chiffres en Espagne 3T2017, région par région

Par Vincent GARNIER | Publié le 30/10/2017 à 15:51 | Mis à jour le 30/10/2017 à 16:54
Photo : INE
emploi taux chômage espagne 2017

D’après les derniers chiffres de l’INE, l'Institut espagnol des statistiques, publiés fin octobre, le taux de chômage en Espagne est de 16,38% et marque le taux le plus bas depuis 2008. 

 

Au total, 3.731.700 personnes sont à la recherche d'un emploi sur le 3e trimestre 2017, contre près de 4.250.000 personnes 12 mois auparavant. Cette baisse annuelle de 2,53% reste inférieure à celle connue au 3e trimestre de l'an dernier (-3,44%). Sur l'ensemble des créations d'emplois, les 6/10e sont des CDI, le reste est constitué d'emplois temporaires. Par ailleurs, malgré cette progression, le pays est encore très inégalitaire au regard du chômage, avec des régions bien plus touchées que d’autres.

 

Sur la carte du chômage, le contraste Nord-Sud reste flagrant. Les 6 régions espagnoles les plus touchées sont andalouses, avec des taux de chômage supérieurs à 23%, et le record national dans la province de Cordoue, où 30,2% de la population active est sans emploi. Almérie (27,6%), Cadix (27,6%), Grenade et Jaen (27%), complètent le bas du tableau. Si sur l'année, avec 128.200 chômeurs en moins, l'Andalousie est la région qui a vu le plus grand nombre de personnes retourner vers l'emploi, devant la Communauté de Madrid et la Catalogne, c'est aussi la région qui gonfle le plus les chiffres du chômage en Espagne : plus d'1 million de personnes sans emploi y sont recensées, soit 27% du total.  

 

En remontant vers le nord, les taux de chômage vont décroissants. Plus rapidement sur la côte du Levante, que sur l'intérieur du pays : 18,2% à Murcie, 16,6% à Alicante et 18,8% à Valence, contre 20,8% à Albacete, 22,2% à Ciudad Real, 18,6% à Tolède et 22,2% à Caceres, à latitude plus ou moins égale. Le rôle dynamisant du tourisme sur l'emploi est à cet égard certain.
Le ceinture du centre montre un taux de chômage moyen, assez homogène : de 12,4% dans la Communauté de Madrid et la province de Salamanque, 12,5% à Guadalajara, 13,5% à Tarragone, 13,7% à Cuenca et Valladolid, 14,4% à Avila... 

 

C'est dans la partie nord du pays que l'on retrouve les provinces les moins affectées par le chômage, avec en tête la province de Huesca, qui n'accuse que 6,2% de chômage. Un chiffre qui s'explique par le dynamisme touristique, mais aussi industriel, propice à la création d'entreprise, analyse ABC. Dans la lignée de Huesca, Soria, avec 8,2% de taux de chômage, Guipúzcoa (8,7%), les Iles Baléares (9,2%) et Burgos (10,2%), sont les autres provinces qui enregistrent le pourcentage le plus bas de personnes en recherche d'emploi, devant la Navarre, Ségovie, Álva, Lugo, Lérida et Saragosse. Barcelone enregistre un taux de 12,6%, tandisque le taux moyen pour l'ensemble de la Catalogne est très proche, à 12,54%.

 

A l'échelle nationale, le taux de chômage est plus élevé chez les femmes que chez les hommes. La baisse du taux de chômage dans le pays a essentiellement bénéficié à la tranche d'âge 25-54 ans, qui a connu une chute spectaculaire en 2017. Sur la même période, tandis que la baisse du chômage chez les plus de 55 ans et chez les 20-24 ans est plus progressive, les 16-19 ans voient leur nombre de chercheurs d'emplois croître. Sur le dernier trimestre, 39.300 personnes de nationalité étrangère ont retrouvé un emploi, parmi les 225.900 personnes recensées au total.

 

baisse taux de chômage espagne
Source : INE

 

Depuis le 2e trimestre 2013, l'Espagne connaît une baisse non interrompue du nombre de chômeurs. C'est au 2e trimestre 2017, avec une baisse de 4,63%, que le pays a connu la plus forte diminution du taux de chômage.

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

Barcelone Appercu

10 MOTS POUR… – Aller chez le coiffeur en Espagne

Pas toujours facile de se faire comprendre auprès des commerçants espagnols lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes en

Sur le même sujet