Jeudi 9 décembre 2021
TEST: 2271

CERVEZA – La bière en Espagne : à chaque région, sa marque locale... Testez vos connaissances !

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 25/06/2015 à 22:00 | Mis à jour le 16/02/2018 à 11:34
beer

L'Espagne a toujours été un pays producteur de bière. En Europe, seuls l'Allemagne et le Royaume-Uni devancent la Péninsule pour la production de cette boisson ancestrale. Cette industrie est teintée de régionalisme et de tradition locale. Les résultats encourageants du marché l'année dernière annoncent une sortie de crise pour la brasserie espagnole, poussée par l'apparition des productions artisanales.

(Photo CC Tamorlan)
Selon le dernier rapport socioéconomique sur le secteur de la brasserie, établi par l'Association des brasseurs d'Espagne, l'activité reprend de l'ampleur. Sur l'exercice 2014, la consommation de bières a augmenté de 3% et la production nationale de 2,8%. Au total, ce sont 32.290.385 hectolitres qui ont été produits sur le sol espagnol l'année dernière, des chiffres non atteints depuis 2006. Cette reprise du marché renforce l'identité régionale des marques. En effet, chaque région espagnole a sa propre production. En plus de stimuler le tissu économique local, et d'assurer des emplois, ces noms véhiculent des valeurs fondamentales et la personnalité des régions qui les font naitre. Il existe 6 groupes industriels de brasseurs qui se répartissent le marché à travers 140 marques.

Mahou, la bière madrilène historique
Le groupe Mahou San Miguel est le leader du marché espagnol, avec 11,8 millions d'hectolitres de bière produits l'année dernière. Créée en 1890, par 4 frères, "los hijos de Casimiro Mahou", la boisson est la bière star de Madrid, où elle est historiquement fabriquée. En 2000, Mahou SA racheta San Miguel, proposant ainsi 3 marques espagnoles : Mahou, la bière madrilène par excellence, San Miguel, la bière espagnole la plus connue et consommée à l'étranger, et Alhambra, rachetée en 2007. Ce développement a élargi l'image et la portée du groupe de brasserie de la capitale, Alhambra étant une marque phare de l'Andalousie. Une stratégie qui tend à se développer encore davantage, car Mahou envisage des plans de lancement différents dans chaque communauté autonome.

CONSO - Bières artisanales : il n'y a pas que la Mahou à Madrid !

Dans l'ombre du géant industriel d'origine madrilène, des producteurs locaux font aussi mousser la bière aux quatre coins de la ville. Petit tour d'horizon non exhaustif et revue en détail de leurs points de vente... Lire la suite

Cruzcampo, la bière andalouse du groupe Heineken
Avec son slogan "Ne perds pas le Sud", le ton est donné. Cruzcampo est la marque andalouse par excellence, qui se boit quotidiennement dans le sud de l'Espagne. Créée en 1904 à Séville, la marque attendra 1967 pour commencer son expansion en dehors de sa région d'origine. La marque doit aussi sa célébrité au football : Cruzcampo s'est popularisée en devenant le partenaire officiel de la sélection nationale de football, ainsi que celle de plusieurs équipes andalouses comme le Bétis, Séville ou Cordoue. En 2000, l'entreprise néerlandaise Heineken a fondé Heineken España après la fusion de Cruzcampo et de El Aguila. Aujourd'hui, Heineken España est le deuxième groupe producteur de bière en Espagne avec 10 millions d'hectolitres produits en 2014.

Estrella Damm, la bière catalane? d'origine française
Le troisième groupe de brasseurs en Espagne est l'entreprise Damm, commercialisant la célèbre Estrella Damm, ainsi que les bières Voll-damm et Budweiser. Le groupe a produit l'année dernière 8,3 millions d'hectolitres de bière, juste derrière Mahou et Heineken. Cette bière est le symbole même du style de vie méditerranéen : vivre dehors entre amis (ou famille) et en toute simplicité. Un mode de vie revendiqué avec le slogan "mediteraneando". Et pourtant, l'origine de l'entreprise est bien française! August K. Damm, un français ayant quitté son Alsace natale pour l'Espagne, créa à Barcelone la fabrique Damm en 1867. La marque à l'étoile est devenue une référence en s'associant à des événement sportifs et à des festivals de musique en plein air, qui l'ont convertie en bière à la mode. De plus, la marque réalise chaque année un clip vidéo musical avec une chanson élue pour représenter Damm durant la période estivale. Le groupe, qui aurait augmenté son bénéfice de 12% en 1 an, diversifie son marché cible en proposant des marques dans d'autres régions : Turia à Valence, Keler au Pays basque, Victoria à Malaga ou Estrella Levante à Murcie.

Estrella Galicia, entreprise familiale à l'international
Comme son nom l'indique, Estrella Galicia souhaite revendiquer le savoir-faire agroalimentaire de la région de Galice. Une appellation qui permet de représenter la communauté autonome et de l'identifier auprès des touristes étrangers. Bien qu'elle soit loin derrière les trois premiers groupes en termes de parts de marché, la petite bière de Galice a tout de même réalisé des résultats records pour l'année 2014, avec 78,9 millions d'euros de chiffre d'affaires. Hijos de Rivera, le groupe producteur, gère également d'autres marques nationales comme 1906, Duvel ou Liefsman.

La bière artisanale, tendance gourmet
La reprise du marché de la brasserie se conjugue avec une modification des tendances de consommation. Les Espagnols semblent de plus en plus disposés à payer un prix un peu plus élevé pour savourer une bière de qualité supérieure. Les bières artisanales aux propriétés gustatives importantes, dont l'élaboration est faite à base de produits locaux de qualité, ont le vent en poupe en Espagne. En même temps que les principaux brasseurs cités ci-dessus vivaient une chute de la consommation depuis 2009, les fabricants locaux de bière artisanale ont vécu un véritable boom. Innovation, matières premières de qualité et art de la dégustation seraient les facteurs clés de cette réussite. Les bières artisanales attirent par leur composition originale, issues de produits locaux variables en fonction des communautés autonomes. Il faut dire que les palais espagnols avaient besoin d'un peu d'innovation. Le marché restait inerte depuis des années, et une seule et même variété de houblon était utilisée en Espagne jusqu'alors (contre 40 différentes en Allemagne). Pour rester compétitifs en Europe, les brasseurs espagnols ont su s'appuyer sur la particularité de la Péninsule : la diversité de ses régions.

Golden Ale, Kolsch, Bock, Strong Ale, Ipa?
Et c'est ainsi qu'en utilisant l'orge spécifique de chaque zone, les bières artisanales se sont développées dans chaque communauté pour le plus grand plaisir des amateurs de bière.
Golden Ale, Kolsch, Bock, Strong Ale, Ipa ou encore Apa, voici quelques noms de variétés de bières artisanales qui sont de moins en moins étrangers aux consommateurs espagnols, tout comme les marques de leurs bières locales préférées. A Madrid, la bière artisanale Cibeles est très prisée. Au Pays-basque, c'est la Zerf qui est réclamée. En Catalogne, Montseny est connue à Barcelone, Les clandestines sont les stars à Tarragone, et les bières Marina près de Blanes. On retiendra également Vgnoster à Álava, Far West à Almería, Casasola à Valladolid, Tyris à Valence, et Domus Aurea à Tolède.

Perrine LAFFON (lepetitjournal.com/Espagne) Vendredi 26 juin 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter

Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play




 

0 Commentaire (s) Réagir

Vivre à Madrid

CLASSEMENT

Quelles sont les meilleures villes où s’expatrier en 2022 ?

L’enquête internationale Expat Insider permet d’interroger les expatriés sur leur pays d’accueil, des témoignages qui déterminent quelles sont les meilleures villes où s’expatrier en 2022.

Sur le même sujet