Mercredi 16 octobre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

10 MOTS POUR… – Utiliser les transports publics en Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 03/03/2016 à 23:00 | Mis à jour le 30/11/2018 à 14:20
Photo : Tirée du domaine public https://unsplash.com/photos/kRqA1yFZp1s
Transports en communs Espagne

Pas toujours facile de se faire comprendre en Espagne lorsque l'on ne connait pas le vocabulaire spécifique à sa demande, surtout si cela fait peu de temps que vous êtes dans le pays. Voici une liste de 10 mots qui vous donneront un petit coup de pouce dans vos aventures quotidiennes.


La mobilité est l'un des principaux enjeux des grandes agglomérations. Pour des raisons écologiques, économiques ou par praticité, nombreux sont ceux qui choisissent d'utiliser les transports publics plutôt que leur véhicule privé pour se déplacer dans la ville. Encore faut-il savoir se faire comprendre pour pouvoir retrouver son chemin. Voici quelques mots qui seront bien utiles aux nouveaux arrivants.

Vous attendez votre train dans una estación de tren. Mais vous attendez et vous descendez à une parada de métro ou de bus.

La zone sur laquelle les voyageurs attendent le métro s'appelle l'andén. Il borde la vía (voie) ou sont installés les carriles (rails).

 

Pour accéder aux transports en commun, il faut bien sûr acheter un título de transporte. Il existe le billete único ou sencillo pour un voyage de ida (aller simple), des billets ida y vuelta (billet aller-retour) ou encore des cartes de 10 voyages. Selon les cas il peut être plus avantageux de prendre un abono mensual, dont le tarif va varier en fonction de votre situation : abono joven (tarif jeune), abono jubilado, (retraité) abono turístico (touristique)?

 

Rendez-vous à la taquilla (le guichet) pour acheter votre titre de transport et demander la hora de salida ou la hora de llegada de votre train/bus. Vous pouvez également vous renseigner auprès du jefe de estación (chef de gare) ou auprès du revisor (contrôleur).

 

Parfois, vous devrez changer de línea (ligne) afin d'atteindre d'autres zones de la ville. Il vous faudra pour cela faire un trasbordo dans une station où se regroupent plusieurs lignes afin de prendre une correspondencia.

 

Bien qu'ils soient très pratiques et écologiques, les transports en commun présentent un gros désavantage : le risque de retrasos (les retards). Mais il est toujours possible de se consoler en se rappelant qu'en utilisant votre propre voiture vous seriez alors bloqué dans les atascos (embouteillages).

 

D'autres moyens de transport publics sont utilisés dans les grandes agglomérations, comme le tranvía (le tramway), le ferrocarril ou encore les systèmes publics de bicis compartidas (les Vélib'). A Barcelone, les locations de segways font aussi fureur.

 

Il existe des lignes de trains régionaux assurant des trajets interprovinciaux avec des départs toutes les 5 ou 10 minutes, permettant aux habitants vivant à la périphérie de l'agglomération de rejoindre facilement le centre-ville. Ce sont les Rodalies à Barcelone et les Cercanías à Madrid.

 

Le taxi est un moyen de transport pratique et plutôt abordable en Espagne. La bajada de bandera est le tarif minimum appliqué pour tout client qui monte dans le taxi.

 

Taxi Espagne
Tirée du domaine public https://unsplash.com/photos/NZOgPLpL4Lk

 

A Madrid comme à Barcelone, il est possible d'utiliser des búhos ou autobuses nocturnos, ces autobus qui circulent la nuit. A Madrid ils sont en service de 23h15/23h30 à 5h/5h30 du matin, tandis qu'à Barcelone les bus de nuit circulent de 22h15 jusqu'à 5h.

 

 

Perrine LAFFON 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet