Samedi 24 février 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L’exposition itinérante sur Auschwitz, au départ de Madrid

Par Eva Sannino | Publié le 16/11/2017 à 14:57 | Mis à jour le 16/11/2017 à 22:36
Photo : Facebook Auschwitz Exhibition
expo auschwitz madrid

Entre objets et supports de documentation, l’histoire du camp de travail forcé et d’extermination le plus funestement célèbre de Pologne sera contée le temps d’une rétrospective.


L’entreprise espagnole Musealia, le musée et mémorial d'Auschwitz-Birkenau en Pologne et le Centre de Exposiciones Arte Canal de Madrid ont uni leurs forces pour proposer cette exposition unique, inaugurée le premier décembre prochain. Après Madrid dans un premier temps, la rétrospective poursuivra son voyage dans six autres villes européennes et sept nord-américaines.


À propos de l’exposition


Plus de 600 objets, dont la plupart appartiennent au musée polonais, permettront aux visiteurs de comprendre et apprendre sur ce lieu emblématique des crimes de l’Allemagne nazie, à défaut de pouvoir visiter les camps. Un espace de 2.500 mètres carrés accueillera jusqu’en juin des pièces exceptionnelles issues de l’histoire d’Auschwitz. D’un wagon d’un train de la compagnie ferroviaire allemande à des objets des victimes et des bourreaux, les visiteurs plongeront dans l’un des moments les plus sombres de l’Histoire moderne. Ils auront également accès à de la documentation audiovisuelle.

 

"Il n’y a pas si longtemps. Pas très loin"


Ce slogan reprend l’idée générale de l’initiative : comprendre aide à prévenir. L’exposition est vouée à avertir contre les dangers qui dérivent de la haine, de l’intolérance et l’antisémitisme. Plus 1.100.000 personnes juives, polonaises ou encore gitanes ont perdu la vie dans les camps de la mort. Pour transmettre ces faits historiques et perpétuer la mémoire de la Shoah, les organisateurs ont décidé d’offrir l’entrée pour les groupes scolaires. Toutes les écoles, collèges et lycées d’Espagne peuvent réserver auprès de auschwitz@clorian.com ou au 911 120 228, du mardi au vendredi de 10h à 13h.

 


Menaces antisémites et négationnistes contre le projet


Des messages de haine sur les réseaux sociaux, le responsable de presse de Musealia Iciar Palacios s’y attendait, mais pas à ce point. Selon El Pais, l’annonce de l’exposition sur les réseaux sociaux a provoqué un flot de messages préocupants. "Les gens pensent qu’Internet leur procure un véritable anonymat, mais le négationnisme peut être un délit", a affirmé un expert en crimes haineux de la Garde Civile auprès du quotidien espagnol. Luis Ferreiro, directeur de l’exposition, souligne quant à lui que "la haine, le racisme, l’antisémitisme et l’intolérance sont des concepts malheureusement très actuels" d’après le site des organisateurs de l’événement. La manifestation en Pologne, qui a rassemblé 60.000 personnes protestant en faveur de la "pureté raciale", est un des derniers exemples en date visant les communautés musulmanes et juives selon El Pais. La situation européenne n’est pas tout à fait représentative de celle de l’Espagne : le ministère de l’Intérieur a établi que seulement 0,6% de l’ensemble des crimes haineux dans le pays étaient antisémites en 2016.

 

Infos pratiques

En Espagne, seul Madrid accueillera l’exposition.
Où ? Centro de Exposiciones Arte Canal, Paseo de la Castellana, 214, 28046 Madrid. Métro Plaza Castilla (lignes 1, 9 et 10).
Quand ? Du 1er décembre au 17 juin 2018, du lundi au dimanche de 10h à 20h. Le centre sera fermé les 25 décembre et 1er janvier et fermera à 17h les 24 et 31 décembre.
Combien ? Pour environ 90 minutes de visite et l’audioguide compris, il faudra compter 7 euros pour tout le monde le lundi, 10,50 euros pour les adultes et 8,50 euros en tarif réduit du mardi au vendredi, et enfin 12,50 euros en tarif normal et 9,50 euros en réduit les samedis, dimanches, jours fériés et veilles de jours fériés. Du mardi au vendredi, les groupes adultes de plus de quinze personnes paieront 7 euros et les groupes scolaires entreront gratuitement.
Comment ? Les tickets pourront être achetés aux guichets, sur Internet ou au 91 545 15 00.

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre et à l'écoute du monde.

Eva Sannino

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre, à l'écoute du monde.
1 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Reine Claude sam 18/11/2017 - 11:45

Bravo ! N'oublions pas tous ces êtres humains exécutés froidement. Des papas, des mamans, des papis, des mamis, des petits chou, des ma puce, des ma cherie, des mon amour... Ce serait les tuer une seconde fois, c'est trop triste. Sympathie envers les personnes qui se sont trouvées et se trouvent encore dans ce genre de situation. Encore bravo à ceux qui se cassent le bol pour organiser tous ces mémorials. ?

Répondre
Sur le même sujet