Mercredi 11 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CASTELLANA - Madrid voit les choses en grand avec le projet d’urbanisation du District Nord

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 02/02/2015 à 23:00 | Mis à jour le 10/03/2015 à 12:04

Vendredi dernier à l'auditorium de la Fondation Canal a été présenté publiquement le nouveau grand projet urbanistique madrilène. Ana Pastor, ministre du Développement, Ignacio González, président de la Communauté, Ana Botella, maire de Madrid, et Francisco González, président de BBVA, ont donc acté le lancement de l'opération ?Distrito Castellana Norte?, qui remplace officiellement la caduque ?Operación Chamartín".

(Photos studio d'architectes Arup)

L'Opération Chamartín, qui devait initialement redynamiser le quartier autour de la gare Chamartín, a vu le jour en 1993. Suite à moult complications, pour la plupart dues à la crise actuelle, le projet avait été plusieurs fois retardé, et renaît de ses cendres maintenant sous un nouveau nom : ?Distrito Castellana Norte?, et a l'ambition de devenir un quartier de La Défense à la madrilène. Les travaux débuteront à la ?fin de l'année 2015 ou début 2016?, comme le précise le site 20minutos. Le planning se découpe en quatre phases distinctes, et le tout est sensé être finalisé d'ici une vingtaine d'années, sans contretemps cette fois-ci.
Un changement de mairie n'aurait d'ailleurs à-priori aucun impact sur le projet : ?nous traitons avec les institutions, et non avec les partis politiques? a affirmé Antonio Béjar, président de ?Distrito Castellana Norte Madrid?, durant la présentation.

3 millions de m2 repensés et 6 milliards d'euros investis pour le plus grand projet urbanistique Européen
Sur le papier le futur ?Distrito Castellana Norte? voit les choses en grand : 17 000 nouveaux logements, 566.000 m2 d'espaces verts en plus, une piste cyclable de 12,8 kilomètres, trois stations de métro (sur la ligne 10) et deux de Cercanías... pour ne citer que le plus notable. Le projet souhaite ainsi remodeler totalement le quartier Chamartín, soit près de 3 millions de m2. Issu d'une collaboration entre le privé et le public, l'investissement est envisagé à hauteur de 6 milliards d'euros. ?Ce n'est pas évident d'affirmer que le projet sera rentable pour la BBVA, mais ce qui est sûr c'est que ça le sera pour Madrid? a affirmé Francisco González, président de la banque en question, l'un des investisseurs du projet, lors de la présentation de vendredi dernier.

castellana madridDes retombées économiques indéniables
Alors que les bénéfices totaux sont estimés à 3,363 milliards d'euros  en faveur des administrations publiques supérieures, comme le souligne le site Espormadrid.es, les retombées attendues sont sensées dynamiser le tissu économique à l'échelle ?locale, régionale et nationale?.
?Cela aura un impact important dans la création d'emploi? précise Francisco González. En effet, sur toute la durée des travaux ce ne sont pas moins de 121.000 créations de postes qui sont attendues. Et c'est sans compter les emplois qui découleront des nouveaux services à venir.
Le président de la BBVA ne s'arrête d'ailleurs pas là, qualifiant le projet comme étant ?le plus important de la Communauté de Madrid, et probablement d'Espagne, d'Europe et du monde? au niveau ?social, économique et environnemental?, rapporte 20minutos.

Les quatre phases de travaux dans le détail
Alors que les échéances n'ont pas été clairement communiquées, les différentes étapes ont en revanche été précisées. Premièrement, c'est la zone du parc central qui sera transformée en quartier résidentiel verdoyant. La création de 6.300 habitations et 24 hectares d'espaces verts est prévue.

Lors de la seconde phase c'est la mise en place du quartier des affaires qui est attendue : 800.000 m² de bureaux seront créés, dans le but de dynamiser promptement ce nouveau quartier. La troisième phase des travaux transformera les alentours de ce nouveau tronçon du Paseo de la Castellana en zone plus commerciale. 10.000 nouvelles habitations verront le jour, et le long de ces nouveaux grands boulevards nombres de boutiques sont attendues. Pour la quatrième et dernière étape, la priorité est donnée à la technologie, puisque 180.000 m2 seront créés et entièrement dédiés à des activités ?économiques avancées? liées aux nouvelles technologies. Chacune des phases est indépendante l'une de l'autre.

Juliette BRIAND (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 3 février 2015

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Berlin Appercu
SOCIÉTÉ

La grève générale française vue par la presse allemande

La grève générale du 5 décembre et les contestations du projet de réforme des retraites envisagé par le gouvernement français attise la curiosité de la presse allemande. Petit tour d'horizon.

Sur le même sujet