Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Une statue honore (enfin) la “mère du féminisme” à Islington !

statue féminisme Londresstatue féminisme Londres
Grim23- Wikimedia
Écrit par Clara Grouzis
Publié le 11 novembre 2020, mis à jour le 16 novembre 2020

Mary Wollstonecraft est considérée comme la « mère du féminisme ». Née en 1759 à Londres, l’auteure et activiste pour les droits des femmes s’est battue pour bénéficier d’une éducation et a participé au mouvement des Lumières britannique. Mais lorsqu’elle est morte en donnant naissance à sa fille, tout son travail fut oublié. Il a fallu attendre plus de 200 ans, et une décennie de campagne pour qu’une sculpture soit érigée en son nom. Pourtant, la statue qui a été révélée hier à Newington Green a provoqué de vives réactions, pas toujours positives qui plus est. L’oeuvre a été imaginée par l’artiste Maggi Hambling et montre une femme nue, qui émerge de formes féminines, le tout dans une couleur argentée. Beaucoup n’ont pas apprécié la nudité de cette femme, et aurait préféré une représentation, habillée, de Mary Wollstonecraft. Un débat sur le corps féminin dans lequel il est difficile de se positionner. Mais quoi qu’il en soit, personne ne pourra enlever à cette statue le fait d’être la première au monde à honorer la « mère du féminisme » en Grande-Bretagne.

Pour ne rien perdre de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

© lepetitjournal.com 2024