TEST: 2269

Un projet étudiant pour réduire la pollution de l’air à Londres

Par Fiona Barrile | Publié le 06/03/2020 à 11:32 | Mis à jour le 06/03/2020 à 11:40
Photo : Tyre Collective
Tyre Collective pneus dispositif Londres particules suspension

Quatre étudiants de l’Imperial College, à Londres, se sont réunis afin de créer un dispositif qui permet de réduire la pollution atmosphérique.

 

Le Tyre Collective. Voilà comment les quatre étudiants en master ont nommé leur groupe. Ensembles, ils ont conçu un appareil qui permet de réduire la pollution due aux pneus de voiture. Le principe est simple : le dispositif s’attache sur le côté des roues et absorbe 60% des particules en suspension qui proviennent des pneus usés, des freins et de la surface de la route. Elles peuvent ensuite être recyclées ou bien isolées. Le groupe a même réussi à utiliser les particules récupérées par le prototype, pour produire de l’encre d’impression, qu’ils ont ensuite appliquée sur leurs cartes de visite. Hanson Cheng, étudiant en ingénierie et membre du Tyre Collective, explique que cet outil « permettra au public d’avoir une meilleure qualité de l’air et aux constructeurs automobiles d’être plus respectueux de l’environnement ». Actuellement, le projet est en train d’être breveté et le groupe a déjà démarché des compagnies de voiture et des autorités de transport.

Fiona Barrile, Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice

Fiona Barrile

Étudiante en deuxième année de Master à l’Ecole du Journalisme de Nice.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale