Mardi 18 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mon quartier : Barnes vu par la productrice Solène Marvian

Par Jennifer Febvay | Publié le 10/06/2019 à 12:31 | Mis à jour le 10/06/2019 à 12:31
Mon quartier Barnes Solène Marvian réalisatrice française Londres

Solène, londonienne pleine d’énergie, vit à Londres depuis son adolescence. Cette jeune femme pleine d’ambition se livre sans filtre et nous fait découvrir ses coups de cœur.

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Solène Marvian et je suis une jeune productrice indépendante. Je travaille chez Films Angel, en association avec David C. Barrot, également producteur. J’ai déjà eu l’occasion de produire un film franco-belge avec lui sur le Ceci-foot, plus communément appelé « foot pour personnes aveugles ». Il s’agit d’une discipline peu connue. Le film n’est pas encore sorti mais c’est pour bientôt. Il devrait sortir en salles en France et en Belgique. En ce moment David et moi travaillons sur un autre film que nous allons tourner cet été en Angleterre. L’histoire racontée est celle de trois amis qui se retrouvent après une longue période d’éloignement. Les trois compères, qui ne se sont jamais vraiment perdus de vue, décident alors de se lancer dans un tour d’Angleterre à vélo pour renouer avec leurs liens passés. Ce sera un film plutôt comique dans le genre Little Miss Sunshine pour ceux qui connaissent. Pour la distribution, c’est franco-britannique. L’acteur Éric Cantona fait partie du casting ainsi que les deux acteurs britanniques John Hannah et Elizabeth Hurley. Côté scénario, c’est Stéphane Giusti, réalisateur, acteur et scénariste français, aux commandes. Ce projet me tient vraiment à cœur. C’est un peu une déclaration d’amour à L’Angleterre !

Depuis combien de temps vivez-vous ici et pourquoi Londres ?

J’avoue que je n’ai pas vraiment eu le choix ! Cela fait maintenant dix ans que j’habite ici, à Londres. Je suis venue très jeune avec mes parents alors que je ne parlais pas un seul mot d’anglais ! Malgré tout, j’ai réussi à m’adapter facilement à ma nouvelle vie. Je ne regrette absolument pas le choix de mes parents et je m’estime même chanceuse d’avoir pu grandir ici et d’être aujourd’hui complètement bilingue. C’est une grande richesse pour moi.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans la ville ou dans la culture anglaise en général ?

Ce qui me plaît énormément, c’est que Londres est une ville multiculturelle. En venant ici, j’ai découvert de nombreuses cultures sans avoir besoin de voyager. Il y a une certaine ouverture d’esprit bien plus présente qu’en France. Je pense qu’ici, à Londres, la différence est mieux acceptée. Tu peux être toi-même sans être jugé. C’est une ville et une population très tolérante. Il y a aussi la politesse au quotidien qui est franchement très agréable !

Ce qu’il ne faut absolument pas manquer dans votre quartier, vos bonnes adresses ?

J’habite à Barnes, à côté de Hammersmith Bridge. C’est un quartier très familial. Je ne vais pas vous révéler tous mes secrets, mais je veux bien vous en livrer quelques-uns ! J’aime beaucoup aller regarder les biches à Richmond Park. Car, comme la plupart des gens, quand il fait beau, j’aime aller au parc. C’est un coin vraiment paisible, idéal pour aller pique-niquer ou simplement se couper de la ville pour souffler un peu. J’aime aussi me rafraîchir dans un café coréen à Hammersmith, le Dragon Cat Cafe. Ils y font un bubble tea merveilleux avec de vrais morceaux de fruits frais. Un délice ! La maison propose également un gâteau typique coréen, le wheel cake. Tout est préparé sous vos yeux. En tant que productrice j’adore aussi aller au cinéma ! Il y en a un super à Barnes, le Studios Olympic qui était auparavant un studio. C’est assez atypique et le décor est d’époque. Un petit conseil, si vous souhaitez vous y rendre, mieux vaut réserver car les séances affichent souvent complet. Un bar que j’aime beaucoup également, le Bull’s Head à Barnes Village, un petit village très mignon. Il y a souvent des représentations de jazz avec musiciens et chanteurs. C’est vraiment un chouette endroit pour passer une bonne soirée. Enfin, il y a un parc vraiment super qui n’est malheureusement pas très connu, le Wetland Centre. Il s’agit d’une réserve naturelle où l’on peut observer beaucoup d’espèces d’oiseaux différentes, des marmottes et autres animaux. Si vous aimez la nature, c’est vraiment l’endroit où il faut se rendre. J’aime y aller et en apprendre un peu plus sur la faune et la flore londonienne. Il y a même des jumelles à disposition des visiteurs pour pouvoir observer les animaux. Il est aussi possible d’observer les soigneurs nourrir les animaux. Des guides sont également présents dans tout le parc si vous avez des questions.

Quel est votre Q.G. ? L’endroit où on a le plus de chances de vous rencontrer ?

Je suis souvent dans l’ouest de Londres. Il y a un bar que j’aime beaucoup car on peut boire un verre, manger un bout ou bien danser. Le tout sans l’ambiance club ou boîte de nuit. Il s’agit du Zefi, sur King’s road. L’endroit se trouve en sous-sol, entre des magasins d’antiquité. L’ambiance y est décontractée. Sinon, je suis souvent à la boutique Jeff de Bruges de ma mère à South Kensington. J’y passe énormément de temps. Là-bas, vous aurez de grandes chances de m’y trouver !

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Bangkok Appercu
TOURISME

La grotte de Tham Luang devenue un haut lieu de pèlerinage touristique

Sumalee dépose des fleurs blanches et s'incline devant la statue de Saman Kunan. Ce plongeur est décédé lors du spectaculaire sauvetage des jeunes joueurs de foot thaïlandais et de leur entraîneur, pi

Sur le même sujet