TEST: 2269

L’engagement par la musique : U2 un exemple dans le monde entier

Par Ninon Sopocko | Publié le 05/06/2020 à 09:55 | Mis à jour le 18/02/2021 à 14:47
Photo : Urko Foto - Flickr
U2 rock engagement

La musique a des vertus autant pour les auditeurs que pour les artistes. À travers l’écoute ou encore la composition, comme un exutoire ou une aide à la réflexion… Certains groupes s’en servent pour faire passer des messages forts. C’est le cas de U2.

Formé en 1976, le groupe mythique prend ce nom seulement deux ans après ses débuts. Initialement appelé Feedback puis The Hype, le groupe s’est rebaptisé U2 en référence à l’avion espion américain Lockheed U-2. Mais pas seulement. Prononcé You too, le nom prend tout son sens.

Comme dit précédemment, le groupe irlandais propose une musique des plus engagées et se sert de sa notoriété pour faire passer ses idées et ses combats. Son titre le plus connu en est l’exemple même : Sunday Bloody Sunday. Il fait référence à deux dimanches « sanglants » survenus en 1920 et 1972 en Irlande. La deuxième tuerie, qui a fait 14 morts, s’est déroulée lors d’une manifestation pour les droits civiques des Irlandais du Nord.

Plusieurs de leurs chansons rendent hommage à des personnalités comme Martin Luther King dans Pride (In the Name of Love), Ordinary Love pour Nelson Mandela ou encore l'opposante birmane Aung San Suu Kyi dans leur titre All That You Can't Leave Behind.

Ils sont aussi engagés politiquement comme dans Mothers of the Disappeared qui rappelle les ravages de la dictature, notamment en Argentine. U2 a collaboré avec une partie des Stones sur le titre Silver and Gold qui critique l’apartheid présent en Afrique du Sud. A cela s’ajoute Walk On qui prône le pacifisme. Et pour finir : Bullet the Blue Sky qui dénonce l’impérialisme américain au Salvador.

La liste est en réalité beaucoup plus longue. Le chanteur, Bono, a d’ailleurs reçu de multiples récompenses dans différents pays du monde pour ses combats. Une belle preuve d’humanité. Et on en a bien besoin en ce moment.

 

 

Pour ne rien perdre de l'actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Sur le même sujet
Ninon Sopocko journaliste Londres

Ninon Sopocko

Étudiante en master à l’Institut Européen de Journalisme à Londres, je suis passionnée par l’humain et la culture.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale