Vendredi 16 avril 2021

Le test Covid anal : une mesure qui passe mal

Par Marie Lagache | Publié le 05/02/2021 à 19:03 | Mis à jour le 05/02/2021 à 19:18
Photo : Jasmin Sessler-Unsplash
Test Covid Anal Rectal

La nouvelle méthode chinoise de détection du coronavirus, le test Covid anal, débarque en Europe. Une pratique qui amuse les internautes, mais sûrement moins les patients.

Vous étiez déjà réticents à faire un test PCR ? Le coton tige vous a fait pleurer lors du prélèvement nasal ? Vous allez encore plus sentir passer la nouvelle méthode de détection du Covid. Parmi les nouvelles mesures pour endiguer la pandémie, la Chine a mis en place un test Covid anal.

Cette information de la Télévision centrale de Chine (CCTV) faisait beaucoup rire tant qu’elle ne concernait que l’autre côté du globe. Mais c’est désormais officiel, les tests Covid rectaux vont aussi être utilisés en Espagne.

La mesure se rapproche donc dangereusement du Royaume-Uni maintenant. Une télévision locale, la CRTVG, et le journal El Correo ont confirmé que les hôpitaux de Galice, au nord du pays, expérimentaient la pratique.

Rassurez-vous, pour l’instant, la généralisation de la méthode n’est pas au programme, aussi bien en Chine qu’en Espagne. En Galice, le test Covid anal reste local et réservé aux patients intubés “ne pouvant pas rececoir de tests PCR nasaux”.

 

Le test Covid anal : une méthode plus fiable, mais aussi plus déroutante

Du côté de la Chine, cette méthode serait utilisée sur les personnes à risque, mais aussi sur les voyageurs étrangers en quarantaine. La restriction ultime pour décourager les déplacements a été trouvée !

Plus sérieusement, le test Covid anal serait jugé plus fiable, car le coronavirus y serait détectable plus longtemps que dans les voix respiratoires. La Chine souhaite ainsi s’assurer que les personnes quittant l’hôpital ou la quarantaine ne soient plus contaminées.

Toutefois, cette méthode ne fait pas l’immunité chez les professionnels de santé et les patients. Cette pratique est jugée effrayante, rebutante, et parfois même humiliante. Au Royaume-Uni, et dans les autres pays non concernés, le test Covid anal est pour l’instant tourné en dérision.

Sur les réseaux sociaux, les mèmes se multiplient à ce sujet. Avec cette nouvelle méthode nous pouvons nous demander : quelle sera la prochaine trouvaille scientifique de cette pandémie ? L’utilisation du test Covid anal devrait cependant rester limitée. En tout cas, nous espérons.

 

Pour ne rien rater de l’actu londonienne, abonnez-vous à notre newsletter en deux clics !

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?

Sur le même sujet