Jeudi 20 juin 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI EN ANGLETERRE - Tout savoir pour trouver sans stresser

Par | Publié le 25/02/2015 à 23:00 | Mis à jour le 21/03/2015 à 10:57

En arrivant à Londres, vous êtes nombreux à rechercher un travail sans savoir vraiment par où commencer ni ce sur quoi il faut être vigilant. Le système au Royaume Uni étant parfois différent du notre, il est important de connaître quelques points importants pour réussir son insertion professionnelle de l'autre côté de la Manche. Voici quelques informations qui pourront vous aider. 

Facile de trouver un emploi sur Londres ?

Il est assez simple de trouver un job à Londres d'autant plus lorsqu'il s'agit d'un petit travail saisonnier. Pour rechercher, baladez vous dans les rues et n'hésitez pas à toquer aux portes des restaurants, bars ou magasins. Ce sont des endroits où l'on embauche assez facilement. Pour des emplois un peu plus qualifiés, il faudra faire attention à votre CV et à votre niveau de langue. Pas de panique cependant, les employeurs ont l'habitude de voir des étrangers postuler et c'est parfois un avantage d'être français, notamment dans la restauration où nous sommes bien vus. Sur votre CV, mettez en avant vos expériences. En Angleterre, c'est souvent ce qui est privilégié par rapport aux diplômes.  

Plusieurs sites sont à votre disposition et vous proposent de nombreuses offres de travail. Gumtree, totaljobs ou jobserve en sont trois exemples. Vous avez peut être entendu parler des agences de recrutement. Celles-ci mettent en ligne des annonces d'entreprises. Elles sont là pour cibler vos besoins et vous aider à trouver un job qui vous correspond. Pas la peine de vous inscrire dans plusieurs agences, ciblez celles qui sont en lien avec votre domaine. Elles sont en effet généralement spécialisées. Pour prouver votre motivation et montrer que vous cherchez toujours, n'hésitez pas à les appeler une fois par semaine. Sachez que vous ne devez pas payer de droits d'inscription. 

National Insurance Number, un indispensable

Vous avez surement déjà entendu parler du NIN. C'est en fait l'équivalent du numéro de sécurité sociale en France. Il est un moyen de prouver à votre employeur que vous êtes autorisé à travailler au Royaume Uni. Que vous soyez en recherche d'emploi ou déjà employé, il vous sera donc indispensable. Notez qu'avant de partir à Londres il est important de demander à votre CAF votre carte européenne d'assurance maladie. Dès votre arrivée, il faudra faire les démarches pour obtenir votre NIN afin de pouvoir travailler.

Pour ce faire, c'est assez simple. Il vous suffit de téléphoner au JobCenter et d'expliquer la raison de votre appel. Vous aurez donc un rendez-vous avec le JobCenter le plus proche de chez vous. On vous demandera généralement de venir avec votre passeport, votre convocation, un justificatif de domicile et la preuve que vous êtes en recherche d'emploi. Lettre de refus de candidature, lettre d'agences de recrutement ou mails envoyés, tous les justificatifs peuvent être bons. Il vous en faudra au moins deux. Votre convocation vous rappellera tout ce que vous devez apporter au moment de l'entretien. Lors de ce dernier, ne soyez pas surpris par toutes les questions plus ou moins personnelles qui vous seront posées. Un long formulaire va être rempli. Vous recevrez quelques semaines plus tard votre numéro NIN puis une carte avec ce numéro.

Droit du travail, bon à savoir

Le droit du travail britannique diffère du nôtre. Tout d'abord, le minimum wage, équivalent du SMIC, n'est pas le même selon votre tranche d'âge. Pour les travailleurs de 16 à 17 ans, il s'élève à £3.57 de l'heure tandis que pour les travailleurs âgés de plus de 22 ans, il est de £5.80. Si vous avez entre 18 et 21 ans, sachez que vous ne devez pas être payés moins de £4.83 de l'heure. Si votre employeur ne suit pas cette règle, n'hésitez pas à appeler gratuitement la pay and work rights helpline. Ils pourront vous aider à connaître vos droits. Le temps de travail règlementaire est de 48h hebdomadaires au Royaume Uni. Toutes les heures supplémentaires doivent être considérées comme de l'overtime

Notez également que les pauses repas, le temps de transports ou les simples pauses ne sont pas payées. Seuls les instants où vous représentez votre entreprises sont rémunérés. Par exemple, un repas d'affaire le sera. Différents types de contrats existent en Angleterre. Certains acceptent que les pauses soient payées, d'autres pas. Vous avez le droit, pour 6 heures de travail, à 20 minutes de pause. Quoiqu'il en soit, restez vigilant lors de la lecture de votre contrat et n'hésitez pas à demander des précisions à votre employeurs sur des aspects qui vous paraitraient flous. 

Raphaël Suspène (lepetitjournal.com/londres) jeudi 25 septembre 2014

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Singapour Appercu

J. Bonet et Y. Le Goff - Stop à l’exploitation sexuelle des mineurs

Si l’exploitation sexuelle des mineurs existe depuis des siècles, différents facteurs sont à l’origine de son aggravation et de sa sophistication à l’heure actuelle.