EDWARD VIII – Mauvais roi mais grand amoureux

Par Lepetitjournal Londres | Publié le 03/02/2011 à 00:00 | Mis à jour le 14/11/2012 à 10:46

Incarné par le bel australien Guy Pearce, le roi Edward VIII - fils aîné du duc et de la duchesse d'York et troisième en l'ordre de succession au trône - fait quelques brèves apparitions dans The King's speech, accompagné de Wallis Simpson au beau milieu d'une fête des années trente. Retour sur le parcours de ce couple atypique

[IMAGE: Sonia Mimouni]

The King's speech, dernier joyau du cinéma britannique réalisé par Tom Hooper, se focalise principalement sur le règne de George VI, le monarque bègue. La caméra ne passe que quelques minutes sur son frère Edward, qui est pourtant à l'origine de l'accès au trône de Bertie. En effet, Edward VIII est le premier roi d'Angleterre qui abdique volontairement. Qu'est ce qui a donc provoqué une telle décision de la part de ce roi éphémère?

L'abdication pour la passion
La première apparition d'Edward dans le film reflète l'originalité du futur roi du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord et des autres dominions du Commonwealth. Il atterrit dans la campagne anglaise, et saute du petit coucou jaune pour saluer son jeune frère " Bertie ", futur roi George VI. Lors des scènes suivantes, il est toujours en conversation avec Wallis Simpson (une Américaine remariée), une cigarette à la bouche et l'air insouciant et sensible. Une fois devenu roi, Edward VIII ne s'illustre que dans les nombreuses fêtes qu'il organise aux côtés de sa maîtresse Wallis, menant une vie dissipée qui choque profondément le Premier ministre Stanley Baldwin, l'ensemble de la famille royale ainsi que tous les sujets britanniques. C'est son amour pour Wallis qui le conduit à abdiquer le 11 décembre 1936, moins d'un an après son couronnement.

[IMAGE: Sonia Mimouni]

Ils se marièrent et vécurent heureux
Wallis Simpson est une simple roturière américaine, fille d'un assureur établi aux Etats-Unis, en Pennsylvanie. Au cours de son deuxième mariage avec Ernest Aldrich Simpson, elle rencontre Edward Albert Christian George Andrew Patrick David, futur Edward VIII et devient sa maîtresse en 1934. Après l'abdication de ce dernier, son frère cadet devenu roi le nomme duc de Windsor, ce qui permet à Wallis de prendre le titre de duchesse de Windsor lorsqu'ils se marient six mois plus tard. Après une période trouble dans les années quarante où les époux sont suspectés de sympathiser avec le nazisme, Edward et Wallis parcourent l'Europe et les Etats-Unis, de fêtes en fêtes et de mondanités en mondanités, sans jamais penser à avoir des enfants. Le conte de fée s'arrête le 28 mai 1972 lorsque le duc décède, laissant sa bien aimé seule. Il se fait enterrer dans son pays natal près du château de Windsor, où Wallis le rejoindra en avril 1986.

Justine Martin (www.lepetitjournal.com/londres) jeudi 3 février 2011

Lire aussi notre article:

THE KING'S SPEECH ? Le succès cinématographique britannique

lepetitjournal.com londres

Lepetitjournal Londres

Média de référence des français et francophones de la capitale britannique. Actu, bons plans, bonnes adresses...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Londres !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale