Samedi 25 septembre 2021
TEST: 2268

Covid-19 - Le secteur du tourisme en grande difficulté au Portugal

Par Alexandre Klein | Publié le 21/03/2021 à 21:00 | Mis à jour le 21/03/2021 à 21:13
Photo : ©M.J. Sobral
Croisière sur le Douro - Tourisme Portugal


 
L'activité touristique portugaise a énormément souffert de la pandémie de Covid-19. En effet, selon l'Instituto Nacional de Estatística (INE), le pays a enregistré un total de 26 millions de nuitées en 2020, soit le chiffre le plus bas depuis 1993. A titre de comparaison, le Portugal avait totalisé 70 millions de nuitées sur l'année 2019.
 

Un secteur d'activité en grande difficulté

L'estimation de l'INE publiée le 1er février 2021 montre l'impact de la pandémie de Covid-19 sur ce qui est un des secteurs majeur de l'économie portugaise. « Sur l'ensemble de l'année 2020, les établissements d'hébergement touristique auront enregistré 10,5 millions de clients et 26 millions de nuitées, correspondant à des baisses annuelles de 61,2% et 63% respectivement, après les hausses de 7,9% et 4,6% enregistrées en 2019 » a publié l'INE. Les régions de Lisbonne et des Açores ont été les plus touchées, avec des baisses respectives de 71,5% et 71,1%. Cette forte baisse du nombre de touristes a des conséquences sur l'ensemble du tissu économique du pays : la restauration,  l'hôtellerie, ou encore les boutiques de souvenirs, à titre d´exemple. Ainsi, on enregistre une baisse de 57,6% des revenus touristiques sur l'année 2020 par rapport à 2019.
 

Des réponses à différentes échelles

Afin de répondre à la crise du tourisme que le pays subit actuellement, on observe des réponses à différentes échelles. Au niveau local tout d'abord, où certaines villes lancent des campagnes de reprises destinées aux touristes nationaux. La commune de Ourém, dont fait partie Fatima, grand pôle touristique situé dans le centre du pays, a par exemple présenté l'offre 10.001 nuits. L'initiative prévoit le financement par la mairie du coût d'une nuit supplémentaire pour toutes les personnes séjournant dans la commune. « Avec la campagne des 10.001 nuits, nous entendons accélérer la reprise des hôtels et la restauration de notre municipalité », a déclaré le maire, Luís Albuquerque, lors d'une rencontre avec les médias le 16 février 2021. Cette campagne se déroulera du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, et ne sera pas en vigueur pendant la haute saison (entre les 10 et 15 mai, 9 et 15 juin, et les 10 et 15 août).

On observe également des débuts de réponses au niveau européen. La présidence portugaise de l'Union Européenne a annoncé en janvier vouloir maintenir un soutien financier conséquent auprès des acteurs touristiques, afin de sauver les emplois et les entreprises. A court terme, l'Union Européenne travaille à la reconnaissance des tests, ainsi qu'à la normalisation des « cartes de localisation des passagers », cela devrait faciliter la reprise du tourisme. A moyen et long terme, la présidence portugaise entend « améliorer la réponse financière de l'Union européenne à l'un des secteurs les plus touchés par la pandémie, en accélérant sa reprise», afin d'améliorer « sa résilience et en augmentant sa durabilité ».
 

Le gouvernement reste confiant quant à l'attractivité du pays

Malgré les difficultés que présente la situation actuelle, le président de Turismo de Portugal, Luis Araújo, a exprimé sa confiance quant à l'attractivité du pays. "Ce qui nous donne le plus de confiance, c'est le fait que nous ayons une marque forte, qui s'impose dans le monde entier en tant que destination touristique, avec les sept marques régionales", a déclaré le responsable, lors du webinaire «Le pouvoir des marques régionales», promu par Turismo do Porto et Norte de Portugal (TPNP) le 5 février 2021.

L'agence financière DBRS estime que « compte tenu de l'importance du secteur touristique pour le Portugal, cela retardera probablement la pleine reprise économique du pays ». Cependant, l'agence affirme que «le choc du Covid-19 sera temporaire et ne devrait pas entraîner de changements structurels dans le secteur du tourisme portugais». Pour elle, « lorsque la pandémie sera maîtrisée, la demande touristique du pays devrait finalement se redresser complètement ».

Suite à une visioconférence informelle des ministres du Tourisme, la Présidence portugaise du Conseil de l'Union Européenne a annoncé le 1er mars 2021 dans un communiqué qu'il est « nécessaire de renforcer la coordination des États membres dans les domaines ayant un impact sur le tourisme et d'autres secteurs liés au tourisme ». « Cette rencontre a permis d'aboutir à la conclusion que le numérique, la mobilité et le développement durable doivent constituer la voie stratégique de la reprise et que la dynamisation du tourisme doit poursuivre sa croissance dans le cadre européen » informe le communiqué.

Les difficultés du secteur du tourisme constituent un enjeu majeur pour le Portugal et sa reconstruction économique. Il s'agira de savoir si le pays conservera son attractivité touristique après la pandémie de Covid-19.

 

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir