TEST: 2268

Les élections approchent, comment voter au Portugal ?

Par Laurent Goater | Publié le 22/02/2022 à 23:34 | Mis à jour le 23/02/2022 à 11:03
Vote elections, Francais de l´Etranger


Laurent Goater, Président du Conseil consulaire des Français du Portugal et également président de la commission électorale adresse, dans cet article, quelques conseils aux Français résidant au Portugal qui s'apprêtent à voter lors des prochaines élections présidentielles et législatives de ce printemps. A cet effet, il organise une réunion en ligne ce vendredi 25 février à 18h00  pour expliquer le fonctionnement de la plateforme Service-public.fr et aider, entre autres, ceux qui le souhaitent à vérifier leur inscription, s'inscrire ou se réinscrire.  


Les Français de l'étranger

Il y a près de 3,5 millions de Français résidents à l'étranger, ils constituent une base électorale extrêmement importante. Selon une étude de l'observatoire de l'Expatriation (en partenariat avec l'UFE), 84% des Français de l'étranger déclarent leur souhait de participer à cette élection, soit plus que la moyenne nationale. Les difficultés à se rendre dans un bureau de vote constituent pour 23% un frein pour aller voter. Les Français expatriés regrettent la faible prise en compte de leurs préoccupations dans le débat : 86% ont le sentiment que leur situation est insuffisamment abordée dans les programmes des candidats déclarés aujourd'hui. Parmi les sujets qui leur sont spécifiques, les Français de l'Étranger souhaitent massivement que les candidats évoquent les droits à la retraite (52%), et la couverture santé (40%). 36% considèrent que le soutien de la France lors des crises économiques et sanitaires sont une thématique essentielle.

 

Laurent Goater, Président du Conseil Consulaire
Laurent Goater, Président du Conseil Consulaire

L'inscription sur les listes électorales n'est pas automatique

Pour voter, encore faut-il être inscrit. A peine un quart des 60.000 Français établis au Portugal le sont. Il faut être inscrit avant le 2 mars. Le consulat de Lisbonne a actualisé la procédure qui donne priorité à l'inscription en ligne. Il suffit de créer un compte service-public.fr si vous n'en disposez pas encore, puis de remplir en ligne votre dossier d'inscription, en y joignant des copies de votre carte d'identité ou passeport français (même périmé depuis moins de 2 ans), et un justificatif récent de résidence au Portugal.

Ce n'est pas bien compliqué, et avoir un compte Service-public.fr est nécessaire pour pratiquement toutes les formalités administratives avec la France.

Longtemps, les Français de l'Etranger ont eu des difficultés à accéder à ce site, qui ne prévoyait pas de solution, il fallait posséder soit un numéro fiscal (impôt.gouv.fr), soit un numéro de sécurité sociale français (ameli.fr). C'est maintenant résolu avec l'identité numérique. Depuis le 16 juin 2021, l'Identité Numérique de La Poste permet l'enrôlement à distance des Français de l'étranger qui ne disposent pas de numéro de mobile commençant par « +33 XXXXXXXXX ». Ces derniers peuvent se créer simplement une identité numérique en utilisant notamment le parcours dématérialisé offert par La Poste. Une demande des élus Français de l'Etranger qui a mis plusieurs années à voir le jour.

Je suis président de la commission électorale et bien entendu vigilant à ce qu'aucun de nos compatriotes résident au Portugal ne soit radié sans vérification. Cependant, quand vous recevez une demande de renouvellement de l'Ambassade, par e-mail puis par courrier, ne négligez pas cette procédure.

J'organise ce vendredi 25 février à 18h00 un Zoom pour vous expliquer le fonctionnement de la plateforme Service-public.fr et aider ceux qui le souhaitent à vérifier leur inscription, s'inscrire ou se réinscrire.

Pour acéder à la réunion Zoom : https://us02web.zoom.us/j/85847616286 Meeting ID: 858 4761 6286

Pour ceux qui n'arrivent pas à faire sur informatique tout ce que l'administration actuelle leur exige, les 03 et 04/03/2022, il sera possible de déposer des dossiers auprès de la section consulaire à Lisbonne uniquement, aux horaires d'ouverture exceptionnelles : 08h30/12h00-14h00/18h00.
https://pt.ambafrance.org/Modalites-d-inscription-sur-la-liste-electorale-consulaire-de-derniere-minute.


Je ne serai pas présent le 10 ou le 24 Avril pour voter, que faire ?

Le 10 et le 24 Avril, les bureaux de vote seront ouverts à Lisbonne (à l'Ambassade), à Porto (au Lycée) et à Faro (au Avenida Center). Tous les électeurs recevront une convocation. Si vous avez changé de région au Portugal, pensez à actualiser votre adresse (à nouveau, c'est sur Service-Public.fr que vous devez le faire) car si l'Ambassade à votre adresse à Faro et vous vivez maintenant à Porto, vous serez inscrit à Faro pour le vote).
Si vous ne pouvez pas être présent les jours de vote, vous pouvez faire émettre une procuration. L'administration vous remercie de la préparer sur le site : www.maprocuration.gouv.fr mais vous devez ensuite la faire viser dans un consulat.
- En Algarve, où notre nouveau consul honoraire de Portimão n'est toujours pas nommé, une tournée consulaire est prévue à l'Alliance Française de Faro les 9, 10 et 11 mars, et il sera donc possible de déposer vos procurations aux heures suivantes : 10h00-12h00 ; 14h30-17h00.
- A Lisbonne, vous pouvez vous présenter sans rendez-vous entre 14h et 16h les mercredi 23 février, 9 mars, 23 mars et 6 Avril, munis d'un document d'identité. Tous nos Consuls Honoraires recevront vos procurations, mais il est prudent de prendre rendez-vous directement auprès d'eux (la liste est disponible sur le site de l'Ambassade).

Vous devrez donner les coordonnées (nom complet, adresse et date de naissance) d'un mandataire qui vote dans le même bureau. Demandez aux représentants locaux de votre candidat de vous fournir ces coordonnées.


Pour les élections législatives, le vote électronique.

La plupart de nos compatriotes ont voté aux dernières élections consulaires par le vote électronique, qui a prouvé son intérêt. Cette même disposition est prévue pour les élections législatives, organisées le 5 et le 19 juin. Vous l'aurez noté, le 1er tour est anticipé d'une semaine chez nous, par rapport à la France métropolitaine.
Cette solution n'est pas proposée pour l'élection présidentielle, pour éviter que le goût de l'ingérence de certains états où vivent nos compatriotes ne déstabilise cette élection. C'est cependant une facilité que nous revendiquons, en pensant à nos compatriotes qui vivent loin des bureaux de vote existants, comme nos amis de Madère, des Açores ou du Centre du Portugal notamment. Deux tests de grande ampleur ont déjà été réalisés en impliquant vos élus et des volontaires, qui permettent de fiabiliser le système.


Les Français à l'Étranger doivent se faire entendre en votant massivement.

Très souvent, mes compatriotes à l'étranger me disent que s'ils ont quitté la France, ce n'est pas pour continuer à écouter les « politicards » français. L'abstention est déjà, largement, le premier parti de France. La prise en compte du vote blanc est une revendication de beaucoup de Français. Oui, mais tant que nous vivons en démocratie, ce sont les votes exprimés qui permettent de choisir les élus à qui nous donnons mandat pour nous gouverner. Ces élus ont le pouvoir d'écrire nos lois, définir nos impôts, permettre ou non à une entreprise de se développer et d'investir, accompagner plus ou moins bien une famille en difficulté, un chômeur, un migrant, un élève prometteur. Ce pouvoir, l'électeur l'exerce par le vote.

Les Français établis à l'Étranger ont des intérêts très spécifiques, dont les électeurs de métropole ne sont pas conscients. Nous avons aujourd'hui 12 sénateurs et 11 députés, c'est tout à fait insuffisant pour représenter 3,5 millions de Français à l'Étranger. Nous avons 446 conseillers des Français à l'Étranger, qui sont bénévoles, dénués de tous moyens, et parfois élus à moins de 10% de participation. Si la participation des Français à l'Étranger est forte à l'élection présidentielle, leur voix est forte. Si elle est faible, leur voix est très faible. Votez pour qui vous voudrez, mais votez massivement !    

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale