Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2268

Le Portugal inaugure sa plus grande centrale solaire en Algarve

Par Jonas Weil | Publié le 11/10/2021 à 00:09 | Mis à jour le 12/10/2021 à 10:49
centrale photovoltaïque Solara4 au Portugal en Algarve

La centrale photovoltaïque Solara4, implantée dans la commune de Alcoutim, en Algarve, vient tout juste d'obtenir une licence d'exploitation octroyée par de la Direction générale de l'énergie et de la géologie (DGEG). Cette autorisation va permettre à la plus grande centrale du pays de commencer à produire de l'énergie afin de fournir de l´électricité au réseau électrique national. L'inauguration a eu lieu ce samedi 9 octobre, en présence du ministre de l'Environnement, João Pedro Matos Fernandes, et du secrétaire d'État à l'Énergie, João Galamba. La centrale de Alcoutim s'inscrit plus globalement dans le projet portugais qui est de valoriser les énergies renouvelables.


La plus grande centrale solaire du Portugal  

Dans une interview récente, le ministre de l'Environnement portugais, João Pedro Matos Fernandes, déplorait le fait que le Portugal produirait, à priori, moins d'électricité à partir de sources solaires que l'Angleterre. Il a ensuite souligné avec humour le fait que « l'Angleterre est célèbre pour beaucoup de choses, mais pas vraiment pour avoir beaucoup d'heures d'ensoleillement ». C'est ainsi que la nouvelle centrale est placée à Alcoutim, l'une des régions les plus ensoleillées d'Europe. En termes de chiffres, communiqués par la DGEG, la centrale photovoltaïque a une puissance de 219 mégawatts (MW), soit bien plus que la fameuse centrale d'Amareleja, inaugurée en 2008 (46 MW), plus grande centrale portugaise photovoltaïque jusqu'ici située dans la région de l'Alentejo. Au total, ce sont 660 000 panneaux solaires installés sur une surface d'environ 320 hectares. Encore selon la DGEG, la production d'électricité à partir d'énergie solaire que fournira cette centrale permettra d'éviter l'émission annuelle de 177 000 tonnes de dioxyde de carbone. En terme pratique, la production de la centrale permettra d'alimenter en énergie 200 000 foyers au Portugal. Actuellement, le pays produirait environ 2 gigawatts à partir de sources solaires, l'objectif est d'atteindre 9 GW en 2030 afin de poursuivre la décarbonation de l'environnement. La perspective de 2030 a été imposée par le Plan National Energie et Climat 2030 (PNEC 2030).


Les énergies renouvelables au Portugal

Le PNEC 2030 est un projet européen. Il est même une obligation imposée par l'UE aux pays membres. Les pays doivent déposer devant la Commission un plan énergie/climat dans lequel ils détaillent les mesures établies afin de mettre en œuvre leur politique environnementale. L'objectif à long terme est la neutralité carbone de l'UE. Le plan portugais est composé de nombreuses mesures. Parmi elles, celles concernant la réduction des émissions de gaz à effets de serre semblent primordiales. Cette réduction d'émission est donc directement liée à la production d'énergies renouvelables. Le PNEC portugais transmis à la commission comprend l'objectif, certes ambitieux mais réalisable, d'intégrer à hauteur de 47% les énergies renouvelables dans la consommation d'énergie d' ici 2030. En 2020, cette part des énergies renouvelables dans la consommation finale était d'environ 33%, selon l'APREN (l'association portugaise des énergies renouvelables). Parallèlement, l'utilisation d'énergies renouvelables et l'efficacité énergétique doivent permettre de remplir un autre objectif, celui de réduire entre 45 et 55 % les émissions de gaz à effets de serre par rapport aux émissions de 2005.

Actuellement, la production d'énergie au Portugal proviendrait à hauteur d'environ 60% de sources renouvelables (toujours selon l'APREN). Néanmoins, il faut faire la différence entre l'énergie produite dans le pays et l'énergie consommée. En effet, le Portugal est encore largement dépendant des pays extérieurs pour sa consommation d'énergie car la production nationale ne suffit pas. L'importation d'énergies est donc primordiale pour le Portugal, celles-ci sont majoritairement des énergies non renouvelables et émettrices d'effets nocifs pour notre environnement.

0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Bangkok
COVID-19

Point sur les conditions d’entrée en Thaïlande avant les fêtes

Avec la réouverture de la Thaïlande aux touristes vaccinés, il est tentant de venir passer les fêtes de fin d’année au soleil. Néanmoins, un certain nombre de conditions demeurent en place