Le 1er mai au Portugal et dans le monde

Par Thomas Ladonne | Publié le 29/04/2022 à 00:21 | Mis à jour le 29/04/2022 à 00:44
Photo : ©M.J. Sobral
1er Mai Lisbonne

A l'image des années précédentes, le dimanche 1er mai prochain sera fêté au Portugal. Qu'en est-il de son histoire dans le pays et dans le monde ? Lepetitjournal revient sur cette journée célébrant les travailleurs.


1er mai : Jour de repos, jour de mobilisation

Depuis maintenant 48 ans le 1er mai est un jour férié au Portugal. Qui dit jour férié, dit jour chômé. Certains choisissent de se reposer, prendre du temps pour leurs occupations, pour la famille. D'autres perpétuent la cause qui a permis d'obtenir une évolution des droits des travailleurs, comme la journée de travail de 8 heures.

La confédération syndicale CGT appelle à manifester dimanche 1er mai prochain à travers tout le Portugal, de Coimbra à Porto en passant par Torres Verdas et Lisbonne par exemple. Pour le défilé de la capitale portugaise, le rendez-vous est donné à 14h30 place Martim Moniz, le cortège allant jusqu'à Alameda. C'est l'occasion pour les travailleurs et notamment le mouvement ouvrier de rendre hommage à ceux qui se sont battus pour l'obtention de meilleures conditions de travail, et de continuer la lutte en ce sens. Les informations détaillées des manifestations ici.
 

Depuis quand le 1er mai est-il célébré ?

Au début de l'année 1886 aux Etats-Unis, les syndicats finissent de peaufiner un plan de manifestation  qui était en réflexion depuis 1884. C'est le 1er mai 1886 qu'ils se réunissent à environ 200.000 manifestants pour demander une législation sur le temps de travail, limitant une journée de labeur à 8 heures maximum.  Le 1er mai est choisi à l'origine parce que c'est à cette date que la plupart des entreprises commencent leur année comptable. Ce mouvement porte ses fruits et des patrons acceptent la limitation du travail à 8 heures par jour. Cependant, certains patrons ne se plient pas à la revendication sociale. Par conséquent, 340.000 travailleurs dans tout le pays démarrent une grève générale. Des affrontements ont lieu jusqu'à aboutir à une confrontation musclée entre des manifestants anarchistes et des policiers à Chicago, se soldant par la mort de sept agents de police et la condamnation à mort de cinq manifestants, sans preuves.

Cet évènement majeur dans la vie des travailleurs et des syndicats amène à l'institutionnalisation du 1er mai comme journée de protestation et de  revendication pour une diminution du temps de travail trois ans plus tard, le 20 juillet 1889. Cette initiative a lieu lors de la réunion de la IIe Internationale socialiste à Paris. Le 1er mai est donc érigé comme un jour de lutte des travailleurs, surtout en Europe.


Le 1er mai au Portugal

Au Portugal, la célébration officielle du 1er mai est arrivée plus tard que dans d'autres pays. Les travailleurs portugais se réunissent le 1er mai dès la fin du XIXème siècle, depuis l'impulsion des socialistes. Mais cette date devient fériée plus tard, en raison du contexte historique du Portugal. En effet, la première fois que le 1er mai a été fêté officiellement remonte à l'année 1974. Ceci correspond à cinq jours après la date-clé du 25 avril, qui a vu la révolte des Œillets mettre fin à la dictature salazariste. Ce jour-là, plus d'un demi-million de manifestants se sont réunis à Lisbonne, fraîchement libérée de l'autoritarisme.


Le 1er mai, une fête mondiale ?

Le 1er mai n'est pas une fête mondiale. C'est une journée célébrée dans de nombreux pays, notamment en Europe, mais pas de manière uniforme sur tout le globe. Elle est associée à la Journée internationale des travailleurs, qui en grande partie se tient le 1er mai. Toutefois, des pays célèbrent la Fête du Travail à d'autres moments de l'année. Par exemple, les Etats-Unis ont détaché ce jour des évènements de Chicago de 1886 et fêtent le travail tous les premiers lundis de septembre. Au Royaume-Uni, cette fête a lieu les premiers lundis de mai.  

Le 1er mai est donc un symbole dans les revendications de la diminution du temps de travail. Désormais, ce jour est associé au mouvement ouvrier, qui se réunit tous les ans pour lutter en faveur du droit du Travail.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Lisbonne !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Maria Sobral

Rédactrice en chef de l'édition Lisbonne.

À lire sur votre édition locale