Mercredi 21 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Julie Audren :"La recherche et les maladies n’ont pas de frontières !"

Par Déborah Collet | Publié le 30/07/2020 à 11:00 | Mis à jour le 31/07/2020 à 13:14
telethon houston

Chaque année, Julie Audren, une Française expatriée à Houston, organise une course de relais en faveur de l’AFM-Téléthon. Cet événement permet de rassembler les Français du Texas autour d’une autre course effrénée, celle de la recherche.

 

Auparavant, vous travailliez pour l’AFM-Téléthon. Pourquoi vous êtes-vous engagée dans cette association ?  

Je me suis toujours intéressée à la génétique. Pendant mes études, j’ai rencontré une étudiante touchée par une maladie neuromusculaire. Elle faisait partie de ma promotion. Grâce à elle, j’ai réalisé combien il était compliqué pour une personne en fauteuil roulant de circuler en ville ou d’aller en soirée à cause des ascenseurs qui ne sont pas accessibles, voire inexistants.

En 2000, un poste s’est libéré à l’AFM-Téléthon en France. Je me suis engagée et j’ai travaillé pour eux jusqu’en 2002 avant de déménager au Canada. Pendant ces 2 années, j’ai rencontré des personnes extraordinaires, qui m’ont montré que l’on pouvait faire bouger les choses grâce à la solidarité. Ils m’ont fait comprendre que l’on pouvait faire avancer la recherche si l’on unissait nos forces. Leur combativité, leur capacité d’entraide et d’innovation m’ont énormément marquée.

En travaillant à l’AFM-Téléthon, j’ai aussi pu constater de l’intérieur que les dons permettaient de faire avancer la recherche contre les maladies génétiques neuromusculaires, mais aussi d’autres maladies rares. À l’AFM-Téléthon, tous les membres du conseil d’administration sont concernés par la maladie. Ils ne perdent jamais de vue leur objectif de guérison et cela se ressent dans la façon dont ils utilisent les dons. C’est pour toutes ces raisons que je soutiens cette association depuis 20 ans.

 

Depuis plusieurs années, vous organisez une course au profit du Téléthon à Houston, au Texas. Comment ce projet est-il né ?

Quand j’ai emménagé à Houston, le Téléthon pour les Français de l’Étranger existait déjà, mais il n’y avait pas d’événements organisés dans cette ville. J’ai d’abord envisagé de faire un simple don à distance, mais je trouvais dommage de faire l’impasse sur l'énergie qui se dégage chaque année des manifestations Téléthon. J’avais envie de revivre au Texas ces moments uniques de solidarité, d’entraide, de bonne humeur, de dépassement sportif. Je suis rentrée en contact avec Marion Lovell, la Coordinatrice du Téléthon des Français de l’Étranger pour lui proposer d’organiser un événement sportif et collecter des fonds. J’ai organisé une  toute première course de relais en 2015, dans un parc de la ville. Le principe de l’événement était d’additionner la distance parcourue par tous les coureurs et marcheurs participants ainsi que leurs dons. L’événement a été un succès. Il permet, aujourd’hui de rythmer l’année. Nous en sommes aujourd’hui à notre 5ème édition.

 

Comment organise-t-on une animation pour le Téléthon ?

Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, c’est très simple car l’AFM-Téléthon met beaucoup de choses à la disposition des Français de l’étranger qui souhaitent se lancer : des idées, du matériel, des assurances, une plateforme de collecte de dons, et même une page web pour l’événement.

Pour ma part, j’ai pris contact avec Marion Lovell Virte pour lui présenter le projet, nous avons discuté de ce qui était faisable et j’ai signé un contrat d’engagement pour que la manifestation puisse être officiellement accréditée.

Côté logistique, j’ai choisi d’organiser quelque chose de familial et convivial. Chaque année, nous nous retrouvons au Mémorial Park. Nous commençons par prendre une photo de groupe puis nous prenons la direction de la course. Il y a un groupe de coureurs et un groupe de marcheurs. Le chrono n’est pas important, l’objectif est de courir pour la bonne cause et de se faire plaisir. Le tour du parc fait 5 kilomètres. Les dons sont de 10 euros minimum pour les adultes. Côté enfant, par contre, aucun don n’est demandé. Leur participation est uniquement symbolique. Nous essayons de faire venir les familles en soulignant l’idée que la recherche et les maladies n’ont pas de frontières. Et bien sûr, après l’effort le réconfort, nous organisons un café goûter à côté d’un espace de jeux pour enfants.

En 2016, l’édition a permis de collecter 1 265 euros et a réuni 50 coureurs et marcheurs. Ils ont effectué au total 1 080 kilomètres. En 2019, la course a rassemblé 60 coureurs et marcheurs au Mémorial Park et nous avons récolté 1 785 euros, un record !

 

telethon houston

 

Est-ce que les Français au Texas se sentent concernés par le combat de l’AFM-Téléthon ? 

Je pense que la plupart des gens se sentent concernés par les problèmes de santé, de pauvreté ou d’environnement. Tous ne sont pas engagés dans des actions caritatives, mais beaucoup sont prêts à le faire si on leur offre l’occasion de se mobiliser. 

Par ailleurs, j’ai remarqué que le Téléthon attire beaucoup de Français de l’étranger, car c’est un événement très populaire en France, que tout le monde connaît et qui véhicule une image de sérieux. Du coup, les gens sautent le pas assez facilement.

C’est l’occasion pour eux de se rassembler autour d’un évènement local aux États-Unis, tout en ayant un impact à l’échelle internationale. Il y a quelque chose de très séduisant dans cette idée qu’il est possible d’unir nos forces mondialement pour lutter contre des maladies qui touchent tous les continents.

Enfin, je crois que l’une des choses qui séduit beaucoup les participants de notre opération Téléthon, c’est la convivialité. La plupart des participants viennent grâce au bouche à oreille, tout simplement parce que leurs amis leur en ont parlé. Ils viennent parce qu’ils savent qu’ils vont passer un bon moment, tout en donnant de leur temps, de leur énergie ou de l’argent pour une bonne cause.

 

Dans votre quotidien, participez-vous à d’autres initiatives ?

Depuis l’été dernier, je travaille pour une association qui donne des cours de français à des enfants francophones et non francophones scolarisés en école américaine. Cette association s’appelle Éducation Française Greater Houston et accueille près de 170 enfants chaque samedi. Elle fête ses 10 ans cette année. J’y assure le secrétariat et gère l’organisation des évènements. C’est un tout autre domaine, mais c’est tout aussi passionnant. Et j’avoue que ça m'a donné de nouvelles idées pour le Téléthon de Houston 2020 ! J’aimerais notamment lui donner un volet plus pédagogique, mais chut, c’est un secret…Rendez-vous en décembre prochain !

 

Vous pouvez cliquer-ici pour accéder au site de l'AFM Téléthon des Français de l'étranger. 

Contact : houstontelethon@gmx.com

 

Nous vous recommandons

deborah collet

Déborah Collet

Spécialisée en communication et dans les relations médias, elle est aujourd’hui journaliste au sein de la rédaction internationale.
0 Commentaire (s)Réagir

Gastronomie

Chennai Appercu
RÉTROSPECTIVE

Culture, restos, voyages...comment se détendait-on à Madras en 1969 ?

1969, Madras. Alain est un jeune étudiant parachuté en Inde à la fin de son cursus universitaire. Une expérience qui le marquera à jamais. Plus de 50 plus tard il partage ses souvenirs de Madras.

Culture

Bucarest Appercu

BUCAREST DE POCHE - D'où viennent les noms des quartiers de Bucarest?

Quelle est l’origine des noms des différents quartiers de Bucarest? Des milliers de personnes déambulent chaque jour dans ces endroits sans forcément se poser la question. Et pourtant le nom de chaque