Lundi 18 janvier 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Bientôt un laissez-passer pour les couples binationaux

Par Némo Empis | Publié le 18/09/2020 à 16:27 | Mis à jour le 21/09/2020 à 10:29
couples binationaux laissez passer

Après des mois d’attente suite à la fermeture des frontières, une petite lueur d’espoir apparaît pour les couples binationaux séparés. Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a annoncé l’attribution de « laissez-passer » pour les jours à venir.

C’est un combat que mènent activement de nombreux couples binationaux depuis la pandémie de COVID-19 et la fermeture des frontières. Non-pacsés ou non-mariés, ils ne sont pas habilités à se retrouver l’un l’autre. Pour la première fois depuis cet été, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères évoque la mise en place de certains « laissez-passer ». « Il y a une procédure qui a été mise en place début août. Elle n’est pas satisfaisante parce qu’elle est trop lente et n’a pas permis de répondre à ces problèmes », a avoué Clément Beaune sur les antennes de France Inter. Le secrétaire d’État aux Affaires européennes espère pouvoir débloquer certaines situations d’ici le début de semaine prochaine.

#LoveIsNotTourism appelle à la manifestation

Des paroles qui ne conviennent pas aux couples concernés, ces derniers attendent des actes concrets de la part du gouvernement. Pour montrer leur mécontentement, ils ont créé le collectif « Love is not tourism ». Actif sur les réseaux sociaux, il regroupe des centaines de couples séparés par la distance après l’épidémie. Pour certains, l’attente dure depuis plus de six mois. Une situation insoutenable pour de nombreux couples binationaux. Pour espérer en sortir, mieux vaut s’armer de patience. Dans un courrier adressé à Helene Conway-Mouret, la vice-président du Sénat, Jean-Yves Le Drian a détaillé les conditions de délivrance d'un laissez-passer pour les couples binationaux. Pour les non mariés ni pacsés partageant un domicile, par exemple, il faudra apporter la preuve d'une vie commune (enfant commun, bail locatif etc.). La situation s'annonce moins évidente pour ceux ne partageant pas le même toit. Le Centre Interministériel de Crise (CIC) se chargera d'une instruction au cas par cas afin de délivrer un laissez-passer ou non. Le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères précise que, dans tous les cas, il faudra démontrer l'existence effective d'une relation pour espérer la réunification de conjoints séparés.

 

Pour faire entendre sa voix, le collectif « Love is not tourism » appelle les couples - ou du moins celui ou celle des deux qui détient la nationalité française - à manifester devant le ministère des Affaires étrangères, dimanche 27 septembre.

Nous vous recommandons

Némo Empis

Némo Empis

Diplômé d'un master de journalisme, il a rejoint la rédaction parisienne de lepetitjournal.com. Némo est passé par Casablanca pour un stage de deux mois chez RadioMars.
0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

Bucarest Appercu
INTERVIEW

Ana Derumeaux présente l'un des premiers "charity shops" de Roumanie

Aujourd'hui notre rédaction est allée à la rencontre d'une Roumaine mariée à un Français, Ana Derumeaux. Elle a créé, il y a maintenant deux ans, l'un des premiers "charity shops" de Roumanie en parte

Culture

Tokyo Appercu

Japon Infos, le slow média des infos japonaises

Produire un contenu « plus artisanal qu’industriel ». C’est ce que revendique Japon Infos, le « slow média » qui informe les Français sur l’actualité japonaise. 

Voyage

Tunis Appercu

ESCAPADES - Makthar et Beni Hazem

Makthar est une ville archéologique riche de son histoire, située sur un plateau du centre-ouest, à 150 kilomètres de Tunis et à 70 kilomètres au sud-est du Kef. Avec une altitude de 900