Un vendredi, un arbre : l’arbre du voyageur

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 25/08/2022 à 19:30 | Mis à jour le 28/09/2022 à 02:03
arbre voyageur

Un grand tronc avec des feuilles qui se déploient en éventail, une couleur verte, c’est ainsi que l’on peut décrire l’arbre du voyageur. Symbole d’exotisme pour les touristes qui arrivent en Indonésie, on retrouve cette plante principalement sur Java et Bali. Cet arbre est une plante d’ornement sur l’archipel, on ne le retrouve pas dans la forêt primaire.

 

 

L’arbre du voyageur, un usurpateur ?

Originaire et endémique de Madagascar, l’arbre du voyageur ou ravenal est arrivé en Indonésie au gré des expéditions maritimes. Il peut atteindre 10 à 20 m de hauteur. C’est le botaniste Philibert Commerson qui le découvre à Madagascar en 1780.

 

Lorsqu’il fleurit, il produit des fleurs blanches. Sa pollinisation est assurée par les chauve-souris.

 

Mais l’arbre du voyageur n’est pas un arbre au sens botanique du terme. Un arbre se définit par un tronc, des branches, des feuilles et du bois. Pas de bois pour l’arbre du voyageur, il fait donc partie de la famille des plantes herbacées : les strelitziacées.

 

L’origine de son nom

Une légende explique que son nom viendrait du fait que ses feuilles retiennent à leur base l’eau de pluie et que le voyageur pouvait ainsi se désaltérer. Sous les climats tropicaux, l’eau qui stagne attirent les insectes et est de ce fait impropre à la consommation. L’arbre ne pousse pas dans les déserts mais dans les endroits humides proches des cours d’eau.

 

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale