Jeudi 2 juillet 2020

École en Ligne - Comment s'adaptent les sciences au LFJ ?

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 28/05/2020 à 22:30 | Mis à jour le 29/05/2020 à 10:50
Photo : Veronique Rigaux professeur de physique chimie au LFJ
Covid-19 confinement école

Face à la pandémie de coronavius, chaque secteur d’activité a dû se ré-inventer et s’adapter. Le Lycée Français de Jakarta fermé depuis le 16 mars a lui aussi su trouver les outils pour continuer l’apprentissage en ligne de ses élèves. Depuis deux mois, les enseignants travaillent avec le logiciel moodle. Lepetitjournal.com de Jakarta les a contactés pour dresser avec eux un premier bilan sur cette nouvelle façon d’enseigner. 

Véronique Rigaux - Professeur de physique et chimie en collège et lycée

 

Face à une situation inédite, l'école a su se re-inventer, les enseignants ont dû apprendre un nouvel outil. Comment s'est faite la mise en route ?

Pour ma part, la mise en route a été relativement rapide et sans trop de problème, du fait que nous utilisions déjà Moodle et la tablette avant le confinement. Nous avons une grande chance que tous les élèves du secondaire et les enseignants aient tous été équipés d’une tablette, justement cette année, on peut dire que c’est arrivé au bon moment !

Quelles adaptations pédagogiques avez-vous dû faire ? Par rapport à votre matière et l'âge des enfants ?

Par rapport à la physique-chimie, qui est une matière expérimentale, du fait que les travaux pratiques ne sont plus possibles, il a fallu évidemment que je modifie beaucoup de choses. Plus d’expériences… donc dans la mesure du possible, j’essaye de remplacer les TP par l’utilisation de simulations, sinon de vidéos. Par exemple les élèves de 5eme et de 3eme utilisent (ou vont utiliser) sur leur tablette une simulation de circuit électrique : on peut choisir ses composants, les connecter comme on veut, faire des mesures : c’est ludique et relativement proche de la pratique réelle.

Comment les élèves se sont adaptés aux cours en ligne ? Ont-ils rencontré des difficultés ?

A mon avis, la quasi-totalité des élèves qui avaient une scolarité normale avant le confinement se sont bien adaptés. Les quelques problèmes rencontrés sont d’ordre technique (des connexions parfois instables…), et le décalage horaire des élèves qui sont rentrés en France et essayent de poursuivre avec le LFJ. Par ailleurs, les élèves qui ont du mal à participer aux cours à distance sont très souvent ceux qui avaient déjà du mal à s’impliquer avant le confinement. Pour motiver ces élèves, à distance, ce n’est pas évident… à nous de proposer des contenus variés, qui mettent les élèves en activité, et peut-être un coup de pouce des parents pourrait parfois aider !

Après deux mois de cours en ligne, quel est le premier bilan ?

Mon bilan est globalement positif, après que j’ai pris conscience que les attendus des cours à distance ne sont plus les mêmes que ceux des cours en présentiel. Ainsi, je vais m’attacher à modifier assez radicalement ma façon d’évaluer, en mettant en place des évaluations qui auront essentiellement pour objectif de motiver et d’encourager les élèves et leur montrant qu’ils ont compris et réussi. 

Ce travail en ligne aura-t-il une influence sur votre pédagogie lors de la reprise des cours ?

Ha oui ! Et même beaucoup : nouveaux outils, nouvelle façon d’évaluer, cela mettra de la variété dans nos activités, et je pense au plaisir que nous aurons naturellement à retrouver enfin les élèves ! Sauf les élèves de terminale… que j’ai bien peur de ne plus revoir sauf en « visio »… c’est un grand regret.

 

Restez connectés avec Lepetitournal.com de Jakarta : recevez notre newsletter quotidienne et suivez-nous sur Facebook et Instagram.

 

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s)Réagir