Face à la pandémie, Jakarta étend ses restrictions

Par Lepetitjournal Jakarta | Publié le 12/04/2020 à 21:30 | Mis à jour le 13/04/2020 à 10:52
Indonesie Covid19

Anies Baswedan, gouverneur de Jakarta, a déclaré lors de son intervention jeudi soir « renforcer les mesures face à la pandémie de Covid-19 dans la capitale. Le décret 33/2020 qui vient d’être promulgué comprend 28 articles qui réglementent désormais les activités à la fois économiques, sociales, culturelles et religieuses, et s’applique pour les 14 prochains jours ». Ce décret PSBB donne un cadre légal à l’administration de Jakarta et permet ainsi aux autorités locales d’en faire assurer le respect.

 

Les principales mesures pour faire face à la pandémie :

De manière générale, il est demandé aux résidents de rester chez eux et d’éviter toute activité extérieure non essentielle.

  • Le port du masque devient obligatoire.
  • Les secteurs d’activités essentiels pouvant rester ouverts sont : la santé, l’alimentation, l’énergie, les communications, la finance, la logistique, les industries stratégiques. La poursuite des activités doit obéir aux mesures barrières, la protection et le suivi de la santé des employés doit être mis en place.
  • Le gouvernement impose des heures d’ouverture pour les commerces d’alimentation. 
  • Fermeture des écoles, universités, centres de formations.
  • Toutes les entreprises « non essentielles » doivent cesser leur activité dans leurs locaux et favoriser le télétravail.
  • Les activités religieuses sont suspendues dans les lieux de culte.
  • Le rassemblement de plus de 5 personnes est interdit.
  • Les accès aux parcs sont réglementés, comme celui de Gelung Bunk Karno : entrée par certaines portes seulement pour les piétons et cyclistes et ouverture de 5h à 18h.

 

Limitation des transports : 

Les transports en commun doivent remplir leur capacité à seulement 50%, et ne fonctionneront que 6h à 18h.

Le nombre de personnes par véhicule privé est aussi limité à 50% de sa capacité. Port du masque obligatoire. Il est possible de sortir et entrer dans Jakarta.

Le transport en moto taxi (Go-Jek, Grab) est interdit, ils ne pourront effectuer que le transport de marchandise.

Des contrôles de police sont déployés sur une trentaine de points d’entrée de la ville.

Des sanctions sont prévues pouvant aller jusqu'à un an de prison et une amende 100 millions de Rp, soit 5700 euros, sont applicables en vertu de la loi.

 

Le Mudik déconseillé 

Le Mudik n’est pas interdit à ce jour officiellement mais fortement déconseillé. L’administration de Jakarta vient d’interdire aux fonctionnaires et leur famille le séjour rituel en province après la fin du Ramadan. Les deux grandes organisations religieuses Nahdlatul Ulama et Mahammadiah recommandent aux habitants de ne pas participer au Mudik. Environ 500.000 personnes ont anticipé ce retour en province, certaines par peur de ne pouvoir rentrer voir leur famille, et d’autres ayant déjà perdu leur travail. 

 

Report des Cuti Bersama 

jour ferié Indonesie

Le 24 et 25 mai restent des jours fériés, en revanche les 4 jours que l'on appelle Cuti Bersama sont reportés au 28, 29, 30 et 31 décembre. Les Cuti Bersama ne sont pas fixés; en cours d’année et en fonction des évènements, le gouvernement peut en ajouter. Il faut savoir que les Cuti Bersama viennent en déduction des jours de congés, au contraire des jours fériés qui viennent s’y ajouter. Les sociétés privées ne sont pas obligées de les appliquer, mais certains grands groupes le font.

 

Aide alimentaire :

Le gouvernement de Jakarta a mis en place un système d’aide alimentaire pour les foyers les plus pauvres de la ville. Une distribution des produits de base, masques, savons a commencé dans les quartiers Nord de la ville pour 1,2 millions de famille et se prolongera jusqu’au 18 avril. Le président Joko Widodo a annoncé une aide 600.000 Rp par mois pour les 1,2 millions de foyers les plus vulnérables à Jakarta. 

Les villes qui constituent Jabotetabek, la grande région de Jakarta, ont fait savoir qu’elles souhaitent aussi appliquer les mêmes mesures que Jakarta. Leurs demandes ont été transmises au gouvernement comme le veut la réglementation.

 

Pour en savoir plus :  le décret 33/2020 en anglais

Crédit photo : Nelly N

 

 

lepetitjournal.com jakarta

Lepetitjournal Jakarta

L'édition de Jakarta de Lepetitjournal.com, Le média des Français, des francophones et des francophiles à l'étranger.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale