Le saviez-vous ? Près de 5000 mots français en turc !

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 20/03/2021 à 15:30 | Mis à jour le 20/03/2021 à 18:19
Photo : Nathalie Ritzmann
mots français langue turque

A l’occasion de la journée internationale de la FRANKOFONİ, ce samedi 20 mars, lepetitjournal.com Istanbul a souhaité apporter une contribution un peu ORİJİNAL. Il s’agit de mettre en lumière, le temps d’une petite balade dans des rues de Turquie, certains mots de TÜRK qui proviennent du français, et dont la prononciation est équivalente ! 

Aujourd’hui on est samedi, et pour fuir le STRES de la semaine, auquel s’ajoute celui de la KOVİD-19, je décide d’aller prendre l’air. 

Je mets un peu de MAKİYAJ, je sors un pantalon et un TRİKO de ma GARDIROP, j’enfile mon MANTO, un ŞAL et des BOT, et je suis enfin prête à sortir. Je n’oublie pas mon DESENFEKTAN, et en partant, j’actionne l’ALARM.

Sur le chemin, je prends un KAHVE à emporter. Devant chez le VETERİNER, je vois que la POLİS arrête certains passants… sûrement pour effectuer un KONTROL des codes HES.

Curieusement il y a du TRAFİK ; un ŞOFÖR de TAKSİ et un ŞOFÖR de KAMYON se disputent, un cycliste qui passe à BİSİKLET s’en mêle ; le TURİST qui se trouve dans le TAKSİ a l’air interloqué ! J’aimerais lui dire "pas de PANİK", c’est tout à fait TİPİK en Turquie !

En passant devant le MÜZE, quelle SÜRPRİZ, je croise mon ancien PROFESÖR de TÜRK. Il enseigne aujourd’hui la TÜRKOLOJİ dans la meilleure ÜNİVERSİTE du pays, où certains de ses étudiants sont d’ailleurs de brillants FRANKOFON.

Je croise ensuite un AKTÖR très connu, que j’avais vu dans un FİLM au SİNEMA, juste avant la KRİZ sanitaire. À hauteur du KONSERVATUAR, je me sens toute NOSTALJİK et me souviens du dernier KONSER où je suis allée... Mais en arrivant devant le ŞANTİYE du futur OPERA, je retrouve de la MOTİVASYON… espérant que bientôt, tout redeviendra NORMAL.

Plus loin, je remarque qu’un nouveau RESTORAN a ouvert, je m’approche, le MENÜ est très alléchant, et la DEKORASYON intérieure très ŞIK ! 

Par contre, juste à côté, un de mes BAR préférés, où l’on servait de bons KOKTEYL, a dû fermer en raison de PROBLEM EKONOMİK.

En passant devant une BUTİK d’AKSESUAR, je remarque un joli KOLYE… Mais est-ce vraiment de la KALİTE ?!

DIREKSİYON le PARK… Une AMBİYANS détendue y règne... Les gens ont pour la plupart apporté un PİKNİK. Alors que certains sont allongés sur leur ŞEZLONG, d’autres écoutent de la MÜZİK, un GRUP de jeunes fait de la DANS et quelques enfants jouent au BALON. 

Au retour, je m’arrête chez le KUAFÖR pour prendre un RANDEVU. Puis, à l’épicerie, je m’achète de quoi faire un GRATEN de BROKOLİ, car la SEZON sera bientôt terminée. En sortant, je me retrouve en plein KURANDER, brrr… vivement que je rentre à la maison !

Dans le HOL, je me rends compte que l’ASANSÖR est en panne… Pas grave, ça fera un peu de SPOR en plus.

En arrivant chez moi, je vais aux TUVALET, j’allume le RADYATÖR et prends une DUŞ.

La nuit tombant, je m’ouvre la bouteille de vin que mon ami ÖNOLOG m’a apportée : mais où est le TİRBUŞON ? Ah, le voilà !

J’allume la RADYO pour écouter mon émission préférée, et je m’octroie alors un petit moment de tranquillité sur mon DİVAN, le chat installé en face sur le SOFA… 

 

Les lecteurs non turcophones réaliseront donc qu’ils parlent un peu turc sans le savoir !

À noter que la lettre turque "ş" se prononce comme le "ch" en français. En turc le "u" se prononce comme le "ou" en français, le "ü" comme le "u" en français, et le "ö", comme le "eu" en français.

De nombreux mots qui ne sont pas exactement similaires dans la prononciation ressemblent fortement au français, c’est le cas de "pantolon" (pantalon), "sabun" (savon), "süpermarket" (supermarché), "istasyon" (station), "çikolata" (chocolat), "bilet" (billet), "kanepe" (canapé), "avukat" (avocat), et tant d'autres... 

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
2 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Philippe ven 26/03/2021 - 20:23

KAHVE c'est plutôt le français qui a pris le mot turc au XVII eme siècle lors de la découverte de ce breuvage par les viennois après l'échec du siège 1683 et l'abandon de vivres par les ottomans.

Répondre
Commentaire avatar

La Turquie en VF dim 21/03/2021 - 08:02

Super votre article ! Cela me rappelle l’été où je suis accueilli au GİŞE de la PLAJ. Attention aux faux-amis... Par exemple les APARTMAN sont les immeubles, qui peuvent être dans des REZIDANS. Pas de ŞANS !

Répondre

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale