La neige sème le chaos dans la province d’Istanbul

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 25/01/2022 à 11:09 | Mis à jour le 25/01/2022 à 17:11
Photo : @AliYerlikaya (Twitter)
neige à Istanbul paralysie

(Cet article est susceptible de mises à jour au regard de l’évolution de la situation)

Depuis vendredi soir, la neige tombe sporadiquement à Istanbul et dans sa région, paralysant de nombreuses artères, et entraînant des dégâts considérables. 

L’AKOM (le Centre de coordination des catastrophes), la préfecture d’Istanbul, la mairie métropolitaine d’Istanbul (pour ne citer qu’eux)… tous avaient annoncé de fortes chutes de neige la semaine dernière, enjoignant les Stambouliotes à éviter les déplacements non nécessaires pour les jours à venir. Ces alertes n’ont pas empêché la paralysie de la mégapole.

Situation le mardi 25 janvier, en milieu de journée :

> Les aéroports d’Istanbul (IGA) et de Sabiha Gökçen ont interrompu tous leurs vols en fin de journée lundi 24 janvier. Le trafic devait initialement reprendre le 25 janvier à 4h00 du matin, puis à 13h00 ; finalement la suspension des vols a été reportée à 23h59.

 

 

Mardi après-midi, des passagers bloqués à l'aéroport d'Istanbul ont scandé : "Nous avons besoin d'un hôtel", des forces de polices ont été déployées sur place. 

 

 

Le ministre de l’Intérieur et le ministre des Transports ont, eux, pu atterrir à l’aéroport d’Atatürk dans la nuit de lundi à mardi.

> Lundi, les passagers d’une dizaine d’avions sont restés bloqués pendant plus de 10 heures dans leur avion avant d’être finalement évacués (IGA).

> Lundi, un des hangars de Cargo de la compagnie Turkish Airlines s’est effondré en raison de la neige à l’aéroport d’Istanbul.

 

 

> Mardi matin, le préfet d’Istanbul, Ali Yerlikaya, a annoncé que les véhicules particuliers n’étaient pas autorisés à circuler avant le 25 janvier, 13h00.

> Les livraisons par coursiers sont suspendues jusqu’à nouvel ordre (préfecture).

> Lundi, le préfet d’Istanbul a annoncé la suspension des départs d’autobus depuis Istanbul (jusqu’à mercredi 9h00).

> Lundi, la circulation a été interrompue pendant plus de 16 heures sur l'autoroute TEM et la D-100 (reliant Ankara à Istanbul).

> Lundi soir, de nombreux automobilistes sont restés bloqués sur les routes (plus de 6 heures pour certains), parfois obligés de déserter leur véhicule. Environ 4000 ont trouvé refuge dans les mosquées, hôtels ou résidences aux alentours. Cette situation a entraîné une vague de contestations, notamment à l’encontre de la mairie d’Istanbul.

Mardi matin, dans le but de dégager les routes, les automobilistes ayant abandonné leur véhicule la veille étaient appelés à venir les chercher.

> Mardi matin, les autoroutes de l’est (Anadolu) et de l’ouest (Trakya) étaient coupées en direction d’Istanbul. Le préfet d'Istanbul a annoncé leur réouverture vers 16h00.

> Les fonctionnaires "non essentiels" ont été mis en congés mardi 25 janvier et mercredi 26 janvier (préfecture).

> Les écoles étrangères, fermées le lundi 24, le restent ce mardi.

> À Istanbul, les cours sont suspendus dans les universités jusqu'au lundi 31 janvier.

> Des chutes de neige étaient de nouveau prévues en début de soirée mardi 25 janvier.

Malgré cette "pagaille", certains se sont adonnés au plaisir de skier...

 

Sur le même sujet
lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale