Lundi 18 juin 2018
Istanbul
Istanbul
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

KONYA – La moustache de ce Turc mesure un demi-mètre !

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 19/09/2017 à 00:00 | Mis à jour le 21/09/2017 à 11:11

En Turquie, on ne rigole pas avec la moustache… Considérée comme un symbole de virilité par les uns et comme un symbole politique par les autres, près d’un quart des Turcs la porterait selon l'institut de sondages Ipsos KMG. C’est le cas d’Ali Osman Uygun, 35 ans, originaire de Sille, dans la région de Konya, devenu une célébrité locale grâce à sa moustache… de 50 centimètres ! Sa pilosité faciale lui a même valu le surnom de "Cimeterre de Sille", un cimeterre étant une arme originaire d'Orient, proche d'un sabre, dont la lame se caractérise par sa largeur et sa forme recourbée.

Passionné d’animaux et de musique, Ali Osman Uygun gagne sa vie en proposant des voyages à cheval aux touristes. Or bien souvent, les visiteurs ne peuvent s’empêcher de photographier sa moustache d’un demi-mètre, rapporte-t-il à l’agence Anadolu. "Les gens viennent d'Izmir et Istanbul pour me trouver, se félicite le moustachu. Rien ne me rend plus heureux que de rendre les autres heureux."

Istanbul (http://lepetitjournal.com/istanbul) mardi 19 septembre 2017

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 CommentairesRéagir

Actualités

FAMILLE

TÉMOIGNAGES - "Mes parents sont Franco-Turcs"

Nés d’un père turc et d’une mère française, Tangui, Ebru, Erol et Melodi nous racontent comment ils ont été bercés entre les deux cultures. Entre joie, difficultés et questionnement sur leur identité.

Communauté

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

FAPÉE - Xavier Gonon : "Les parents d’élèves doivent être associés"

Entre contraintes budgétaires et volonté présidentielle d’en faire un instrument du rayonnement de la France dans le monde, l’enseignement français à l’étranger est à la croisée des chemins. Eclairage