Dimanche 5 décembre 2021
TEST: 2262

Istanbul : un tramway nommé "Plaisir"

Par Chantal et Jacques Périn | Publié le 01/10/2021 à 00:16 | Mis à jour le 01/10/2021 à 10:48
Photo : Nostaljik tramvay sur Istiklâl Caddesi
Tramway Istanbul nostalgique

C’est en 1832 que le Newyorkais John Stephenson construisit la première ligne de tramway tiré par des chevaux. Cette ligne d’environ 2 kilomètres reliait Manhattan et Harlem. 

Mais avant d’aller plus loin dans l’histoire de ce merveilleux moyen de transport, intéressons-nous à l’origine de son nom.

 

Aux origines du tramway

D’origine anglaise, il proviendrait de la combinaison composée de tram, "rail plat", et way signifiant "voie".

N’ayant trouvé aucune traduction du mot tram, nous préférons une autre interprétation qui nous semble plus plausible. Elle ferait remonter le mot tram au nom de Benjamin Outram, inventeur du système de rail sur route utilisé en 1730 pour faire circuler des wagons tirés par des chevaux dans les mines de charbon du Northumberland, au nord de l’Angleterre.

Quoi qu’il en soit, le succès du tramway ne se fait pas attendre et, après la création de la deuxième ligne installée à la Nouvelle-Orléans en 1834, Londres, Berlin, Paris, Milan… s’équipent de ce mode de transport plus rapide, permettant le déplacement d’un nombre important de voyageurs.

Si le tramway présente de nombreux avantages, les réseaux de rails saillants qui sillonnent les rues créent une gêne importante à la circulation des voitures à cheval et provoquent de fréquents accidents.

C’est au français Alphonse Loubat qu’on doit l’invention du rail encastré dans la chaussée dont les villes s’équiperont dès 1852, invention déterminante quant au développement de ces lignes de transport.

En France, le premier tramway voit le jour dans le département de la Loire en 1838, reliant les villes de Montrond- les-Bains à Montbrison sur un parcours de 15 kilomètres.

Très vite, on réalise que la nécessité d’entretenir une importante écurie représente un coût d’exploitation élevé, on cherche donc à remplacer la traction hippomobile par d’autres moyens moins onéreux et moins contraignants.

Ainsi la traction mécanique est rapidement développée : à vapeur dès 1873, à air comprimé et à eau surchauffée dès 1878. Enfin, en 1881, l’électricité s’impose grâce à la société Siemens qui présente un modèle novateur à l’exposition internationale de l’électricité de Paris.

Le tramway à Istanbul

Comme toutes les villes soucieuses de moderniser ses moyens de transports, Istanbul s’intéresse très tôt à l’éventualité de la création d’un réseau de tramway.

Dès 1860 un premier projet est envisagé, suivi en 1863 d’une proposition de mise en chantier de lignes dans les principales artères de la banlieue. En1864, une deuxième proposition de ligne est présentée et trois itinéraires sont envisagés.

1. Eminönü - Divanyolu - Beyazid - Aksaray - Yedikule ou Topkapı,

2. Eminönü - Ayvansaray - Eyüp

3. Galata - Karaköy - Tophane - Beşiktaş - Ortaköy – Arnavutköy

Il faudra cependant attendre 1872 pour que les premières lignes de tramways hippomobiles entrent en fonction.

 

Premier tramway Istanbul
Premier tramway à Istanbul

 

tramway à Istanbul
Départ de la ligne à Eminönü

 

Devant l’augmentation du nombre de voyageurs, l'utilisation de tramways à deux étages s’avère nécessaire dès le début des années 1890.

 

Tramway Istanbul
Tramway à "impériale" devant la mosquée de Tophane

 

En 1912, après 40 ans de bons et loyaux services, le tramway tiré par les chevaux est interrompu.

À l’instar de nombreuses villes déjà équipées de tramways électriques, Istanbul opte pour ce nouveau mode de propulsion.                                                                                                            

En 1914, la Silahtarağa Elektrik Santralı, première centrale thermique au charbon de l’Empire ottoman située au fond de la Corne d’Or, prend ses fonctions et alimente en énergie électrique la ligne Eminönü - Karaköy. Pour la première fois, le 25 janvier, un tramway passe sur le pont de Galata, car, jusque-là, la circulation des tramways à chevaux y était interdite.

 

Tramway Istanbul
Les tramways circulent sur le pont de Galata (circa 1914)

 

Les tramways Istanbul
Départ de la ligne à Eminönü- Karaköy

 

Il faut attendre le 8 juin 1928 pour que la première ligne de tramways entre en fonction sur la rive asiatique d’Istanbul.

 

Tramway Istanbul
Tramway Kadiköy – Moda

 

En 1939, les différentes unités de production d’électricité jusque-là privées et étrangères sont nationalisées et la nouvelle société IETT Istanbul Elektrik, Tramway ve Tünel Işletmeleri englobe les réseaux à la fois européen et asiatique.

1950, année-apogée de l’histoire du tramway à Istanbul, voit l’extension du réseau à 37 lignes. Hélas dès 1956 s’amorce le déclin de ce mode de transport, les lignes ferment l’une après l’autre tandis que l’espace de circulation est modifié. Les rues étroites étant saturées par les automobiles, le passage des tramways s’avère trop dangereux. À cette ultime période de fonctionnement, le trafic s’élevait à 108 millions de passagers à l’année.

Bien qu’amputé de nombreuses lignes, le tramway demeure jusqu’au 12 janvier 1961 le principal moyen de transport urbain côté européen, et jusqu’au 3 octobre 1966, côté asiatique. À noter que jusqu’à la fin du trafic des tramways, on pouvait voir de nombreuses motrices électriques d’origine toujours en fonction sur les lignes survivantes.

Cette fois, la décision est prise, il faut élargir les rues pour les adapter à la circulation des automobiles de plus en plus nombreuses, le tramway perd son droit de cité et se voit remplacé par le trolleybus qui assure désormais le transport des passagers jusqu’au 16 juillet 1984, soit 23 ans après sa mise en circulation.

 

Trolley ligne 23 ’’Bebek-Taksim’’
Trolley ligne 23 ’’Bebek-Taksim’’

 

En 1990, tel le phénix, le vieux tramway renait de ses cendres et reprend du service sur Istiklal Caddesi, sous le nom ’’Tram nostalgique’’. Il prend le titre de patrimoine roulant et relie la place Taksim à l’entrée haute du mini-métro ’’Tunnel’’.

 

Tramway Istanbul
1990 le "nostaljik tram" devient patrimoine roulant

 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là car, en 1992, le tramway redevient un moyen moderne de transport, il reprend du service, roule sur le même tracé que celui de 1956, et de nouvelles lignes sont mises en exploitation.

En 2003, le tramway retrouve la partie asiatique d’Istanbul et, le 30 janvier 2005, après 37 ans d’interruption, il traverse de nouveau le pont de Galata.

 

Tramway Istanbul
Sur Divanyolu Caddesi (ligne T1 Bağcılar - Kabataş)

 

Aujourd’hui, le tramway d’Istanbul peut s’enorgueillir d’être en évolution permanente par la création de nouvelles lignes et l’extension des lignes existantes.

Non content de transporter plus de 2 millions de voyageurs par jour, le tramway devient véhicule d’informations et de publicités.

 

Tramway Istanbul
Le tramway change de couleur au gré des publicités

 

Économique et confortable il ajoute à la rapidité du transport la satisfaction de sillonner la ville en surface tout en évitant les embouteillages et en profitant ainsi des beautés de la cité... Il serait regrettable de bouder ce PLAISIR.

 

Nous vous recommandons
Chantal et Jacques Périn

Chantal et Jacques Périn

Tombés sous le charme de la Turquie en 1989, Chantal et Jacques ont mis à profit 20 séjours pour découvrir en parfaite indépendance, les merveilles de ce beau pays et la richesse de l'âme turque à travers sa population…
0 Commentaire (s) Réagir