Jeudi 23 mai 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

DIPLOMATIE - Ankara critique les embargos américains sur l'Iran

Par Edouard Roux | Publié le 19/04/2019 à 04:00 | Mis à jour le 25/04/2019 à 15:28
Photo : Mevlut Çavuşoğlu aux côtés du ministre des Affaires étrangères iranien Javad Zarif lors de leur conférence de presse commune à Ankara le 17 avril. (AP Photo/Burhan Ozbilici)
ministre, iran, turquie, usa

Mevlut Çavuşoğlu a critiqué les restrictions américaines lors d'une conférence de presse en présence du ministre des Affaires étrangères iranien Javad Zarif.


Après la France, c’est au tour des Etats-Unis de subir les foudres du ministre des Affaires étrangères turc. En cause ? Les embargos américains sur l’Iran.  

Alors que le ministre des Affaires étrangères iranien s’est rendu le 17 avril à Ankara afin d’officialiser de nouveaux contrats commerciaux, Mevlüt Çavuşoğlu s’est montré très critique envers l’administration Trump.

Lors de leur conférence de presse commune, le ministre turc a expliqué qu’il continuerait à dire aux Etats-Unis que « les embargos sur l’Iran sont inadmissibles et irréalisables. »

Il a également exprimé son incompréhension face à la décision américaine de classer les Gardiens de la Révolution Iranienne (GRI) comme ‘organisation terroriste’, ajoutant qu’une telle catégorisation pourrait « créer un chaos mondial ».

Ces critiques interviennent une semaine seulement après la venue à Washington d’une délégation turque menée par le ministre des Finances Berat Albayrak. Les deux pays s’étaient mis d’accord pour prolonger le statut spécial 'd’acheteur de pétrole iranien' accordé depuis novembre 2018 par les Etats-Unis à la Turquie.

Donald Trump n’a pas encore réagi à ces propos.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Quels sont les meilleurs vins du monde ?

Le plus grand concours viticole du monde vient de rendre son verdict. Parmi les milliers de vins en compétition, seuls 50 ont reçu le titre très prisé « Best in Show ». Les vins français figurent-ils